Cartes graphiques GeForce et Radeon : la pénurie se calme et les prix baissent, mais l’inflation arrive

 

Après deux ans de pénuries, on peut de nouveau trouver des cartes graphiques en stock chez les commerçants. Un bon signe avant l'arrivée de la nouvelle génération.

Nvidia GeForce RTX 3080 (7)
La GeForce RTX 3080 Founders Edition // Source : Frandroid

Entre une relative meilleure maîtrise de la pandémie, une amélioration du circuit de distribution et surtout une chute du prix des cryptomonnaies, le marché des cartes graphiques peut enfin retrouver un semblant de normalité. C’est en somme la tendance de ces dernières semaines où l’on peut de nouveau trouver des Nvidia GeForce et des AMD Radeon en stock chez les commerçants que l’on connaît bien : Amazon, LDLC, Top Achat et les autres.

Le Monde a pu interroger le président de LDLC qui confirme cette tendance : « nous n’avons plus de difficulté à approvisionner ces produits. »

Des prix en baisse qui vont rester élevés

Le marché des cartes graphiques souffrait d’un double problème depuis plusieurs années, que ne connaissent pas les autres marchés. Là où une PlayStation 5 est difficile à trouver, mais reste commercialisée à son prix conseillé de 499,99 euros lorsqu’elle est disponible, ce n’est pas le cas des cartes graphiques. Entre les fabricants et les distributeurs, les prix de sont rapidement envolés et ils restent encore aujourd’hui très élevés.

Nous sommes près de deux ans après le lancement de la GeForce RTX 3070 lancé en octobre 2020 au tarif conseillé de 519 euros. Pourtant, les modèles en stock les plus accessibles sur un site comme TopAchat se négocient encore à 649 euros, plus de 100 euros au-dessus du prix conseillé. On est tout de même loin des prix stratosphériques connus pendant de longs mois sur le marché ou même des cartes graphiques milieu de gamme pouvaient se monnayer autour des 1 000 euros.

Laurent de La Clergerie, le patron de LDLC, Materiel.net et Top Achat ne s’en cache pas : « cela fait deux mois que les prix chutent, mais, à mon avis, nous sommes arrivés à un plateau. De notre côté, nous sommes revenus à des taux de marges sur les ventes tout à fait classiques de 10 %, contre 20 % au plus fort du pic ».

Comme l’indique Le Monde, la montée du dollar face à l’euro ne devrait pas permettre une baisse supplémentaire du prix des cartes graphiques. Les prix conseillés de 2020 ont été annoncés dans un contexte complètement différent. L’inflation galopante et le changement de cours devraient contribuer à une hausse des prix généralisée dans la tech.

En avant vers la nouvelle génération

Ce sont plusieurs facteurs cumulés qui permettent d’expliquer cette accalmie. Il y a évidemment le prix du bitcoin et des cryptomonnaies qui a fortement baissé ces derniers mois, mais ce n’est pas tout. La fin des périodes de confinement a diminué la demande et la production de puces a grandement augmenté au cours des deux dernières années pour suivre la demande de la tech, en particulier de l’automobile. La demande de cartes graphiques devrait continuer de diminuer dans les mois à venir en raison de l’inflation. Au risque de surprendre, même les joueuses et les joueurs privilégient le plein d’essence et l’achat de nourriture avant leur achat de carte graphique.

Un dernier facteur qu’il faut prendre en compte : l’arrivée prochaine des GeForce RTX 4000 et des Radeon RX 7000 sur le marché. Difficile de se convaincre sans contrainte d’investir dans une RTX 3000 haut de gamme aujourd’hui si de nouvelles cartes plus puissantes débarquent dans quelques mois. Évidemment, il reste aussi à découvrir quel sera le prix conseillé de cette génération de carte graphique quand les marques auront réfléchi à tous les changements du marché.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles