On n’arrête pas le progrès. Après les doubles capteurs, puis le triple, le prochain smartphone de Nokia, le Nokia 8.1 ou Nokia 9, devrait embarquer cinq appareils photo au dos. Mais à quoi ça sert ? Pour tenter de trouver une explication, on revient sur l’utilité de ces appareils photo qui se multiplient au dos des smartphones

Vue d’artiste du Nokia 9

C’était en 2014 et pourtant, cela semble faire une éternité. À l’époque, HTC proposait avec son One M8 le premier smartphone à intégrer un double appareil photo à l’arrière pour capturer de meilleurs clichés. Depuis, non seulement la configuration s’est popularisée, mais on trouve également des triples capteurs photo et bientôt cinq, voire neuf appareils à l’arrière des smartphones.

Vidéo

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

L’invasion des doubles capteurs depuis 2016

Avant le HTC One M8 de 2014, il existait bien quelques smartphones équipés de deux appareils photo arrière, les LG Optimus 3D et HTC Evo 3 D. Mais comme leur nom l’indique, il s’agissait avant tout de capteurs intégrés pour capturer des éléments en 3D, et non pas utilisés pour prendre de meilleures photos. C’est véritablement début 2016 que le marché des smartphones a commencé à basculer vers des configurations de doubles appareils photo arrière. Cette année là a vu l’arrivée du Huawei P9 et du G5 de LG. Les deux constructeurs ont été rapidement suivis par Apple. La firme de Cupertino a en effet rapidement intégré le double capteur arrière sur son iPhone 7, mais uniquement sur la version Plus.

Le double appareil photo du LG G5

D’abord réservé à quelques constructeurs, la configuration a vite pris du terrain, jusqu’à intégrer l’entrée de gamme l’an dernier, notamment grâce à Honor et ses seconds capteurs 2 mégapixels utilisés uniquement pour l’effet Bokeh sur les 7X, 7C et même 7A. Désormais, même Samsung, longtemps réfractaire au double capteur, s’y est mis et le propose non seulement sur le S9 Plus, mais aussi sur le Note 9.

Des usages différents de ces différents appareils

Pourtant, d’un double capteur à l’autre, l’intégration par les constructeurs peut varier du tout au tout. Sur son entrée de gamme, Honor ne propose ainsi qu’un deuxième capteur qui se contente de capturer davantage de lumière pour générer un flou d’arrière-plan. Une fonctionnalité qui peut paraître gadget puisque le capteur frontal, pour les selfies, est unique et capable lui aussi de proposer un mode portrait.

Le double appareil photo de l’Asus Zenfone 5Z offre un zoom optique

Chez Huawei ou les hauts de gamme de Honor, on va retrouver une implémentation différente avec un capteur couleur RGB et un second capteur monochrome noir et blanc. Le second, d’une meilleure définition, va permettre de zoomer dans les photos pour proposer ce que le constructeur qualifie de zoom hybride. Enfin, la dernière option, utilisée chez Samsung, Apple, Asus ou LG, consiste à utiliser un objectif grand-angle et un téléphoto afin de permettre aux utilisateurs de faire des zooms x2.

Déjà trois et bientôt cinq ou neuf appareils photo

Pourtant, on retrouve désormais des smartphones dotés de trois capteurs différents. C’est ainsi le cas du Huawei P20 Pro, qui propose un zoom optique en plus de son zoom hybride, mais aussi du Samsung Galaxy A7 2018 qui propose un objectif grand-angle principal, un zoom et un troisième capteur pour l’effet Bokeh. Et la tendance ne va pas s’arrêter là. Après son appareil photo Android à 16 capteurs, la start-up Light a annoncé un smartphone équipé de neuf capteurs à l’arrière. Surtout, le prochain smartphone haut de gamme de Nokia, qu’il s’agisse du Nokia 8.1 ou du Nokia 9, devrait proposer de son côté cinq appareils photo au dos.

Le Light L9, pris en photo par le Washington Post

Si l’on ignore à quoi pourraient servir ces différents capteurs, deux solutions sont envisageables : il pourrait s’agir de cinq appareils avec cinq optiques différentes, et donc cinq distances focales proposées à l’utilisateur. De quoi lui permettre de basculer entre un grand-angle, un zoom x2, x5 ou x10 par exemple, par la simple pression d’un bouton. Une autre option, qui est celle déjà adoptée par Light sur son appareil photo L16, consiste à prendre plusieurs photos et de les combiner en un unique cliché avec une définition impressionnante de 52 mégapixels. De quoi permettre, en plus du zoom optique 5x, un zoom numérique 4x dans la photo a posteriori sans dégrader la qualité par rapport à un cliché de 13 mégapixels, comme on en trouve sur les smartphones haut de gamme.

Le dos du Nokia 8.1 ou Nokia 9 avec ses cinq appareils photo

Dans un cas comme dans l’autre, l’utilité de ces multiples appareils photo arrière consiste ainsi à produire un zoom sans perte de qualité de l’image. C’est bel et bien vers cette solution que devrait se tourner Nokia pour son futur smartphone haut de gamme. Bien que le smartphone ne devrait proposer que cinq capteurs, contre seize pour le Light L16, s’ils sont bien intégrés par Nokia, ils pourraient permettre de proposer un zoom optique ainsi qu’un zoom hybride pour capturer des clichés particulièrement détaillés.

La réponse définitive à l’utilité de ces cinq appareils photo arrière devrait être donnée d’ici quelques semaines. Nokia a en effet invité la presse à une conférence pour présenter de nouveaux smartphones le 4 octobre prochain.

À lire sur FrAndroid : Nous avons vu le Light L16, l’appareil Android aux 16 caméras