iPhone SE (2020) : comment Apple arrive à proposer un smartphone à moins de 500 euros

Aisément surnommable « patchwork d'Apple »

 

Quand Apple eut terminé les iPhone 11, il lui restait des pièces détachées. Comme Monsieur ne jette rien, il a décidé de faire quelque chose avec. Cet assemblage, c’est l'iPhone SE ; son nom déjà est tout un programme. Vendu à moins de 500 euros, cet iPhone SE ne propose aucune nouveauté notable, mais un patchwork de composants et de technologies déjà éprouvés.

Apple a finalement annoncé le retour de l’iPhone SE avec un nouveau (mais vieux) design qui ressemble à l’iPhone 8. Le téléphone a un écran compact de 4,7 pouces et dispose du SoC A13 d’Apple – le même que celui de l’iPhone 11 et de l’iPhone 11 Pro introduit fin 2019. Une de ses caractéristiques principales est son prix relativement doux, il est vendu à partir de 489 euros ce qui dénote avec les dernières annonces de Xiaomi (Mi 10 et Mi 10 Pro) et OnePlus avec les 8 et 8 Pro.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

iPhone SE : de bonnes surprises

Quand on observe les caractéristiques de l’iPhone SE édition 2020, on trouve très peu de compromis de la part d’Apple. Il est puissant, avec le dernier Apple A13 qui est un des SoC les plus puissants, si ce n’est le plus puissant du marché à mi-2020.

L’iPhone SE 2020

L’iPhone SE 2020 // Source : Apple

Il est bien équipé, avec la charge sans fil, une charge relativement rapide (18 W, mais chargeur compatible non fourni), la résistance à l’eau IP67, la compatibilité 4G+ Gigabit, le Wi-Fi 6 de dernière génération, la prise en charge d’une eSIM ou encore le Bluetooth 5.0. Il profitera, sans doute, de plusieurs années de mises à jour iOS.

La principale différence avec l’iPhone 8 est l’intégration de la puce A13 Bionic d’Apple, qui est la dernière actuellement proposée pour la gamme iPhone (en attendant les nouveaux iPhone 2020 certainement présentés à l’automne 2020). C’est l’une des combinaisons de processeurs et de GPU les plus rapides actuellement disponibles sur les smartphones, et elle met également l’accent sur l’apprentissage automatique, avec le moteur neuronal d’Apple, une puce utilisée pour alimenter quelques fonctionnalités de traitement de photos. Cette puce permet, entre autres, d’accéder aux fonctions de réalité virtuelle (avec les apps et jeux qui utilisent ARKit), ce qui est un sujet estimé chez Apple (le dernier iPad Pro intègre carrément un Lidar).

Comparaison de la gamme actuelle d'iPhone

Comparaison de la gamme actuelle d’iPhone // Source : Apple

iPhone SE : où sont les concessions ?

Mais où sont les concessions d’Apple ? Car il y en a, surtout à ces tarifs pour un téléphone qui vient compléter une gamme de produits déjà disponibles : l’iPhone Xr, toujours en vente, est disponible à partir de 709 euros.

Première compression qui va de pair avec sa principale caractéristique : l’écran est relativement petit. 4,7 pouces de diagonale, c’est vraiment une des plus petites tailles de diagonale disponible en 2020. Cela permet au SE 2020 d’arborer une étiquette de smartphone compact, ce qui est une caractéristique recherchée par de nombreux utilisateurs. Néanmoins, même si l’écran semble un bon écran qui prend en charge au passage la fonction True Tone d’Apple (la température des couleurs change à la volée en fonction de votre environnement), c’est un écran avec de larges bordures qui utilise une dalle en technologie IPS LCD et en définition HD (1334 × 750 pixels). La luminosité maximale exposée par Apple reste bonne (625 nits), néanmoins le contraste n’est que de 1400:1. Ce n’est pas une mauvaise valeur en soi, mais cet écran IPS LCD est moins bon que les écrans OLED des iPhone 11 Pro.

Le capteur Touch ID est de retour

Le capteur Touch ID est de retour // Source : Apple

Contrairement à tous les iPhone vendus en 2020, le SE propose Touch ID via un bouton d’accueil comme méthode d’authentification plutôt que Face ID, car ce téléphone n’a pas les capteurs TrueDepth à l’avant. Vous devrez donc utiliser le traditionnel capteur d’empreinte digitale, qui n’a pas été intégré dans l’écran contrairement à ce qui est désormais une pratique courante chez les constructeurs Android.

Cet iPhone SE est également bien moins autonome que les autres iPhone : l’autonomie est similaire à celle de l’iPhone 8, selon Apple. Etant donné que c’est une caractéristique recherchée, il faudra être vigilant. L’autonomie risque d’être correcte, sans être dommageable.

Et puis il y a la caméra arrière : c’est là que les iPhone haut de gamme ont un avantage significatif. L’iPhone SE possède un seul appareil photo grand-angle de 12 mégapixels à ouverture f/1,8. Il est également capable d’enregistrer des vidéos 4K à 60 images par seconde, ou à 30 images par seconde avec la fonction de plage dynamique étendue d’Apple, qui est similaire au HDR. Il prend également en charge QuickTake, une fonctionnalité introduite par Apple pour les iPhone l’année dernière qui vous permet de maintenir le doigt sur le déclencheur pour prendre une courte vidéo, puis de le relâcher pour terminer la capture vidéo. Cette unique caméra n’offre pas la polyvalence de l’ultra grand-angle ou de la caméra téléobjectif (2x), mais elle offre de nombreuses fonctions très utiles.

Cependant, là où Apple est fort, c’est que cette unique caméra est épaulée par l’Apple A13. Ce n’est pas un simple processeur ARM, cette puce d’Apple permet également d’obtenir l’optimisation en temps réel des photos via le processeur de signal d’image intégré (ISP) et le moteur neuronal. L’iPhone SE prend donc en charge le mode portrait, le contrôle de la profondeur et le Smart HDR. Comme on peut l’observer sur les clichés mis en ligne par Apple, ce n’est pas nécessairement une mauvaise caméra… cela semble même être une bonne caméra.

Enfin, notons que pour 489 euros, c’est 64 Go de stockage interne sans aucune possibilité de l’étendre (en ne passant par le cloud). C’est pingre de la part d’Apple en 2020, 64 Go de stockage, c’est très léger. Là encore, c’est une concession pour passer sous la barre des 500 euros.

iPhone SE : des composants amortis et des technologies éprouvées

Honnêtement, si on m’avait dit qu’il s’agissait d’un smartphone de 2017, son apparence rendrait l’affirmation presque plausible. En analysant l’ensemble de ses caractéristiques, on remarque que cet iPhone SE 2020 ne propose aucune nouveauté et aucun nouveau composant.

Aisément surnommable « patchwork d’Apple », cet iPhone SE est un assemblage de pièces détachées et de technologies déjà éprouvées

Aisément surnommable « patchwork d’Apple », cet iPhone SE est un assemblage de pièces détachées et de technologies déjà éprouvées : entre l’Apple A13 et le Touch ID, la caméra de 12 mégapixels ou encore cet écran IPS LCD de 4,7 pouces en définition HD.

Les derniers articles