C’est confirmé, le Nothing phone (2) arrive cette année avec une surprise

 

Dans une interview à « Inverse », le PDG de Nothing Carl Pei a confirmé le lancement prochain du Nothing phone (2), un smartphone qui sera « plus premium » et dont l'argumentaire de vente sera toujours tourné vers le logiciel.

Nothing phone (1) // Source : Robin Wycke – Frandroid

Il y a près de deux mois, le PDG de Nothing (et cofondateur de OnePlus) Carl Pei annonçait que Nothing allait se concentrer sur le suivi logiciel du Nothing phone (1) plutôt que de s’engager sur un phone (2). Il revient sur ses déclarations en prétendant qu’un Nothing phone (2) est effectivement dans les cartons et qu’il sera lancé dès cette année, probablement un an après la sortie du Nothing phone (1). Dans une interview adressée à Inverse, il précise aussi vouloir faire des États-Unis la priorité en termes de marché.

Le Nothing phone (2) veut aussi se démarquer

Carl Pei ne donne pas énormément de détails quant au prochain smartphone de Nothing. Il déclare que « la fréquentation des magasins par les personnes qui cherchent de nouveaux téléphones n’a pas augmenté » et que le marché (américain) ne propose que « peu de variété en termes de smartphones ». Nothing voudrait continuer de s’insérer dans la course en étonnant les consommateurs tout en offrant un bon rapport qualité/prix.

Source : Frandroid – Robin Wycke

Il ajoute que le phone (2) sortira « plus tard cette année » et qu’il sera plus haut de gamme que le précédent. Pour autant, il ne qualifie pas le smartphone de flagship : selon lui, le phone (1) en était déjà un. Pour Carl Pei, ses deux modèles seront des produits phares.

Il a également déclaré : « J’ai tweeté auparavant que nous n’allions pas lancer [le phone (2)] de sitôt. Et cela ne signifie pas que nous ne le lancerons jamais ; j’en ai juste eu marre des gens qui lancent des téléphones tous les deux mois et ne les soutiennent pas. Ce que j’essayais de dire, c’est qu’il faut lancer les produits à une cadence saine et que nous sommes en mesure de soutenir le produit du côté logiciel et de continuer à l’améliorer. »

Nothing est une marque qui croît fortement, surtout outre-Atlantique

En répondant aux questions du journaliste Raymond Wong, Carl Pei nous apprend que sa marque a réalisé en 2022 un chiffre d’affaires dix fois supérieur à celui de 2021, ce qui représente plus de 200 millions de dollars américains. Le PDG précise avoir déjà expédié plus d’un million de produits, ce qui comprend aussi les écouteurs sans-fil Nothing ear (1) et les Nothing ear (Stick).

Nothing phone (1) // Source : Robin Wycke – Frandroid

Pour la marque, cela a permis de valider le fait que ses produits font l’objet d’une demande et ça lui a donné un poids de plus en plus important auprès des fournisseurs de composants et des usines. Les équipes en interne ont l’air de suivre aussi puisque la société est passée de 200 salariés à 400 aujourd’hui, dans les domaines de « la certification des transporteurs, l’assurance qualité, le marketing, la logistique de détail, etc. » Il y a aussi beaucoup plus de personnes affectées sur les logiciels, passant de cinq au lancement du phone (1) à près de 100 aujourd’hui. L’objectif de Carl Pei est de proposer une « expérience vraiment rapide et fluide basée sur Android ». Il précise que la version bêta de Nothing OS basée sur Android 13 est « entièrement réalisée en interne ».

Enfin, il a affirmé son ambition de développer des boutiques Nothing aux États-Unis de façon progressive. Le premier magasin de la marque a ouvert en décembre à Soho à Londres le mois dernier, mais la clientèle américaine est la cible sur laquelle la société souhaite se concentrer.

Ce qu’on peut imaginer du Nothing phone (2)

Comme Raymond Wond d’Inverse, nous imaginons bien un retour du fameux Glyphe de phone (1), le système de LED personnalisable au dos. Il pourrait aussi profiter d’une API ouverte pour les développeurs qui souhaitent l’utiliser dans leurs applications Android. Le design était une force du modèle qu’on connaît, avec un joli dos transparent ainsi qu’une face avant sans menton, on peut de ce fait penser que Nothing réitère l’expérience.

Source : Frandroid – Robin Wycke

Côté composants, si Carl Pei parle d’un modèle « premium », c’est qu’il pourrait aussi y avoir du changement au niveau hardware (ou juste d’une plaisanterie sur le fait qu’il considère que le phone (1) est déjà un smartphone premium). Si on regarde les éléments qui pourraient évoluer, on peut exclure l’écran, qui est déjà relativement bon, avec de l’Oled en 120 Hz. Le plus intéressant se situe sans doute au niveau du SoC. On peut rêver et se dire qu’avec un prix aux alentours des 800 euros, Nothing arrive à proposer le Snapdragon 8 Gen 2 de Qualcomm, qui devrait arriver sur les Samsung Galaxy S23 et Galaxy S23 Ultra très prochainement. Si ce n’est pas le cas, le constructeur pourrait se rabattre sur le Snapdragon 8+ Gen 1.

Des rumeurs rapportent de plus que Nothing pourrait lancer une nouvelle marque baptisée « Particles by XO », avec des écouteurs sans-fil.