L’ANFR, en charge du contrôle des opérateurs mobiles, a publié son dernier bilan sur les antennes déployées. Free est passé à la vitesse supérieure en étant l’opérateur à avoir raccordé le plus d’antennes à son réseau, en particulier sur les antennes à 700 MHz.

Free Mobile propose des offres particulièrement intéressantes à des prix plutôt bas et des options très pratiques pour l’international. Néanmoins, l’opérateur du groupe Iliad souffrait encore d’une grosse lacune par rapport à ses concurrents : la faible couverture du réseau.

Pourtant, dans son rapport remis la semaine dernière, l’ANFR, l’agence nationale de régulation des fréquences, a salué les progrès effectués par Free Mobile. Si l’opérateur reste derrière ses concurrents, il est celui qui a déployé le plus d’antennes 4G durant le mois d’août avec 251 nouveaux sites, contre 203 pour Bouygues, 49 pour SFR et 168 pour Orange. Mais c’est une autre donnée, repérée sur Twitter par Arnaud R, et rapportée par Univers Freebox, qui impressionne le plus.

On peut y découvrir en rouge toutes les antennes installées par les opérateurs au cours du troisième trimestre 2019, soit les plus récentes. De quoi voir que l’accélération de Free Mobile s’est surtout faite sur les fréquences 700 MHz, soit la bande B28. Une bande surtout utilisée par Free Mobile pour compenser l’absence de droits sur les bandes à 800 et 2100 MHz. Particularité de ce déploiement, il s’est fait sur l’ensemble du territoire, et non pas sur certaines zones uniquement.

L’accélération du déploiement du réseau Free Mobile pourrait être liée au fameux réseau 208-16 qui a commencé à apparaître dans certaines zones de France métropolitaine. Ce nouveau réseau doit permettre à Free de s’émanciper à termes de l’itinérance avec Orange. En effet, à mesure que le calendrier avance, les débits sont de plus en plus bridés en raison de la réglementation. Pour proposer un meilleur débit, Free Mobile doit donc accélérer fortement sur son réseau propre, et donc sur le déploiement de la bande 700 MHz qui offre une plus longue portée.

Free Mobile et le mystérieux réseau 208-16 : pourquoi l’itinérance Orange va s’améliorer