Free Mobile et 700 MHz (B28) : les meilleurs smartphones pour profiter de 100 % de la 4G

All your band are belong to us

 

Free Mobile utilise énormément la bande des 700 MHz pour son réseau 4G. Problème : tous les smartphones ne sont pas compatibles, et se priver de cette dernière revient à brider ses débits. Quels sont les meilleurs smartphones compatibles 4G 700 MHz, qu'est-ce que cette bande et pourquoi c'est important ? Suivez ce guide.

Depuis 2016, les opérateurs mobiles sont autorisés à exploiter la bande-fréquence de 700 MHz. Tous les opérateurs ont acheté le droit de l’utiliser, mais très peu ont choisi de réellement l’exploiter. Sur 15 361 antennes en service comptabilisées par l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) en janvier 2020, Free Mobile en possède 12 386 soit environ 80% du parc. Le reste est partagé entre Bouygues et Orange, SFR et ses 109 antennes sont négligeables. Vous trouverez les détails dans le tableau ci-dessous.

Opérateur Antennes 700 MHz en service (au 1/01/20) Antennes 700 MHz autorisées (au 1/01/20) Nouvelles antennes mises en service vs mois précédent
Bouygues 1 627 2 961 53
Free Mobile 12 586 16 711 574
Orange 1 039 3 008 135
SFR 109 933 8
Total 15 361 23 613 632

Métropole uniquement. Source : ANFR

Le faible investissement des opérateurs historiques est aussi flagrant quand on observe le rythme de déploiement des nouvelles antennes. Là encore Free Mobile effectue plus de 80% des mises en service comme le montre le tableau ci-dessus. Bref, si vous êtes chez Free Mobile et que vous voulez avoir l’assurance d’une couverture aussi large que possible de profiter des meilleurs débits, il faut posséder un smartphone compatible. Afin de vous épargner de longues recherches, nous avons sélectionné les meilleurs d’entre eux. Vous retrouverez toutes les informations sur la bande B28 après nos recommandations.

Les meilleurs smartphones compatibles B28

Pour savoir si un smartphone est pleinement compatible il suffit de regarder s’il supporte la bande 28 (B28), rien de plus simple. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs smartphones prenant en charge toutes les bandes-fréquences utilisées par Free.

Les trois « no brainer »

Les smartphones premiums

De manière générale, les téléphones premiums disposent de la bande de 700 MHz. La raison est assez simple : son support implique l’utilisation un modem plus onéreux pour la prendre en charge. Sur des produits ultra haut de gamme où les marges sont plus confortables, le surcoût est plus facile à absorber. Et puis cela ferait vraiment mauvais genre de proposer un smartphone autour de 1000 euros sans la compatibilité. Voici nos conseils pour ce segment de marché.

Samsung Galaxy S20 Ultra : le nec plus ultra

Annoncée courant février 2020 la gamme Samsung Galaxy S20 est dominée par le Galaxy S20 Ultra. C’est pour le moment le terminal plus luxueux du marché. Sans surprise, il prend en charge la bande des 700 MHz grâce à son SoC Exynos 990 gravé en 7 nm. Le smartphone s’articule ensuite autour d’un gigantesque écran AMOLED de 6,9 pouces affichant du 3200 x 1440 pixels à 120 Hz pour des animations fluides et plaisantes à regarder. C’est la première grosse nouveauté de cette génération

La seconde nouveauté est sur la partie photo. Elle se compose de trois capteurs dont le principal est de 108 mégapixels. Ce n’est toutefois pas lui qui impressionne le plus, c’est le « téléphoto » qui est surprenant. Il permet un zoom optique 4x et pouvant monter jusqu’à 100x en zoom hybride. Un niveau de grossissement jamais vu sur smartphone. Dans ces conditions, le cliché n’est pas vraiment suffisamment léché pour Instagram, mais la prouesse est là. 

Ailleurs, le S20 Ultra à tout d’un smartphone utlra premium, du design au performances en passant par ces « petits plus » que sont la résistance à l’eau et la recharge sans-fil…. et ses « petits moins » comme l’absence de prise jack. Comme toujours chez le Coréen, le smartphone fonctionne avec l’interface OneUI 2.0, qui reste à ce jour l’une des meilleures interface du marché. On regrettera simplement l’autonomie, juste dans la norme, sans plus. Vous retrouverez tous les détails dans notre test du Samsung Galaxy S20 Ultra

Pourquoi choisir le Samsung Galaxy S20 Ultra ?

  • Le meilleur smartphone du moment avec la bande de 700 MHz
  • L’écran 120 Hz
  • La partie photo

Les Galaxy S20 et S20+ proposent également la bande des 700 MHz mais le S20 nous a un peu déçu, notamment sur l’autonomie. Cela le rend un peu moins recommandable que le S20 Ultra. Nous attendrons d’avoir testé le S20 Plus pour voir s’il corrige cette erreur.

Les Galaxy S10 et Note 10

Plus besoin de présenter les anciens flagships de Samsung. Les Galaxy S10, S10+ et S10e embarquent tous le SoC Exynos 9820 dont le modem est supporte toutes les bandes-fréquences. Vous êtes couverts. Par ailleurs, la gamme possède toutes les qualités que l’on attend de terminaux premium en ce milieu d’année 2019 : performances, triple capteur photo de haute de volée, écran Dynamic Amoled de 6,1 (S10) ou 6,4 pouces (S10+) et enfin un design ravageur. Vous pouvez y aller les yeux fermés.

Samsung nous a offert à l’été 2019 deux flagships supplémentaires avec les Galaxy Note 10 et Note 10+. Comme tous les terminaux de la gamme Note, ils reprennent les avancées de la gamme S, avec quelques améliorations et en ajoutant bien évidemment le stylet S-Pen. C’est toujours une option sympathique pour ceux qui aiment l’accessoire. Dans les autres cas, les S10 offrent actuellement un meilleur rapport qualité-prix.

Huawei P30 Pro

Beaucoup de bruit pour rien cette affaire Huawei. Maintenant que le cyclothymique président américain a fait marche arrière, on peut à nouveau recommander sans réticence le plus haut de gamme des smartphones Huawei : Le P30 Pro. Géant des Télécoms en Chine, Huawei est évidemment au point sur les modems. Sans surprise son P30 Pro supporte la B28.

Grand écran Amoled de 6,47 pouces, performant processeur HiSilicon Kirin 980 mais aussi et surtout module photo à quatre capteurs. Il permet de prendre des clichés impressionnants, en grand-angle d’une part, avec un zoom optique 5x d’autre part et même un zoom hybride 10x quasiment sans perte. Il brille également par son autonomie avec une batterie de 4200 mAh. Soyez en revanche prévenu, le P30 Pro est un téléphone un peu plus imposant que la moyenne.

Les iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max

Coup triple pour Apple en cette fin d’année 2019 avec les iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max. Les trois nouveaux terminaux prennent évidemment en charge la bande des 700 MHz. Ils reprennent la même logique que les iPhone XR et XS / Max. Le premier est donc un peu moins haut de gamme avec notamment un écran LCD de 6,1 pouces. Contrairement à ses grands frères, il ne propose que deux capteurs photo arrière. Les performances sont en revanche identiques avec un processeur A13, tout comme la reconnaissance faciale FaceID. Comme le XR en son temps, c’est l’iPhone qui trouve le meilleur équilibre prestations / prix.

Les iPhone 11 Pro et 11 Pro Max disposent quant à eux d’un écran OLED dont le rendu est impressionnant. On ne trouve pas mieux sur le marché actuellement. On trouvera à l’arrière trois capteurs photo, dont un ultra-grand angle. Là encore, la qualité des clichés est franchement bluffante. Ces nouveaux iPhone 11 Pro sont également sensiblement plus autonomes que les modèles précédents avec une hausse de 4 à 5 heures. La résistance à l’eau et la recharge sans fil sont toujours présentes. Bref, Apple ne déçoit sur pas cette cuvée 2019.

Vous pouvez bien évidemment opter également pour d’anciens modèle d’Apple, comme l’iPhone XR ou les iPhone XS.

Les smartphones haut de gamme

Là encore, sur les smartphones haut de gamme, il n’y pas trop de soucis à se faire sur la présence de la B28. Notamment parce que ces smartphones utilisent les dernières puces de Qualcomm.

OnePlus 7T

Après un timide OnePlus 7 et un flamboyant OnePlus 7 Pro, OnePlus fait l’inverse avec ses smartphones de mi-saison que sont les OnePlus 7T et 7T Pro. Cette fois-ci, c’est donc le OnePlus 7T qui mérite votre attention. La version Pro est certes un peu plus esthétique avec un son écran totalement bord à bord et ses bordures incurvées, mais le 7T « tout court » disposant désormais du fantastique écran 90 Hz, la surcoût demandé pour le Pro se justifie moins.

C’est toujours un SoC Qualcomm Snapdragon 855 qui propulse le smartphone, mais cette fois dans une version « + », un peu plus véloce. Elle supporte bien évidemment la bande des 700 MHz, dont la B28. Il sera donc parfaitement compatibles avec le 4G de Free Mobile. Précisons enfin que la partie photo s’articule autour de trois capteurs, dont un principal de 48 mpx. Dans l’ensemble, le résultat est satisfaisant, mais n’est pas parfait, notamment sur le mode HDR. Le OnePlus 7T n’en est pas moins un excellent produit, en témoigne notre test.

Samsung Galaxy S10e

Le Galaxy S10e possède la même base technique que ses grands frères, la B28 est donc bien présente, tout comme l’écran Dynamic Amoled, mais en plus petit. 5,8 pouces, c’est assez pratique pour l’utiliser à une main. En réalité, la seule vraie concession que Samsung fait est la suppression du Zoom 2x. Vous perdez en polyvalence, mais les clichés restent d’excellente facture.

Les smartphones milieu de gamme

Sur les gammes supérieures, les meilleurs smartphones 700 MHz sont simplement les meilleurs smartphones « tout court » car ils disposent à peu près tous de la bande. Sur le milieu de gamme : la B28, c’est pas automatique. Certains produits manquent l’appel, mais ils sont toutefois de plus en plus rares.

Samsung Galaxy A51

Si le Samsung Galaxy A50 avait étrangement fait l’impasse sur la bande des 700 MHz, le coréen corrige le tir avec le A51 pour la saison 2020. Il s’agit toujours d’un excellent produit, très bien équilibré et proposant donc désormais la fameuse bande. Pour savoir tout le bien que l’on en pense (mais aussi un peu le mal) vous pouvez consulter notre test complet du Galaxy A51.

Google Pixel 3a

Le Google Pixel 3a est la version moins onéreuse du Pixel 3. Son principal argument est évidemment sa partie photo particulièrement impressionnante dans cette gamme de prix. Vous avez en plus de belles performances, un design très sympa et bien évidemment un Android pur comme de l’eau de roche puis toutes les mises à jour qui vont suivre. Un très bon choix à 400 euros.

Xiaomi Mi 9T et 9T Pro

Le titre de notre test du Mi 9T est on ne peut plus clair : « la nouvelle référence du milieu de gamme« . Tout simplement.  Le Mi 9T est un smartphone qui en fait beaucoup et à prix modéré. On apprécie particulièrement sa caméra avant « pop-up » qui lui permet d’adopter une dalle sans encoche pour un produit presque totalement borderless. Bien sûr, tout le reste suit. Attention, si vous l’achetez en import, le téléphone peut ne pas prendre en charge la B28.

II en va de même pour le Mi 9T Pro qui intègre un processeur Snapdragon 855, qui est donc de fait compatible avec la bande de 700 MHz.

Les smartphones entrée de gamme

En entrée de gamme, c’est une nouvelle fois Xiaomi qui reste le champion de se segment tarifaire, tout en étant l’une des rares marques à proposer de la B28 sur ses terminaux à bas coûts. Encore une fois, veillez bien à la présence de la bande des 700 MHz si vous décidez d’acheter le smartphone en import.

Xiaomi Mi 9 Lite

La gamme Mi 9 s’est étendue fin septembre avec l’arrivée du Mi 9 Lite. C’est le téléphone le moins onéreux de la série 9. Il a été lancé à 299 euros en version 64 Go. Nous vous déconseillons de l’acheter en import, les versions étrangères ne comportent généralement pas la B28. Si vous souhaitez tout de même le faire, vérifiez bien avant de passer commande.

En dépit de son prix contenu, le smartphone conserve une fiche technique intéressante, articulée autour d’un Snapdragon 710 avec 6 Go de RAM. L’écran de 6,39 pouces affiche une définition Full HD et vous trouverez sous la dalle un capteur d’empreintes digitales sous l’écran. On notera également la présence d’un triple capteur photo et d’une batterie de plus de 4000 mAh pour une autonomie supérieure à la moyenne.

Xiaomi Redmi Note 8 Pro et 8T

En descendant encore un peu en gamme, on retrouve le Xiaomi Redmi Note 8 et son processeur Helio G90T, plus performant que le Snapdragon 710 du Mi 9 Lite, et embarquant par défaut la bande B28 de Free. Xiaomi a fait en revanche des économies sur l’écran, en proposant cette fois du LCD en lieu et place de l’Amoled, avec un dalle qui pêche un peu sur la fidélité des couleurs et une température approximative. Avec 6,53 pouces d’une définition de 2340 x 1080, elle ravira les amateurs de grand écran.

Le Mi Note 8 Pro ravira également ceux qui ont besoin d’une grosse batterie. Avec ses 4500 mAh, le terminal a réussi à tenir 14h20 durant notre test personnalisé Viser. C’est le troisième smartphone le plus autonome depuis 2018. Il s’en tire enfin bien sur la photo, au regard de son prix. Un ensemble de bons points qui font du Redmi Note 8 Pro le meilleur choix pour un budget de 250 euros… avec ou sans 700 MHz soit dit en passant. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre test du Redmi Note 8 Pro.

Son petit frère à moins de 200 euros, le Redmi Note 8T, profite également du support de la B28. Les deux Redmi Note 8 s’imposent donc indéniablement comme les meilleurs smartphones à petit prix. Pour savoir tout le bien que l’on en pense, vous pouvez consulter notre test du Redmi Note 8T.

Xiaomi Redmi Note 7

Les Redmi Note 8 ont remplacé le Redmi Note 7, mais le terminal reste un excellent choix si vous avez un budget un peu plus serré. C’était le meilleur ensemble que l’on puisse trouver dans ce segment de prix, ll y a encore quelque mois. Attention toutefois, tous les Redmi Note 7 ne disposent pas de bande de 700 MHz. Free propose une édition spéciale 700 MHz dans sa boutique et c’est le moyen le plus simple de s’assurer de la présence de la bande.

Qu’est-ce que la bande de 700 MHz (B28) ?

La bande de 700 MHz, ou plus précisément la bande B28 qui est utilisée en France, était autrefois dévolue à la TNT. Souvenez-vous, c’était la télévision avant qu’elle n’arrive par internet sur vos box. Le transfert vers le mobile s’est fait petit à petit depuis fin 2017 et s’est d’ailleurs terminé assez récemment, en juin 2019. L’ARCEP (le gendarme français des télécommunications) a autorisé et effectué ce transfert parce qu’elle est bien plus adaptée au mobile.

