Tesla Model 2, Van et Bus : les trois prochains véhicules de la marque américaine ?

 

Tesla vient de mettre en ligne son Master Plan, Part 3. L'occasion de donner de nombreux détails sur la lutte contre le réchauffement climatique. Mais aussi sur ses prochains véhicules électriques. Les Tesla Model 2 et Tesla Robovan seraient de la partie, mais il est aussi possible qu'un bus fasse son apparition. On fait le point.

Une Tesla Model 3 compacte générée par une intelligence artificielle // Source : Ulrich Rozier sur Twitter

Le mercredi 5 avril était un grand jour pour Tesla. C’était la sortie officielle de son nouveau Master Plan, en partie 3, publié sur le blog officiel. Les deux premières parties ont été mises en ligne par Elon Musk il y a quelques années. Cette troisième partie met l’accent sur l’électrification massive de tous nos usages : les transports, bien entendu, mais aussi l’industrie et le chauffage.

Nous l’avons relayé dans une précédente actualité sur le sujet : la firme américaine a donné beaucoup de détails sur la manière d’électrifier massivement les transports routiers. Tesla prévoirait de commercialiser deux nouvelles voitures électriques dans les années à venir, comme nous avions pu l’apercevoir durant l’Investor Day de mars 2023.

Tesla Model 2 et Tesla Robovan

Dans le document, on peut en effet apercevoir deux voitures cachées par un drap blanc. Il s’agit d’une voiture compacte, et d’une camionnette. Comment en être sûr ? Avec un peu de mathématiques basiques. Promis, ça sera rapide. Dans un tableau, Tesla indique qu’il faudrait environ 686 millions de voitures électriques compactes dans le monde, ainsi que 163 millions de camionnettes et 149 millions de berlines, SUV et pick-up. Et dans la page suivante du document, on peut admirer la gamme entière de Tesla, dont les deux voitures camouflées.

Au-dessus de la voiture compacte, apparaît le chiffre « 700 millions », ce qui correspond plus ou moins les 686 millions indiqués dans le tableau. À n’en pas douter, on trouve sous ce drap la fameuse Tesla Model 2, la voiture électrique compacte à 25 000 dollars.

Toujours dans le document, on trouve le chiffre « 300 millions » au-dessus du Cybertruck, et d’une autre voiture, elle aussi cachée par un drap blanc. Si on additionne les 163 millions du tableau avec les 149 millions des Tesla Model S, Model X et Cybertruck, on arrive à un total de 312 millions. À n’en pas douter, le Tesla Robovan, dont Elon Musk a fait mention il y a quelques mois sur Twitter, se cache lui aussi sous ce drap blanc.

Le design de ces voitures électriques

En regardant de plus près, le design de camionnette tient tout à fait sous ce drap. Avec un petit capot et un habitacle de forme rectangulaire. À l’inverse, la petite compacte à ses côtés pourrait tout à fait prendre la forme d’une petite Model Y, comme les rumeurs récentes le suggèrent. Les dessins publiés il y a quelques temps par Tesla montrent une voiture compacte, légèrement surélevée (type crossover comme la Renault Mégane E-Tech). Ce qui correspond à toutes ces informations et rumeurs.

Dans le document, sur la partie concernant les camionnettes, on peut lire, en anglais, « Commercial / Passenger Vans« . Il pourrait donc s’agir d’une camionnette destinée aux transports de personnes, mais qui pourrait aussi servir au transport d’objets. Un genre de Renault Kangoo E-Tech, ou plutôt de Renault Trafic électrique, disponible en différentes configurations.

Techniquement, Tesla semble s’orienter vers une batterie LFP de 53 kWh pour la Tesla Model 2, et une batterie NMC ou NMA (comme les Tesla 4680) pour le Tesla Robovan.

Tesla Bus : vraiment ?

Enfin, on trouve, dans l’une des lignes du tableau, une mention aux bus électriques. Tesla va-t-il se lancer sur le marché des bus ? Ce n’est pas impossible, puisque la mention « TBD » (to be determined, soit « à déterminer » en français) apparaît dans la colonne « équivalent chez Tesla« , au même titre que pour la Tesla Model 2 et le Tesla Robovan.

Bus électrique BYD ADL Enviro 400
Bus électrique BYD ADL Enviro 400

Attention toutefois, puisqu’aucun bus n’apparait sur l’image intégrée après le tableau, et représentant la gamme Tesla à horizon proche. Il n’est toutefois pas impossible que Tesla se lance sur ce marché. La firme d’Elon Musk commercialise bien le Semi, un semi-remorque électrique, bien plus puissant et autonome que l’ensemble de ses concurrents. Et après avoir revendu PayPal, le milliardaire a bien fondé SpaceX, avec l’objectif de coloniser mars. L’entreprise d’aérospatial a même réussi l’exploit de produire et de mettre en service des fusées réutilisables. Une véritable révolution.

Bref, l’annonce d’un Tesla Bus n’est pas impossible dans les années à venir, mais ce n’est clairement pas à l’ordre du jour chez le constructeur américain. À court terme, il doit lutter avec son concurrent principal, le géant chinois BYD (qui produit notamment… des bus électriques, comme le fameux bus londonien en image de une), et commercialiser au plus vite son Cybertruck pour ne pas se laisser dépasser par la concurrence. Et celle-ci s’active, comme on l’a vu récemment avec le Ram 1500 REV de Stellantis, un pick-up électrique à la fiche technique de rêve.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.