Huawei a une idée pour se renflouer : taxer des smartphones 5G d’autres marques

2,50 dollars par appareil vendu

 

Huawei souhaiterait mettre en place une redevance plafonnée à 2,50 dollars : les fabricants devront lui verser cette somme pour chaque smartphone utilisant une technologie 5G brevetée au nom de Huawei. La manne financière qui s’y dégagerait est évaluée à 1,3 milliard de dollars.

Le Huawei Mate 40 Pro en main

Le Huawei Mate 40 Pro en main // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Confronté à un embargo américain depuis maintenant presque deux ans, Huawei traverse une période délicate dans le secteur des smartphones. Secteur où elle perd de nombreuses parts de marché aussi bien en Europe qu’en Chine, tant et si bien que la marque a perdu son historique place de numéro 1 en Empire du Milieu, au profit d’Oppo notamment. La situation devrait d’ailleurs rester telle qu’elle, malgré la nomination de Joe Biden.

Pour renflouer ses caisses, Huawei a par exemple vendu sa filiale Honor à un consortium d’entreprises. Mais le géant compte également durcir sa stratégie en matière de propriété intellectuelle, ce en imposant une redevance de 2,50 dollars pour chaque modèle utilisant l’une de ses technologies brevetées 5G, nous apprend CNBC.

Huawei veut sa part de gâteau

Cette somme devra bien évidemment être versée par la marque concernée par la situation. Comme l’explique CNBC, de nouvelles normes mondiales sont créées à chaque nouvelle génération de technologie mobile, comme la 5G. Il s’avère que Huawei — tout comme Qualcomm, Nokia ou Ericsson — participe au processus d’élaboration de ces normes.

Le siège de Huawei à Pékin

Le siège de Huawei à Pékin // Source : Frandroid

De ce travail résultent des technologies brevetées, ou plus précisément des brevets essentiels (standard essential patent, ou SEP), généralement utilisés par la suite pour le développement d’un téléphone. En contrepartie, les entreprises à l’origine de ces normes peuvent demander des royalties.

Une pratique déjà connue

Et c’est exactement ce que compterait faire Huawei, à hauteur de 2,5 dollars par unité. Le géant chinois a d’ailleurs accumulé le plus grand nombre de brevets 5G au monde, au nombre de 3007, souligne CNBC. Selon le cabinet GreyB, 18,3 % des brevets Huawei liés à la 5G sont des SEP en cours d’utilisation. L’intérêt financier est donc réel.

La manne financière qui découlerait de cette décision est évaluée entre 1,2 et 1,3 milliard de dollars de revenus, pour des frais concernant les années 2019, 2020 et 2021. Cela concerne évidemment que les technologies 5G. Huawei ne fait pas figure de précurseur en la matière, puisque Nokia et Ericsson profitent déjà de ce système — 3 euros par appareil pour le premier, entre 2,50 et 5 dollars pour le second.

Beaucoup de choses se sont passées depuis le début de l’affaire Huawei qui oppose l’entreprise chinoise au gouvernement des États-Unis. La situation a bien évolué et nous vous proposons de faire le point en répondant…
Lire la suite

Les derniers articles