Location de trottinettes électriques : les applications à connaître

 

Les trottinettes électriques disponibles en libre-service sont devenues monnaie courante dans le monde. La France a elle aussi succombé à cette vague : de Paris à Bordeaux en passant par Lyon, Grenoble ou encore Marseille, de plus en plus de grandes agglomérations bénéficient d’un tel service. Voici les applications à connaître pour en profiter.

Aujourd’hui, louer une trottinette électrique en libre-service pour se déplacer en ville n’a plus rien d’atypique. La pratique a explosé au cours des dernières années, alors que le nombre d’entreprises et de start-up positionnées sur le créneau a lui aussi grimpé en flèche. Avant que le secteur ne se structure progressivement : faute de place sur le marché, certaines sociétés se sont retirées, quand des villes comme Paris ont limité leur nombre.

En France, les opérateurs n’ont pas hésité une seconde à se lancer dans l’aventure, Paris étant considéré comme l’un des eldorados du marché. Mais d’autres grandes villes du pays ont elles aussi accueilli de tels services, accompagnés d’applications mobiles dédiées sur lesquelles sont géolocalisés, via une carte, les fameux bolides branchés. C’est tout l’objet de ce guide : lesquelles faut-il connaître pour louer l’une des nombreuses montures électriques disponibles ?

Lime : la base de la base

  • Où : Paris
  • Prix : 1 euro de frais de déblocage, puis 20 centimes la minute
  • Coloris : boitier et pédale de frein arrière verts

Lime est sans doute l’opérateur le plus célèbre du secteur. Autrefois déployée à Lyon, Marseille ou encore Bordeaux, l’entreprise californienne est aujourd’hui uniquement présente à Paris, à en croire la carte de l’application. Aussi disponibles sur l’application Uber — les deux entreprises sont des partenaires très proches –, les trottinettes électriques Lime se débloquent à l’aide d’un QR code à scanner avec votre téléphone. Si vous le souhaitez, un porte-monnaie vous octroyant des bonus selon le montant déposé est mis à votre disposition.

Aussi, trois abonnements Lime Pass composent l’offre : un forfait journalier de 12,99 euros (accès illimité aux trottinettes durant 24h, jusqu’à 30 minutes d’utilisation), un forfait mensuel de 8,99 euros (0 euro de frais de déblocage, réservation d’une trottinette jusqu’à 30 minutes avant son déblocage) et un forfait illimité (accès illimité aux trottinettes et vélos JUMP, jusqu’à 45 minutes d’utilisation) dans un premier temps lancé pour la période du confinement (jusqu’au 1er décembre 2020) uniquement.

L’application mobile est claire, lisible et intuitive.

Lime

Lime

Tier : la plus répandue en France

  • Où : Paris, Lyon, Grenoble et Bordeaux
  • Prix : 1 euro de frais de déblocage, puis 15 centimes la minute
  • Coloris : bleu/vert

Tier est le service implanté dans le plus de villes françaises, avec un parc de trottinettes électriques relativement conséquent. Le système de déverrouillage reprend le principe de Lime : un QR code à scanner avec son appareil mobile, tout simplement. En plus de sa facturation à la minute, une formule d’abonnement est proposée à l’utilisateur à hauteur de 39 euros par mois.

À ce prix, le bénéficiaire ne paye aucuns frais de déverrouillage et profite d’une durée d’utilisation illimitée. Le forfait fonctionne dans toutes les agglomérations où Tier est implanté. Dans les zones délimitées par un tracé jaune — les parcs en l’occurrence –, la trottinette électrique ralentit automatiquement.

