Le patron de VanMoof nous dit tout (ou presque) en exclusivité sur sa future trottinette électrique

 

Disponible fin 2024, la trottinette électrique VanMoof espère être la meilleure du monde et ouvrir un nouveau marché premium, nous déclare le nouveau co-PDG de la marque dans une interview exclusive accordée à Frandroid.

Trottinette électrique Vanmoof Lavoie
La Lavoie Series 1 devient la trottinette électrique Vanmoof // Source : Lavoie

Le co-PDG de VanMoof, Eliott Wertheimer, a accordé à Frandroid une longue interview, dans laquelle nous avons évoqué le passé, le présent et le futur de VanMoof. Le futur justement, est en partie dessiné par un produit totalement inédit pour la marque néerlandaise : une trottinette électrique.

Le dirigeant nous a livré moult précisions sur cet engin, directement issu de Lavoie, filiale de McLaren Applied qui a elle-même racheté VanMoof en août 2023.

Frandroid : Où en est la trottinette électrique VanMoof ? On a pu lire qu’elle serait dérivée ou inspirée de la Lavoie Series 1 ?

Eliot Wertheimer : « La trottinette sera complètement VanMoof, les précommandes Lavoie vont devenir des précommandes VanMoof, donc il n’y aura pas de trottinette Lavoie. Lavoie et VanMoof sont la même entreprise, complètement unifiées à tous les niveaux. La trottinette héritera donc de l’écosystème VanMoof. »

Trottinette électrique Vanmoof application
Bye bye Lavoie, ce sera bien l’application VanMoof ! // Source : Lavoie

La marque Lavoie va donc disparaître ?

E.W : « Oui, elle va disparaître progressivement. Nous allons continuer à faire des choses, on a une grande communauté qui a réalisé des précommandes, donc on fera sans doute des éditions limitées. Mais au final, les produits seront totalement VanMoof. Elle n’aura pas le nom de Series 1, je ne peux pas encore vous le dire, mais ce sera aligné avec les autres produits VanMoof ! »

Quand sortira cette trottinette électrique VanMoof ? Sera-t-elle au même prix de 1 990 euros qu’annoncé chez Lavoie ?

E.W : « Elle arrive en fin d’année[2024]. Son prix sera proche de la Lavoie, mais il ne sera pas exactement le même en fonction des modifications que l’on apporte. On a dû ajouter certaines choses, donc disons à plus ou moins 100 euros près. »

Quelles seront ces modifications ?

E.W : « C’est pratiquement la même trottinette électrique. Elle est améliorée dans le sens où nous avons bénéficié de 3 à 4 ans de développement technologique VanMoof d’un coup, notamment en termes de connectivité. De toute manière, c’était notre vision. Tout l’aspect électronique ainsi que le logiciel de la trottinette étaient prêts. »

Trottinette McLaren Lavoie écran
L’écran de la Lavoie pourrait évoluer sur la version finale VanMoof. // Source : Lavoie

« Un peu comme le VanMoof S5, on avait créé la partie hardware, pour ensuite déployer le logiciel. Ces 3 à 4 ans [d’avance technologique VanMoof] que l’on planifiait vont donc arriver dès cette année. Le système connecté et d’antivol sera aussi similaire. »

Cette trottinette électrique VanMoof est complètement haut de gamme ?

E.W : « Avec cette trottinette électrique VanMoof, on lance un peu l’industrie premium. On n’est pas les seuls, mais ils n’ont pas encore livré leurs produits[ndlr : Plume Allure, Urban Native T9, Bo M]. Si vous regardez le parc actuel de trottinettes électriques, c’était d’abord des jouets que Xiaomi ou Ninebot ont lancé à 200 euros.

Le développement des trottinettes électriques a donc débuté par le bas. C’est un problème en termes d’image. Il aurait fallu ne pas avoir de trottinettes, ou qu’elles soient plus chères avant de descendre en prix, plutôt que ces produits très abordables. »

Trottinette électrique Vanmoof pliante
La trottinette électrique VanMoof sera pliable en un mouvement. // Source : Lavoie

« Le résultat, ce sont des produits peu fiables, pouvant prendre feu, cassant parfois[ndlr : cela existe mais ça reste rare]. Il n’y a pas assez d’argent injecté dans cette industrie pour le développement afin que ces produits affrontent la vie de tous les jours. Dans ma vision d’ingénieur, je ne ferais pas confiance en un vélo électrique à moins de 1 500 euros, et cela vaut pour une trottinette électrique sous 1 100 ou 1 200 euros.

