MariSilicon X : comment l’Oppo Find X4 veut devenir un roi de la photo

Oh Marie, si tu savais

 

Voici la puce MariSilicon X. Ce processeur dédié au traitement des images doit faire de l'Oppo Find X4 Pro un as de la photo et de la vidéo.

La puce Oppo MariSilicon X

La puce MariSilicon X d’Oppo a pour but d’améliorer l’expérience photo et vidéo sur smartphone // Source : Oppo (avec montage Frandroid)

Quel est le meilleur smartphone pour faire des photos ? Cette question revient régulièrement, a fortiori sur le segment premium où ce critère est même primordial. À cet égard, l’Oppo Find X4 Pro chercherait à muscler son jeu pour se démarquer de la concurrence en 2022. Son arme secrète : le MariSilicon X.

Cette puce a été présentée à l’occasion des Inno Days, un événement pendant lequel Oppo a l’habitude de présenter quelques innovations. « Avec ce nouveau processeur, nous réalisons l’une des plus grandes avancées que nous ayons fait jusqu’à présent. Nous pouvons aujourd’hui apporter plus de puissance aux systèmes photo et créer des expériences exceptionnelles pour tous nos utilisateurs », déclare Jiang Bo, directeur produit chez le géant chinois.

L’Oppo MariSilicon X, c’est quoi ?

Il est donc temps d’expliquer ce qu’est l’Oppo MariSilicon X. Il s’agit d’un processeur dédié tout entier au traitement photographique du smartphone. Gravé en 6 nm, il ne remplace pas le SoC principal du téléphone (le Snapdragon 8 Gen 1 par exemple), mais vient l’épauler.

Plus précisément, il s’agit d’un NPU, « neural processing unit ». À comprendre : cette puce fait la part belle à l’intelligence artificielle (et donc aux algorithmes). On se rappelle que Huawei avait beaucoup mis en avant cet acronyme en présentant son Kirin 970 en 2017.

Oppo confirme l'arrivé du MariSilicon X en 2022

Le MariSilicon X sera présent sur les prochains Find X en 2022 (Oppo Find X4 Pro notamment) // Source : Oppo

Oppo l’a confirmé, le MariSilicon X sera utilisé dès 2022 par le prochain flagship Find X. Pour le dire plus explicitement, l’Oppo Find X4 Pro profitera du dernier SoC de Qualcomm et de cette puce un peu particulière.

Les promesses d’Oppo sont ambitieuses à plusieurs égards. L’idée est d’optimiser à la fois la qualité de l’image et la rapidité d’exécution des tâches. Commençons par ce dernier point.

Vite, vite, vite !

On se retrouve ici avec un processeur capable de réaliser 18 TOPS (téra opérations par seconde), soit 1000 milliards d’opérations par seconde. Et ce, avec une efficacité énergétique vantée par la marque de 11,6 TOPS/W.

« Ce processeur est également doté d’un sous-système de mémoire Tera bps qui lui permet d’utiliser toute sa puissance sans être limité par la mémoire. Ce qui réduit considérablement le temps nécessaire pour copier les données entre l’unité de stockage et l’unité de traitement », avance Oppo. Ce n’est pas tout : la puce peut aussi compte sur une bande-passante DDR supplémentaire pour une latence réduite.

L'architecture du processeur MariSilicon X d'Oppo

L’architecture du processeur MariSilicon X // Source : Oppo

Bref, tout va plus vite. Exemple : pour exécuter un algorithme de réduction du bruit dans l’image en s’appuyant sur l’IA, un smartphone équipé du MariSilicon X promet des performances 20 fois plus élevées que celles de l’Oppo Find X3 Pro.

Booster la photo et la vidéo

Côté qualité de l’image, la première chose à retenir est une gestion de la dynamique beaucoup plus impressionnante sur le papier pour les photos et les vidéos. Le constructeur parle ici d’une plage de 20 bits et 120 dB, ce qui est quatre fois mieux que ce que propose le Find X3 Pro. La marque évoque un contraste de 1000000000:1 en Ultra HDR. Concrètement, on peut donc s’attendre à un rendu bien meilleur sur les zones les plus éclairées et les plus sombres d’une scène, sans avoir à faire de compromis entre les deux.

Il est aussi question d’une gestion bien plus poussée du RAW en 4K sans perte de données grâce à l’intervention de l’IA. On peut aussi mentionner la technologie RGBW Pro. Oppo avait déjà introduit un système RGBW (sans le « Pro ») pour créer un capteur s’appuyant sur une matrice rouge, vert, bleu et blanc au lieu du traditionnel RGB.

Les caractéristiques du MariSilicon X

Les caractéristiques du MariSilicon X // Source : Oppo

Cela permettait d’ajouter au capteur photo des photosites captant la lumière blanche afin, selon le constructeur, d’augmenter la luminosité et de réduire le bruit numérique des images. L’Oppo Reno 7 Pro a été le premier à en profiter.

Le RGBW Pro pousse cette technique un peu plus loin. Le MariSilicon X sépare en effet les signaux RGB et les signaux blancs pour mieux les traiter avant de les fusionner pour un rendu encore meilleur. « Le résultat ? Une amélioration de 8,6 dB du ratio signal/bruit ainsi qu’une amélioration significative de la texture pour des sujets bien plus expressifs, en photo comme en vidéo », nous dit Oppo. L’idée est ainsi similaire à ce que proposait Huawei avec son P9 il y a cinq ans, à savoir utiliser le monochrome pour capter davantage de lumière et de détails et y ajouter les couleurs a posteriori.

Bref, vous l’aurez compris, il se passe beaucoup de choses en coulisse pour que l’Oppo Find X4 Pro séduise les amoureux de la photo. Reste à tester le smartphone pour s’assurer que ce ne sont pas des promesses en l’air.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles