Motorola a dévoilé son premier smartphone pliable, le Motorola Razr. Il s’agit d’un smartphone pliable à clapet au design plutôt original.

Comme prévu, Motorola a levé le voile aux États-Unis sur le Razr, son premier smartphone pliable dont la particularité est de se plier comme un téléphone à clapet.

Le design

Son design est sans aucun doute la pièce maîtresse de Motorola pour impressionner avec ce Razr. La marque a choisi une approche totalement différente de Samsung, Huawei ou Xiaomi puisque le Razr ne se déplie pas pour se transformer en tablette. Un chemin que va aussi suivre rapidement Samsung malgré tout.

Au contraire, il s’agit ici plutôt d’un smartphone qui se replie sur lui-même pour devenir plus compact dans la poche (72 x 94 x 14 mm replié), et qui rappelle les téléphones à clapet dont justement le premier Razr était l’un des porte-étendards.

L’écran pliable OLED Flex View du Motorola Razr annonce une diagonale dépliée de 6,2 pouces au format 21:9, le même format utilisé cette année par Sony pour ses smarthpones, et notamment le Xperia 5. Dans cette configuration, le smartphone prend sa pleine taille de 72 x 172 x 6,9 mm.

Pour ne pas entièrement se reposer sur l’écran pliable, Motorola a choisi comme Samsung d’intégrer un écran supplémentaire au smartphone sur la coque, lorsqu’il est replié. La taille de cet écran OLED Quick View de seulement 2,7 pouces va forcément limiter son usage à la réception de quelques notifications, mais pas beaucoup plus.

Un smartphone milieu de gamme ?

Un coup d’œil sur site officiel de la marque nous permet d’en apprendre plus sur ses caractéristiques techniques. Décrit très humblement sur la page « le buzz » par la marque, on apprend que le téléphone tourne sous Android 9 Pie avec un SoC Qualcomm Snapdragon 710, 6 Go de RAM et 128 Go de stockage.

En 2019, ce sont les caractéristiques d’un smartphone habituellement situé dans le milieu de gamme, mais le processeur du Snapdragon 710 reste parfaitement capable d’un affichage fluide.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

La caméra du Motorola Razr utilise un seul capteur de 16 mégapixels (1,22 µm) avec un objectif f/1,7 et une stabilisation électronique. La caméra en façade utilise un capteur de 5 mégapixels avec objectif f/2,0.

On apprend également que le smartphone intègre un lecteur d’empreinte au niveau du clapet, d’une batterie de 2510 mAh non amovible pouvant être chargée rapidement par un chargeur Power Delivery 15W.

La 4G LTE, le Bluetooth 5.0, le NFC, et le Wi-Fi 5 (802.11ac) sont également de la partie. Notons que la connexion au réseau 4G se fait par une carte eSIM, il n’y a donc pas de logement sur la tranche de l’appareil.

Prix et disponibilité à confirmer

Dans son communiqué officiel, Motorola n’a dévoilé ni prix ni date de sortie, et n’a pas non plus indiqué si la commercialisation de l’appareil se limitera à quelques pays ou non, et si la France en fera partie le cas échéant.

D’après la presse américaine, qui a pu prendre en main le produit, le Razr sera commercialisé à environ 1500 dollars dès le mois de janvier 2020.

Motorola RAZR : un smartphone pliable ambitieux mais trop faible d’après la presse américaine