Windows 11 : les Insiders équipés de PC non compatibles renvoyés sur Windows 10

Décidément, Windows 11 ça se mérite...

 

Les membres du programme Insider souhaitant installer Windows 11 ne peuvent désormais plus le faire sur une configuration incompatible. C'est Microsoft qui le dit... en employant la manière forte.

Microsoft clôture les quelques solutions détournées qui permettraient d’installer Windows 11 sur une machine incompatible.

Microsoft clôture les quelques solutions détournées qui permettraient d’installer Windows 11 sur une machine incompatible. // Source : Microsoft.

S’il y a quelques jours Microsoft modifiait légèrement la configuration minimale permettant d’installer Windows 11, la firme n’en reste pas moins exigeante sur les machines éligibles à la nouvelle version de son système d’exploitation. On apprend cette semaine qu’elle bloque peu à peu les méthodes détournées pouvant ouvrir les portes de Windows 11 aux configurations trop anciennes.

Il n’est ainsi plus possible d’installer Windows 11 sur une configuration non éligible en passant par le programme Insider. Si vous essayez de le faire, vous tomberez désormais sur une fenêtre Windows Update vous indiquant que votre PC n’est pas compatible et qu’il faut rétrograder vers Windows 10. Les utilisateurs qui auraient voulu utiliser cette méthode pour essayer Windows 11 sur leur PC de 2017 arrivent donc trop tard.

Windows 11 : chasse gardée pour les machines récentes…

« Votre PC ne répond pas à la configuration matérielle minimale requise pour Windows 11. Votre appareil n’est pas éligible pour participer au Windows Insider Program sur Windows 11. Veuillez installer Windows 10 pour participer au Windows Insider Program dans le canal Release Preview », explique sobrement Microsoft dans un encart pourpre.

Microsoft has now dropped ineligible systems from the Insider program and tells them to install Windows 10. pic.twitter.com/zfALanmcuq

— BetaWiki (@BetaWiki) August 31, 2021

Reste à savoir ce qui se passe si l’on choisit d’ignorer cet avertissement ? MSPowerUser s’est posé la question. Sans avoir de réponse certaine, il semble que l’utilisateur qui tenterait l’aventure quand même serait tout simplement privé des futures mises à jour Insider. Une méthode que Microsoft utilise déjà sous une forme un peu différente pour décourager les utilisateurs passant par un ISO pour installer Windows 11 sur du matériel incompatible.

Pour rappel, Microsoft a récemment annoncé la date de déploiement officielle de Windows 11, qui arrivera en version finale sur les machines prises en charge à compter du 5 octobre prochain. La chose se fera au travers d’une mise à jour gratuite, comme promis, mais le déploiement s’étalera sur plusieurs mois. Microsoft explique en effet avoir pour « objectif que l’ensemble des PC éligibles disposent de la mise à jour gratuite d’ici à la mi-2022 ».

Les derniers articles