Xiaomi : à fond sur la 5G, le Chinois s’intéresse déjà à la 6G

 

Xiaomi compte bien très rapidement ne proposer plus que des smartphones 5G, sur toutes les gammes de prix, afin de préparer les nouveaux usages à venir. De quoi préparer de pied ferme l'arrivée de la 6G, déjà étudiée en interne.

Xiaomi Redmi 10X Pro

Le Redmi 10X Pro // Source : Xiaomi

Xiaomi est particulièrement prolifique sur le lancement de nouveaux produits et l’a encore prouvé aujourd’hui en Chine avec l’annonce des Redmi 10X et 10X Pro. À cette occasion, Lei Jun, cofondateur de la marque, s’est entretenu avec Xinhua, révélant quelques détails intéressants sur la stratégie à court et long terme de l’entreprise sur le secteur des télécoms.

Tout en 5G

La 4G, c’est so-2019, et quoi qu’en dise Martin Bouygues, la 5G est désormais à conjuguer au présent… en tout cas en Chine. L’arrivée de cette cinquième génération de réseau va faciliter certains usages et en créer de nouveau, comme on peut le voir avec l’arrivée timide du cloud-gaming ou, plus d’actualité encore, le développement des visioconférences avec un grand nombre de participants, qui pourraient largement gagner en fluidité et en qualité.

Pour cela, il faudra bien évidemment le déploiement d’un réseau étendu, mais aussi des appareils compatibles et Xiaomi souhaite d’ores et déjà se positionner sur le secteur avec une large gamme de smartphones, disponibles à tous les prix. Une stratégie déjà mentionnée par le constructeur en fin d’année dernière. Ses nouveaux Redmi 10X par exemple, pourtant proposés à petit prix, sont déjà compatibles 5G, et celui qui a longtemps porté le sobriquet d’Apple chinois promet d’arrêter de produire des smartphones 4G pour la Chine d’ici la fin de l’année.

Il y a fort à parier que cela devrait se ressentir sur la stratégie mondiale de Xiaomi et que les smartphones sans 5G devraient rapidement disparaître de son catalogue un peu partout à travers le globe.

Cap sur la 6G

Maintenant que la 5G est là — pour certains tout du moins –, les entreprises se tournent déjà vers le futur et le prochain grand saut du domaine des télécoms. Lors de cette interview, Lei Jun a indiqué que les prérecherches sur la 6G ont débuté en interne, de même que pour l’Internet par satellite.

Bien sûr, il s’agit là d’un sujet encore balbutiant, dont les principales implications ne devraient pas arriver avant 6 à 10 ans. N’espérez donc pas trop de détails pour le moment. Tout ce que l’on sait actuellement est que cette technologie devrait permettre de couvrir plus facilement des lieux aujourd’hui compliqués à connecter, comme en mer ou dans les airs.

Plusieurs constructeurs ont d’ailleurs déjà annoncé se pencher sur cette 6e génération, dont Huawei, Samsung ou LG. Et il ne fait aucun doute que ce ne sont pas les seuls.

C’est cette année que le déploiement de cette nouvelle génération de réseau mobile va commencer. Elle apporte avec elle un certain nombre de changements technologiques, mais aussi de nouveaux usages. Voici notre dossier complet sur…
Lire la suite

Les derniers articles