Payer par carte bancaire au Japon : voici nos conseils et les banques à privilégier

 

Vous prévoyez un voyage au Japon et vous souhaitez savoir comment vous allez pouvoir dépenser votre argent ? Voici nos conseils pour éviter les mauvaises surprises et les meilleures banques pour éviter les frais lors de vos achats.

Se rendre au Japon demande une bonne préparation, en particulier en ce qui concerne la gestion de son argent sur place. Que ce soit pour son hébergement, pour la restauration ou pour les transports, le Japon a ses particularités côté finances. Il est alors essentiel de les connaître et d’anticiper la façon d’utiliser son argent pour son voyage. Cela inclut la nécessité de faire du change ou de choisir une banque adaptée pour éviter les frais.

Comment faire du change en cash de l’euro vers le Yen ?

Il existe plusieurs manières de faire du change de l’Euro vers le Yen. Celle qui vient le plus en tête reste celle des bureaux de change en France, mais ce n’est pas forcément la plus appropriée. Les commissions de change sont assez importantes et varient en fonction des établissements, surtout dans les grandes villes.

Voici donc nos meilleurs conseils pour faire du change d’euros en yens.

  • Pensez aux bureaux de change en ligne : c’est une solution très intéressante pour éviter au maximum les frais de change. Des enseignes comme Or&Change, ou change de la Bourse proposent de livrer vos yens directement chez vous. Il n’y en a en général aucuns frais fixes et cela vous permet d’avoir déjà du liquide sur place. Il faut cependant s’y prendre en avance et bien connaître les frais de livraison.
  • Évitez de faire du change à l’aéroport : en arrivant sur place, on peut avoir la tentation de passer par les bureaux de change des aéroports qui sont pourvus de machines de change acceptant bien sûr les euros. Il n’est cependant pas conseillé d’y passer, car les frais de change et les frais fixes de transaction y sont les plus élevés.
  • Retirer du cash dans un ATM (distributeur) : si votre carte fonctionne à l’internationale, vous pouvez y retirer des yens avec le taux de change en vigueur. En fonction des avantages de votre compte, les frais de retrait peuvent être gratuits (voir plus bas).

Notez tout de même que vous ne pourrez pas transporter plus d’un million de yens sur vous (environ 6 300 euros) sans effectuer une déclaration à la douane japonaise.

Conseil : Les banques japonaises facturent des frais de change et de services assez importants, quel que soit votre établissement bancaire français. Privilégiez les distributeurs ATM que l’on peut trouver dans les gares, dans les centres commerciaux ou dans les konbini (voir plus bas).

Est-ce mieux de payer par carte ou en cash au Japon ?

Le paiement en espèces est bien plus utilisé que le paiement par carte au Japon, bien que la pandémie de COVID-19 ait contribué à la hausse de l’utilisation des paiements numériques et sans contact. La plupart des cartes sont acceptées pour régler les achats dans les grands magasins et les restaurants. Cependant, gardez à l’esprit que dans plusieurs endroits touristiques, certaines enseignes ne faisant pas partie d’une chaine ou d’autres lieux dans des zones rurales accepteront uniquement des espèces.

Pour les transports (trains, métro, bus ou taxi), il est recommandé de se munir d’une carte IC. Autrement dit, une carte de transport prépayée que l’on peut obtenir dans toutes les gares, au guichet ou dans les bornes automatiques. Ces cartes peuvent aussi être utilisées comme moyen de paiement dans certaines enseignes ou konbini.

Pour les transports, utiliser une carte prépayée comme Pasmo ou Suica est quasi indispensable // Source : voyagesjapon.com

Les meilleures banques en ligne

Toutes les banques en ligne

Attention aux prix hors taxes au Japon

Comme beaucoup de pays en dehors de l’Europe comme les États-Unis, les commerçants japonais ont la fâcheuse tendance à afficher les prix hors taxes de manière plus visible que les tarifs finaux. La taxe sur la consommation est fixée à 10 % depuis 2019, ce qui peut vite être un problème une fois passé à la caisse. Pensez donc à bien vérifier le prix final sur un produit en magasin ou sur un menu. Si celui-ci n’est pas affiché en petit ou sous le prix HT, il se peut qu’il soit accompagné d’un sigle + ou du Kanji .

Pensez à retirer de l’argent dans les konbini

En arrivant au Japon, vous ne pouvez tout simplement pas les louper. Les konbini (ou convenience store japonais) sont de petites supérettes ouvertes 24/7. Il en existe plus de 60 000 réparties à travers tout le territoire. Les enseignes les plus connues comme 7 Eleven, Familly Mart ou Lawson sont majoritaires et il est impossible de les rater en parcourant les rues, dans les grandes villes comme dans les plus petites. Dans la plupart des Konbini se trouve au moins un ATM (distributeur automatique), aussi souvent appelé E-net ATM. Ceci en fait des endroits idéals pour retirer de l’argent très facilement, d’autant plus qu’ils proposent généralement le français dans les langues disponibles.

