La MG4 va se frotter à la Tesla Model 3 Performance avec ces deux nouvelles versions

 

Un peu moins d'un an après son lancement, MG s'apprête à étoffer la gamme MG4 avec deux nouvelles variantes inédites. La première se distinguera par son autonomie en hausse, tandis que la seconde offrira des performances de haut vol. Au point de rivaliser avec la Tesla Model 3 Performance ?

Alors que les constructeurs chinois de voitures électriques sont nombreux à envahir l’Europe depuis quelques temps, comme Nio, BYD ou encore Xpeng, une marque avait déjà pris un peu d’avance. Il s’agit de MG, qui a fait son grand retour en France en 2020, après sa mort en 2005. L’ancienne firme britannique, devenue filiale du groupe SAIC Motor commercialise aujourd’hui plusieurs modèles chez nous, dont les ZS EV, EHS, Marvel R et autres MG5. Sans parler de la MG4, qui rencontre un franc succès.

Des chiffres encourageants

En effet, comme l’annonce la marque chinoise dans un communiqué tout juste publié, la compacte électrique, rivale des Renault Mégane E-Tech et autres Volkswagen ID.3 plaît au public. Ainsi, elle se place au 5ème rang des ventes de voitures électriques en janvier 2023. Une belle performance pour celle qui affiche un prix imbattable, à partir de 29 990 euros, bonus écologique de 5 000 euros non déduit.

Avec un tel positionnement, il n’est donc pas étonnant que la nouvelle star de la marque ait enregistré plus de 7 000 commandes depuis le mois de septembre dernier rien qu’en France. Si elle existe actuellement en deux versions avec deux tailles de batteries, de 51 et 64 kWh, la première représente pas moins de 35 % des ventes, ce qui est un très bon chiffre.

Mais le constructeur ne compte pas se reposer sur ses acquis, d’autant plus que la compacte électrique pourrait avoir affaire à une autre rivale. Celle-ci nous viendrait également de Chine, puisqu’il s’agirait de la Zeekr 003, qui devrait faire son arrivée sur le marché européen au cours des prochaines années, sans doute en 2024.

Ainsi, MG profite de la publication de ses résultats pour l’année passée pour donner quelques informations sur ses projets pour le futur. Et parmi eux, l’arrivée de nouvelles versions pour la MG4, afin de séduire une clientèle encore plus large, et ainsi grapiller des parts de marché à ses rivales. Pour rappel, le classement des ventes de voitures électriques était dominé en décembre par la Dacia Spring, la Tesla Model 3 et la Renault Mégane E-Tech. La compacte chinoise arrivait quant à elle en 10ème position.

Plus d’autonomie et une version performance

Ainsi, et comme l’annonce officiellement MG, les clients pourront bientôt s’offrir une nouvelle variante profitant d’une autonomie étendue, qui dépassera alors les 500 kilomètres probablement selon le cycle WLTP européen. Pour mémoire, la MG 4 culmine actuellement à 450 kilomètres dans sa version Comfort intermédiaire équipée de la batterie NMC ((Nickel Manganèse Cobalt) de 64 kWh. La variante de 51 kWh utilise quant à elle la technologie LFP (Lithium Fer Phosphate). Les rumeurs annoncent une batterie de 77 kWh pour cette nouvelle version.

Mais ce n’est pas tout. Car la firme chinoise va aussi introduire en Europe une version plus sportive déjà commercialisée dans son pays natal sous le nom de Mulan Triumph Edition. Chez nous, la compacte sera alors baptisée X-Power mais elle reprendra peu ou prou les mêmes spécifications techniques, tout en s’offrant une transmission intégrale. Selon l’entreprise, elle revendiquera alors une puissance de 450 chevaux et un couple de 600 Nm, contre 204 chevaux et 250 Nm pour la version la plus performante actuellement.

Une sacrée évolution pour la compacte donc, qui sera en mesure de réaliser le 0 à 100 km/h en moins de quatre secondes, contre 7,9 secondes à l’heure actuelle. Ainsi, la nouvelle MG4 X-Power sera en mesure d’aller chasser sur les terres de la Tesla Model 3 Performance, qui demande 3,3 secondes pour réaliser le même exercice. La batterie de 64 kWh sera conservée, mais rien n’a été dit sur l’autonomie, qui devrait être en légère baisse. MG précise que les trains roulants ont également été retravaillés, de même que l’électronique sans donner plus de détails.

Comme le précise le site Automobile Propre, MG promet l’arrivée d’un planificateur d’autonomie sur ses voitures, ainsi que la conduite à une pédale, comme sur la Nissan Leaf entre autres.

D’ici 2025, l’entreprise prévoit de lancer pas moins de dix voitures, dont la MG4 déjà commercialisée ainsi qu’un roadster électrique inspiré du concept Cyberster. Ce dernier devrait alors rivaliser avec le Tesla Roadster et la prochaine génération de la Mazda MX-5, qui continuera sa carrière comme l’a promis le patron européen de la marque, Martijn ten Brink à Autocar.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.