C’est à n’y plus rien comprendre : Tesla retire son Model Y le plus abordable

 

Un mois et demi après avoir intégré la version Model Y Standard Range à son catalogue, Tesla a finalement fait marche arrière en retirant cette variante du configurateur.

Tesla Model Y

Il faut se lever de très bonne heure pour suivre et comprendre la logique commerciale de Tesla. Le constructeur californien a en effet supprimé la version la plus abordable du Model Y sur son configurateur en ligne. Et ce un mois et demi après l’avoir ajouté au catalogue au prix de 41 990 dollars, sans l’option sept sièges facturée 3000 dollars supplémentaires.

À l’époque, cette déclinaison Standard Range n’était pas encore disponible en France et en Europe. Le Vieux Continent est de toute façon dépendant de la Gigafactory de Berlin concernant la commercialisation du Model Y, qui devrait débarquer à partir de l’été 2020 une fois les travaux de l’usine achevés.

Ça s’en va et ça revient

Toujours est-il que la variante Standard Range du SUV électrique semble donner du fil à retordre à Elon Musk et ses équipes. Non pas techniquement, mais plutôt commercialement parlant : faut-il la vendre ? C’est un peu la question que se pose perpétuellement l’entreprise. En mars 2019, cette version faisait bel et bien partie du cahier des charges au moment de l’officialisation du modèle.

Puis en juillet 2020, le patron de SpaceX l’avait soudainement annulé, jugeant sa future autonomie trop faible par rapport aux attentes. Surprise : la Standard Range est finalement apparue sur le configurateur américain cinq mois plus tard avec des délais de livraison oscillant entre deux et cinq semaines, et un rayon d’action fixé à 392 kilomètres.

Le retour du crédit d’impôt ?

Difficile de savoir où Tesla veut vraiment en venir. Mais Electrek suggère que le possible retour du crédit d’impôt aux USA — Tesla aurait alors accès à un crédit de 7000 dollars sur 400 000 véhicules électriques — pourrait jouer un rôle.

Si l’administration Biden le remet en place, alors Tesla pourrait brader ses automobiles tout en conservant le catalogue actuel, composé des versions Grande Autonomie et Performance aux autonomies bien plus intéressantes sur le papier (505 et 480 km). Ou du moins dignes d’apparaître sur le catalogue du fabricant aux yeux d’Elon Musk.

Les voitures électriques sont toujours plus nombreuses et certaines affichent des niveaux d’autonomie très différents. Nous avons réalisé un classement, par catégories, des voitures électriques disposant de la meilleure autonomie actuellement.
Lire la suite

Les derniers articles