Dossier mis à jour en juin 2019. Généralités Depuis l’avènement de la 4G LTE, choisir un téléphone n’est plus aussi anodin. Pour bénéficier d’une connexion optimale, c’est-à-dire pour avoir toutes les chances de capter et pour obtenir les meilleurs débits, il faut marier…
Lire la suite

Les fréquences de la bande de 700 MHz sont familièrement appelées « fréquences en or ». On vous épargne les raisons techniques, mais il faut retenir qu’à ces fréquences, les ondes ont une meilleure portée et traversent mieux les bâtiments. C’est idéal en milieu urbain. Or ce sont des zones que l’on veut couvrir en priorité quand on déploie son réseau puisque c’est ici que la rentabilité se trouve. Pas étonnant que Free ait investi massivement.

Il faut également savoir que toutes les bandes 700 MHz ne sont pas B28. C’est bien le numéro qui fait foi. La B17 est par exemple elle aussi sur les 700 MHz, mais n’est pas utilisée en France. Quand on parle de bande des 700 MHz on parle en réalité d’un spectre qui s’étend de 699 MHz à 803 MHz. La France n’utilise que les fréquences allant de 703 à 733 pour l’upload et de 758 à 788 MHz pour le download. Free Mobile possède 10 MHz duplex de 723 à 733 MHz et de 778 à 788 MHz.

La bande de 700 MHz en France

Cela ne concerne pas directement le guide ici présent, mais la bande de 700 MHz sera aussi utilisée pour la 5G. Avec la bande des 800 MHz, elles sont les seules considérées aujourd’hui comme « 5G Ready » par l’ANFR. Les autres bandes déjà installées (1800 et 2600 MHz) pourront être réutilisées plus tard. Cela ne veut pas nécessairement dire que Free aura un avantage sur ses concurrents, car ils possèdent tous plus de 10 000 antennes 800 MHz alors que le trublion n’en a… aucune.

Pourquoi ai-je besoin d’un smartphone compatible B28/700 MHz ?

On l’a vu plus haut, la bande de 700 MHz a des avantages naturels dont il serait bête de se priver. Mais surtout, ne pas pouvoir recevoir la B28, c’est tout simplement se priver d’une bande. Or, si Free ne dispose que de celle-ci dans la zone où vous vous trouvez, vous basculez sur le réseau 3G d’Orange en itinérance. Les débits sont alors bridés à 768 Kb/s depuis le 1er janvier 2019, et le seront à 384 Kb/s en 2020. Fort heureusement, Free Mobile couvre désormais 93% de la population en 4G selon l’ARCEP.

L’autre problème est celui de la 4G+ ou LTE-A. Cette technologie suppose l’agrégation de plusieurs fréquences pour fournir un meilleur débit : Free ne possédant des antennes que sur les bandes de 700, 1800 et 2600, il faut impérativement posséder un smartphone compatible 700 MHz pour profiter du débit théorique de 325 Mb/s, sans quoi on passe à 220 avec deux bandes, ou 150 sur une seule.

Prosaïquement, cela veut simplement dire que si votre téléphone n’est pas compatible 700 MHz, votre débit 4G est potentiellement bridé.

Comment vérifier la présence d’une antenne 700 MHz ?

L’ANFR met à disposition une carte de toutes les antennes 3G et 4G des opérateurs français : www.cartoradio.fr/cartoradio/web/. Rentrez votre adresse postale et cherchez autour de vous la présence des antennes actives. Le site cartoradio permet également d’obtenir des détails sur les antennes actives.

Dernière mise à jour en mars 2019 L’ARCEP et l’ANFR publient régulièrement des données particulièrement intéressantes pour le consommateur en matière de couverture mobile et de qualité de service des réseaux mobiles. Les opérateurs publient également leurs propres chiffres de couvertures…
Lire la suite

Les derniers articles