La MG4 va devenir encore plus pratique et performante avec ces futures versions

 

Lancée en 2022, la MG4 électrique rencontre un très grand succès, notamment en Europe. La rivale de la Tesla Model 3 s'apprête à faire évoluer sa gamme afin de rester dans la course, avec deux nouvelles versions en préparation : un break, et une version très sportive.

MG4 // Source : Marie Lizak pour Frandroid

Cela fait à peine un an que la MG4 a été lancée au sein de la gamme du constructeur chinois, détenu par le groupe SAIC Motor, qui possède également Rising Auto ainsi que Maxus. Et la compacte rencontre déjà un grand succès, figurant dans le top 10 des voitures électriques les plus vendues en France en avril dernier avec 3 469 exemplaires depuis le début de l’année.

Une nouvelle version

La firme asiatique ne compte évidemment pas se reposer sur ses lauriers, puisqu’elle prévoit d’écouler pas moins de 120 000 voitures sur le marché européen d’ici à la fin de l’année, comme le rappelle le site Auto Express. Et pour continuer sur sa lancée et séduire toujours plus de clients, MG a plus d’un tour dans son sac et dévoile sa stratégie.

Les journalistes du site britannique ont pu s’entretenir avec Guy Pigounakis, directeur commercial du constructeur. Ce dernier nous donne quelques informations sur ce à quoi s’attendre pour le futur de la marque. Et cela commencera dès l’année prochaine, avec l’arrivée d’une nouvelle version de la compacte rivale de la Renault Mégane E-Tech Electric.

MG4 // Source : Marie Lizak pour Frandroid

Celle-ci devrait reprendre le nom de X-Power et afficher une puissance en très nette hausse. Comme nous l’avions déjà évoqué dans un précédent article, elle devrait dépasser la barre des 400 chevaux et chasserait directement sur les terres de la Tesla Model 3 Performance. Elle s’inspirera directement de la Mulan Triumph Edition, déjà commercialisée en Chine.

Le couple devrait atteindre les 600 Nm, tandis que le 0 à 100 km/h devrait quant à lui être réalisé en seulement quatre secondes. Pour mémoire, la version la plus performante de la MG4 culmine actuellement à 204 chevaux et 250 Nm, pour un 0 à 100 km/h réalisé en 7,9 secondes. Les trains roulants devraient également être retravaillés pour améliorer le comportement.

Rappelons qu’une version Grande Autonomie de la MG4 est attendue pour l’Europe dans les prochains mois. Les versions 2023, légèrement mises à jour, devraient également arriver en France dans quelques semaines, puisque c’est déjà le cas en Allemagne.

Un break pas si inédit

Mais ce n’est pas tout. Car le constructeur prévoit aussi d’offrir une nouvelle carrosserie à sa compacte électrique. En effet, celle-ci devrait se décliner pour la toute première fois en break. À vrai dire, il s’agit plutôt d’un tour de passe-passe de la part de la marque. Comme l’explique le porte-parole, l’actuelle MG5 devrait tout simplement être renommée et restylée afin de devenir une MG4 break.

Une manière de surfer sur le succès de cette dernière et de séduire une nouvelle clientèle plus familiale. En revanche, cette nouvelle variante conservera la plateforme de la MG5, ce qui permettra au constructeur de réaliser d’importantes économies. De quoi conserver un prix très abordable pour le break électrique, qui débute actuellement à partir de 25 990 euros.

MG5
MG5

Un prix qui prend en compte le bonus écologique de 7 000 euros pour les foyers les plus modestes. Pour les autres, celui-ci est affiché à 5 000 euros, mais les voitures du constructeur pourraient bientôt ne plus y avoir le droit. Le gouvernement réfléchit en effet à réserver ce coup de pouce aux véhicules produits en Europe. Cela devrait également concerner la MG4, actuellement accessible à partir de 22 990 euros avec l’aide de 7 000 euros.

Un nouveau MG ZS pour 2024

Le SUV électrique, MG ZS, devrait également évoluer, en passant sur la plateforme MSP de la MG4. Ce qui pourrait permettre d’avoir une meilleure autonomie et de nouvelles motorisations, avec notamment une transmission intégrale. Arrivée prévue pour la fin de l’année 2024.

Pour l’heure, le constructeur ne prévoit pas de lancer de nouveaux modèles, alors que la petite MG 3 sera renouvelée, mais pas en électrique. Ce qui laisse plus de place pour d’autres marques comme Fisker avec sa Pear ou encore BYD qui prépare le lancement de sa Dolphin sur le marché européen. Une invasion qui ne plaît pas beaucoup aux spécialistes


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.