TIER e-scooter sharing & more

TIER e-scooter sharing & more

Dott : l’application qui vous récompense

  • Où : Paris, Lyon et Bordeaux
  • Prix : 1 euro de frais de déblocage, puis 20 centimes la minute (19 centimes à Lyon et à Bordeaux)
  • Coloris : base noire, colonne de direction tricolore (blanc/vert/rouge, bleu/blanc/rouge, rose/jaune/blanc)

Les trottinettes électriques de Dott se font facilement remarquer par leur colonne de direction tricolore. Là encore, un QR code est à scanner avec votre téléphone pour débloquer le deux-roues et effectuer un trajet. L’application se distingue des autres par son système de récompenses à décrocher au fil de vos itinéraires : plus vous en faites, plus vous accumulez de points, et plus vous gagnez des réductions ou minutes gratuites.

Utiliser le service Dott nécessite forcément de transférer de l’argent sur votre portefeuille : au moins 2,50 euros sont nécessaires, d’après l’application, pour débuter une course. Selon votre temps d’utilisation, une somme calculée sur la tarification à la minute est ensuite déduite de votre bourse. À noter que les trottinettes de la marque sont limitées à 20 km/h, selon sa FAQ.

Dott

Dott

Voi (BlaBla Ride) : le partenaire de BlaBlaCar

  • Où : Marseille et Bordeaux
  • Prix : 1 euro de frais de déblocage, puis 15 centimes la minute
  • Coloris : rouge et noir

La plateforme Voi aime le soleil, puisqu’uniquement disponible dans le sud de la France. Les Bordelais et Marseillais ont tout le loisir de débloquer l’une de ses trottinettes électriques via un QR code… mais faut-il encore que des engins électrifiés s’affichent sur la carte prévue à cet effet. Au 27 octobre 2020, l’application n’en faisait apparaître aucun, malgré son partenariat conclu avec BlablaCar en mai 2020.

Sur les boutiques de Google et d’Apple, l’application se nomme BlaBla Ride. Une fois cette dernière installée sur votre téléphone, le nom Voi s’affiche sur votre interface. Cela porte à confusion et manque quelque peu de clarté. Le fait est que la plateforme n’a surement pas fait une croix définitive sur ses montures électriques, qui devraient bien un jour repointer le bout de leur nez.

Voi souffre en tout cas de petits problèmes de traduction, et affiche comme devise la livre sterling au lieu de l’euro au moment de proposer ses abonnements journaliers et mensuels : 9,99 et 40 euros, respectivement, pour 45 minutes d’utilisation gratuites à chaque trajet. Des zones de stationnement interdites sont aussi indiquées.

BlaBla Ride

BlaBla Ride

Wind : cap vers le sud

  • Où : Bordeaux, Perpignan, Le Barcarès
  • Prix : 1 euro de frais de déblocage, puis 15 centimes la minute
  • Coloris : jaune

C’est à la société allemande Byke Mobility Gmbh que l’on doit le service de trottinettes électriques Wind. La firme berlinoise a jeté son dévolu sur le sud de la France pour se lancer dans l’aventure, avec un fonctionnement vu et revu : QR code pour débloquer le deux-roues, système de portefeuille, zone de stationnement conseillée. Pratique : vous pouvez suivre vos coûts sur un tableau et demander une facture si besoin.

WIND - Smart E-Scooter Sharing

WIND - Smart E-Scooter Sharing

Bird : un service à l’arrêt

Si Bird a été durant un temps une référence en la matière, sa disparition des villes françaises pose question. Au 27 octobre 2020, plus aucune agglomération n’affichait de trottinettes électriques de la marque après deux vérifications au sein de la rédaction.

Selon son site internet, l’opérateur est implanté à Lyon, Marseille et Paris, bien que l’entreprise n’est plus autorisée à exercer son activité au sein de la capitale, car non sélectionnée par la mairie au moment de l’appel d’offres. Nous ne manquerons pas de mettre à jour ce guide selon l’évolution de la situation.

Bird

Bird

En 2020, la location de vélos mécaniques ou électriques en libre-service a littéralement explosé. Une pléthore d’agglomérations propose leur propre service en France et dans le monde : quelles applications faut-il connaître pour accéder facilement…
Lire la suite

Les derniers articles