Pour moi, et à de rares exceptions, ceux qui prétendent être haut de gamme à 700 ou 800 euros, ce ne sont pas des véhicules, mais des jouets. On parle de véhicule de tous les jours pour aller au travail, la vie des utilisateurs est en jeu. Le marché du vélo électrique a déjà mûri sur ce point. Mais la trottinette électrique n’y est pas encore. À tarif équivalent, aujourd’hui, ce sont des produits pesant 40 kg, allant à 80 km/h, énormes et ressemblant à des motos. »

Votre produit est donc à part en termes de prix, mais aussi en termes de caractéristiques ?

E.W : « La trottinette VanMoof est fiable, elle va tenir longtemps, on l’a testé comme des malades, avec des fonctionnalités qui durent et des batteries certifiées UL [ndlr : norme internationale de sécurité] qui sont aussi fiables que possible. Rien que la potence en une pièce, ce sont de nouvelles technologies de fabrication, pour qu’elle soit jolie mais surtout plus solide. »

Lancer une trottinette électrique à 2 000 euros, ce n’est pas risqué dans un marché en baisse ? Le prix moyen est de 400 euros, mais les modèles onéreux progressent

E.W : « Sur le point de l’évolution de la catégorie des prix au-delà de 800 euros, c’est une bonne nouvelle, et c’est aligné sur ce que nous voulons faire. La rétractation du marché semble être un contrecoup post-Covid. Nous restons persuadés que la trottinette va progresser de 10 % par an au minimum, à partir de cette année ou l’année prochaine. Quant à notre offre, la vision exposée semble mauvaise, car notre trottinette électrique est au prix d’un Vespa. Or, notre véhicule est plus petit, sophistiqué, complet, technique et avec de l’électronique de pointe. »

Trottinette électrique Vanmoof clignotants
Structure magnésium, technologies brevetées, frein disque hydraulique, grande batterie, la trottinette VanMoof justifiera son prix. // Source : Lavoie

« Après, honnêtement, nous ne savons pas. Nous n’avons pas vraiment d’autre offre avec laquelle se comparer. Nous ne sommes pas là à dire que nous avons le produit pour tout le monde, mais j’espère que l’on aura la ou l’une des meilleures trottinettes électriques du monde.

Cela vaut pour le système de pliage qui sera difficile à rattraper pour nos concurrents, l’excellente stabilité, l’ergonomie donnant plus l’impression de faire du vélo que de la trottinette, la grande batterie, un moteur puissant qui va même se brider en fonction du pays où vous vous trouvez. »

Bilan : que sait-on sur la trottinette électrique VanMoof ?

Grâce à toutes ces informations, nous avons donc un aperçu quasi définitif de la trottinette électrique VanMoof. La connectivité s’inspirera par exemple grandement du vélo électrique S5. Par ailleurs, la trottinette électrique VanMoof n’est autre que la Lavoie Series 1, mais estampillée d’un nouveau nom : pourquoi pas VanMoof ES 1 (pour Electric Scooter 1), si l’on devait se risquer à faire une prédiction. Ce sera aussi un produit très haut de gamme, avec une structure monocoque en magnésium, pour peser un total de 19 kg environ.

Son système de pliage sera unique (potence, plateau et poignées façon Pure Electric Advance Flex), rendant le stockage plus compact. Il comporte même une position intermédiaire, qui servira de stationnement et remplacera la béquille. Le design est dans l’idée séduisant, l’intégration de l’éclairage soignée, le tout avec des clignotants avant/arrière, un frein avant hydraulique et un plateau large.

Trottinette électrique Lavoie Series 1
La trottinette VanMoof coûtera environ 2 000 euros, et sortira fin 2024. // Source : Lavoie

Le moteur arrière devrait développer 650 W en continu et 900 W en pic, ainsi qu’un couple de 30 Nm. La batterie dépendra de la version : 468 Wh de base pour 40 km d’autonomie théorique, et 702 Wh sur la variante Max atteignant 60 km en théorie. Ces chiffres pourraient encore varier d’ici la sortie, prévue fin 2024. Le prix de la trottinette électrique VanMoof sera d’environ 2 000 euros, contre 2 200 euros pour la version Max si cette itération est bel et bien prévue dans l’offre.