Ces distributeurs acceptent les cartes européennes, et donc françaises (VISA, Mastercard, Maestro, Cirrus, UnionPay, JCB, etc.). Le plafond de retrait va de 50 000 à 100 000 yens (315 et 630 euros) en fonction des enseignes et les frais de transaction ainsi que les possibilités de retraits par jours varient en fonction des cartes.

La célèbre enseigne Don Quijote présente dans toutes les grandes villes au Japon dispose aussi de distributeurs automatiques // Source : Nippon.com

Notez tout de même que si votre carte et votre compte bancaire ne disposent pas d’option internationale ou d’absences de frais de retraits à l’étranger, la facture peut vite grimper.

  • Frais du distributeur de billets : entre 1 et 3 euros.
  • Frais des banques françaises traditionnelles : 2,60 % du montant retiré en moyenne.

Puis-je payer avec ma carte française en yens au Japon ?

Vous pouvez bien évidemment utiliser votre carte bancaire française au Japon pour vos achats dans les magasins, restaurants et hôtels. Du moins dans les enseignes disposant d’un terminal de paiement, même si les commerçants préféreront toujours le paiement en argent liquide. Les cartes de crédit Visa et MasterCard sont généralement acceptées dans la plupart des établissements au Japon. Les cartes American Express et d’autres cartes de crédit moins courantes peuvent ne pas être acceptées partout, alors, assurez-vous de vérifier les logos acceptés par l’établissement.

Depuis quelques années, le Japon s’est aussi mis à la page des nouveaux moyens de paiement. Vous pouvez ainsi utiliser votre appareil mobile via un terminal de paiement doté du NFC. Apple Pay et Google Wallet sont les plus utilisés au Japon concernant le paiement mobile.

Quelles sont les banques à privilégier pour partir au Japon ?

Vous ne souhaitez pas changer de banque ou ouvrir un compte dans un établissement bancaire spécifiquement pour votre voyage ? La plupart des banques traditionnelles proposent des options « internationales » afin d’éviter les frais bancaires. Pensez cependant à bien vérifier que le Japon figure dans les destinations prises en compte. C’est notamment le cas chez la SG ou chez LCL.

Autrement, vous pouvez ouvrir un compte dans une banque en ligne proposant des offres de cartes compatibles à l’international et sans frais de retraits ou d’achats.

Revolut

À l’instar de N26, Revolut est l’autre acteur majeur ayant une influence forte sur le marché des banques en ligne et plus particulièrement des néobanques. À l’origine une banque britannique, Revolut s’est adapté aux conditions du Brexit en s’exportant en Lituanie, mais a fait en sorte récemment de pouvoir proposer à sa clientèle française un IBAN FR. Du côté des offres, Revolut propose quatre types de cartes dont une entièrement gratuite.

Les tarifs sont globalement très avantageux avec des cartes payantes allant de 2,99 à 13,99 euros mensuels.

Dans tous les cas, aucuns frais de tenues de compte ne sont demandés et les paiements par carte sont gratuits et illimités à l’étranger et notamment au Japon. Attention cependant, les retraits de devises sont tout de même plafonnés en fonction de la carte sélectionnée, nous vous conseillons de vous tourner vers la carte Metal pour avoir le plafond le plus haut possible. Les cartes délivrées sont VISA ou Mastercard avec un niveau d’assurance sur les voyages proportionnel à celui du compte sélectionné.

Pour en savoir encore plus, n’hésitez pas à lire notre avis complet sur Revolut.

Fortuneo

L’ensemble des offres de Fortuneo Banque proposent du zéro frais sur les paiements et les retraits par carte bancaire partout dans le monde, et ce, sans limite de montant. Ce qui en fait naturellement l’une des meilleures banques en ligne à recommander pour un voyage au Japon.

Les cartes certifiées Mastercard disposent de toutes les garanties voyages de l’organisme comme l’assistance médicale et rapatriement et l’assurance accident de voyage.

Pour les voyageurs, les avantages à posséder un compte Fortuneo sont nombreux. Tout d’abord, il y a la gratuité de la carte, quelle que soit celle que vous choisirez. Gardez toutefois en tête la nécessité d’un dépôt initial minimum et la justification d’un revenu mensuel.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre avis complet sur Fortuneo.

BoursoBank

Avec son changement de nom, Boursobank (ex-Boursorama Banque) souhaite ancrer son avance dans le milieu des banques en lignes en France.

Dans les deux formules haut de gamme, seule la carte Metal donne accès à plus d’avantages tels que les paiements et retraits gratuits à l’étranger de façon illimitée et les assurances premium incluses, ce qui est un avantage certain pour voyager au Japon. En revanche, son accès est plus contraignant puisqu’il faut pouvoir justifier un certain niveau de revenu et pouvoir faire un dépôt initial de 500 euros. Globalement, les tarifs de Boursorama sont parmi les moins chers, il y a très peu de frais cachés et une vraie gratuité des services.

Pour en savoir encore plus, n’hésitez pas à lire notre avis complet sur Boursobank.

BoursoBank (Boursorama Banque)

BoursoBank (Boursorama Banque)