Ça y ressemble, mais cette vidéo n’est pas la première publicité de l’histoire de Tesla

 

Si Tesla s'était toujours refusé à faire de la publicité pour ses voitures, la firme a décidé de revoir sa stratégie, marquant un tournant pour la voiture électrique américaine. Tesla a publié une vidéo promotionnelle sur son compte Twitter, mais il ne s'agit pas vraiment d'une publicité. On peut toutefois en voir les prémices.

Article actualisé le 22 mai à 13h51 : Il semblerait que cette vidéo ne soit finalement pas le premier spot publicitaire du constructeur américain. On peut en effet voir une vidéo similaire sur YouTube, datant de janvier 2019, et mettant en lumière la Tesla Model S en Corée.

On peut toutefois voir cette vidéo comme un galop d’essai, avant de se jeter dans le grand bain de la publicité classique, par exemple à la télévision. Ici, il semble s’agir d’un contenu de marque, créé pour alimenter les réseaux sociaux du constructeur.


Article original du 22 mai 2023 à 10h12Tesla n’a jamais rien fait comme les autres. Outre le fait qu’elle fut l’une des premières marques à proposer des voitures électriques aussi abouties, elle possède la particularité de ne jamais avoir fait de publicité. Ce qui ne l’a pas empêché de devenir le numéro 1 mondial, devant BYD et Volkswagen.

Une nouvelle stratégie

Mais si le constructeur cartonne depuis quelques mois, avec un Model Y très bien placé dans le classement des voitures les plus vendues à travers le monde, il ne doit pas se reposer sur ses acquis. En effet, et alors que la concurrence chinoise est de plus en plus forte, Tesla se prépare à passer une année assez difficile. Et elle veut tout faire pour que cela n’arrive évidemment pas.

Pour cela, la firme a plus d’un tour dans son sac. Tout d’abord, elle a opéré plusieurs fortes chutes de prix en janvier puis en avril derniers, notamment sur ses Model 3 et Model Y. Mais ce n’est pas tout, car elle vient également de faire évoluer en profondeur sa stratégie sur un point en particulier : la publicité.

En effet, le constructeur a toujours refusé de diffuser le moindre spot pour ses voitures, que ce soit à la télévision ou sur le web. Son succès n’est dû qu’au bouche-à-oreille, ce qui est en soi un véritable tour de force, unique sur le marché. Mais Tesla doit tout de même évoluer et s’adapter afin de rester au top. C’est ainsi qu’Elon Musk annonçait il y a quelques jours plus tôt aux investisseurs sa volonté de le lancer dans la publicité, comme le rappel le site Teslarati.

Le patron affirmait que « nous allons essayer un peu de publicité et voir comment cela se passe« . Une décision qui en avait surpris plus d’un, et qui risque de faire perdre à la marque une partie de sa singularité. Mais le constructeur a décidé de ne pas perdre plus de temps, puisque la division asiatique de Tesla a publié le 19 mai dernier sur Twitter ce qui est donc la toute première publicité de l’histoire de la marque.

Une initiative appréciée

Mais pas question de présenter un spot très créatif pour cette première. En effet, cette vidéo, longue de deux minutes environ est en réalité un témoignage d’une cliente ayant fait l’acquisition d’une Model 3 et qui raconte son expérience à son volant. Un spot tout en simplicité qui a déjà suscité de nombreuses réactions très positives. Sur le réseau social à l’oiseau bleu, dont Elon Musk n’est plus le CEO, les internautes semblent apprécier cette initiative.

Cependant, il n’est pas encore certain que ce type de publicité soit repris en Europe ou aux États-Unis, la marque ayant sans doute prévu de proposer des formats différents afin de mieux s’adapter aux marchés. On ne sait pas non plus avec exactitude si un spot sera diffusé chez nous dans le futur. Bien que cela semble tout de même très probable.

Le constructeur semble désormais prêt à activer tous les leviers possibles afin de rester en tête de la course, tandis que la concurrence venue de Chine s’intensifie avec des marques telles que Nio ou encore Xpeng. En plus de vouloir continuer à inonder le marché, Tesla souhaite également gagner plus d’argent en augmentant ses marges. Pour cela, elle prévoit notamment de revoir son procédé d’assemblage, jugé plus pratique et moins coûteux.

La firme va également raffiner son propre lithium, afin de ne plus être dépendant des fluctuations du marché. Pour celle-ci, les prix de ses voitures peuvent encore chuter au cours des prochains mois, sans pour autant lui faire perdre trop d’argent.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !