Google Pixel 7a vs Samsung Galaxy A54 : quel smartphone faut-il choisir ?

 

C'est le match tant attendu du milieu de gamme en 2023. Les deux champions, le Google Pixel 7a et le Samsung Galaxy A54 ont fourbi leurs armes, ils ont amélioré la copie par rapport à l'an passé, mais leur prix a aussi gagné 50 euros au passage. Lequel vaut le plus le coup ?

À gauche le Pixel 7a, à droite le Galaxy A54.

Vous avez peu ou prou 500 euros à dépenser dans un smartphone en 2023 ? Il y a fort à parier que les premiers modèles qui ressortent de vos recherches soient ces deux larrons. En effet, Google et Samsung se sont imposés avec des références fortes à un tarif qui commence à être important, sans atteindre les sommets du haut de gamme.

D’un côté, on trouve le Google Pixel 7a qui représente le milieu de gamme de chez Google vu que le Google Pixel 6a reste au catalogue. Sa grande force sur le papier : la photo et l’expérience Google. De l’autre côté, on trouve le Samsung Galaxy A54. Lui mise tout sur l’équilibre et se paye le luxe d’une qualité de fabrication digne d’un smartphone premium. Qui va l’emporter ? Réponse de suite.

Nos tests vidéo

Test du Google Pixel 7a

Test du Samsung Galaxy A54

Fiches techniques du Pixel 7a et du Galaxy A54

Modèle Google Pixel 7a Samsung Galaxy A54
Dimensions 73 mm x 152,4 mm x 9,0 mm 76,7 mm x 158,2 mm x 8,2 mm
Interface constructeur Android Stock One UI
Taille de l'écran 6,1 pouces 6,4 pouces
Définition N/C 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels N/C 403 ppp
Technologie OLED Super AMOLED
SoC Google Tensor G2 Samsung Exynos 1380
Puce graphique ARM Mali-G710 MP7 Mali-G68 MP5
Stockage interne 128 Go 128 Go, 256 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 64 Mp
Capteur 2 : 13 Mp
Capteur 1 : 50 Mp
Capteur 2 : 12 Mp
Capteur 3 : 5 Mp
Capteur photo frontal 13 Mp 32 Mp
Définition enregistrement vidéo 4K @ 60 fps 4K
Wi-fi Wi-Fi 6E Wi-Fi 6 (ax)
Bluetooth 5.3 5.3
5G Oui Oui
NFC Oui Oui
Capteur d'empreintes Sous l'écran Oui
Type de connecteur USB Type-C USB Type-C
Capacité de la batterie 4385 mAh 5000 mAh
Poids 193 g 202 g
Couleurs Noir, Blanc, Rouge, Bleu Blanc, Violet, Vert, Gris
Indice de réparabilité ? N/C
8,4/10
Prix 361 € 489 €
Fiche produit Voir le test Fiche produit Voir le test

Design : un qui joue le premium, l’autre la compacité

C’est un grand classique lorsqu’on veut comparer deux smartphones. Il y en a souvent un qui est plus compact que l’autre. Ici, il s’appelle Pixel 7a. Comptez 73 mm de largeur contre 76,7 mm chez le Samsung et une hauteur de 152,4 mm contre 158,2 mm. En revanche, sur l’épaisseur, le petit format de Google dépasse son concurrent puisqu’il plafonne à 9 mm contre 8,2 mm.

Si ces considérations sur quelques millimètres peuvent paraître bien peu, en main, la différence se ressent directement. Le Pixel 7a joue à fond la carte du compact mignon qui tient bien dans la main. Le Galaxy A54 joue aussi cette carte, mais un peu moins bien dirons-nous. Le poids de 202 g du Samsung pèse aussi dans la balance face aux 193 g du Pixel.

Il se rattrape néanmoins avec une qualité de fabrication plus importante. En effet, le Galaxy A54 intègre du verre à son dos, ainsi que des bordures plates. L’ensemble donne un ressenti plus premium en main. Les bordures sont également moins visibles que le Galaxy A54 que sur le Pixel 7a, même si les deux téléphones comportent des bordures assez visibles. Les deux smartphones intègrent une certification IP 67, aucun souci de ce côté-ci donc, quel que soit votre choix.

À l’arrivée, nous serions tentés de vous dire qu’il faudra choisir en fonction du format souhaité. Si vous ne supportez pas les grands smartphones, le Pixel 7a peut gagner votre cœur. En revanche, sur tout le reste, le Samsung Galaxy A54 est mieux fini. C’est la raison pour laquelle il remporte ce point.

Écran : il n’y a pas match

Sur l’écran, nous n’allons pas nous étendre énormément tant le match est déséquilibré. Certes, les deux embarquent un écran Oled Full HD avec une luminosité au-delà des 1200 cd/m², tout cela assurant une expérience de visionnage tout à fait confortable, mais le reste du déroulé donne l’avantage au Samsung sur le Pixel. Et comme il nous faut vous conseiller le meilleur des deux, expliquons cela brièvement.

D’un côté, nous avons donc un Pixel 7a avec un écran 90 Hz et de l’autre un Samsung avec 120 Hz. Avantage donc au Samsung, même si l’impression de fluidité est bien là sur les deux. Ensuite, nous avons un écran plus petit chez Google, ce qui n’aide pas toujours pour le visionnage.

Plus précisément, la quantité de couleurs que le Samsung est capable d’afficher est beaucoup plus large. En effet, il intègre selon nos mesures 127 % du DCI-P3, un spectre colorimétrique exigeant que les smartphones premium peinent à afficher à 100 % parfois. Le Pixel 7a lui culmine à 75 % sur ce même critère.

Il se rattrape heureusement sur la précision. En effet, l’écran est parfaitement calibré avec 6449K, quand la lumière naturelle est de 6500K. Le Samsung, lui, part un peu plus dans tous les sens avec un delta E moyen, qui mesure la précision, un peu élevée. Il monte en effet à 5,86 quand le Pixel 7a affiche 3,27. Même en mode standard, plus sobre, le Samsung monte à 4,53.

Vous l’aurez compris, si vous voulez un écran plus précis, le Pixel 7a peut vous intéresser. Mais en termes de capacités pures, le Samsung Galaxy A54 va plus loin. Il remporte donc le point.

Interface : deux très bons choix à une année près

D’un côté, nous avons One Ui 5.1 chez Samsung face à la Pixel Experience (Android 13) de Google. Deux interfaces finalement très proches en ceci qu’elles sont bourrées de qualités.

Dans les deux cas, vous profiterez d’une interface fluide et réactive. Vous ferez également le plein de fonctionnalités exclusives comme le En écoute du Pixel, son mode vibration discret ou la traduction automatique. Côté Samsung, la personnalisation est plus poussée, notamment sur l’écran de verrouillage et plus important encore, on peut profiter de modes de concentration pour se faciliter la vie.

Une fois n’est pas coutume, Samsung l’emporte sur un point bien précis : la durée de mises à jour. Si les deux téléphones profitent de patchs de sécurité pendant cinq ans à compter de 2023, le Pixel 7a ne profitera que de trois versions d’Android tandis que le Samsung Galaxy A54 en aura quatre. En clair, votre Pixel 7a s’arrêtera à Android 16 tandis que le Galaxy A54 vous emmènera jusqu’à Android 17.

Photo : le Pixel regagne du terrain

Sur le papier, les deux configurations photo sont assez différentes. Les voici détaillées :

Configuration photo Google Pixel 7a

  • Appareil photo principal : 64 Mpx, 82°, capable de tourner en 4K 60 fps ;
  • Ultra grand angle : 13 Mpx, 120°, capable de tourner en 4K 30 fps ;
  • Selfie : 13 Mpx, 95°, 4K 30 fps.

Configuration photo Samsung Galaxy A54

  • Appareil photo principal : 50 mégapixels, f/1,8, PDAF, OIS ;
  • Appareil photo ultra grand-angle : 12 mégapixels, f/2,2, 123°, 1,12 µm ;
  • Appareil photo macro : 5 mégapixels, f/2,4 ;
  • Selfie : 32 mégapixels, f/2,2, 26 mm, 1/2,8 pouce, 0,8 µm.

Capteur principal

Sur le capteur principal, le Pixel 7a est fidèle à la réputation de Google en ceci qu’il est capable de magnifier la plupart des scènes que vous tenterez d’attraper. Surtout, il est très rare qu’il rate complètement une photo.

Le Galaxy A54 pour sa part est plus classique dans son exécution. Même s’il rend une copie propre, et qu’il réussit particulièrement bien les gros plans, force est de constater que les clichés produits flattent un peu moins la rétine.

Le capteur principal du Pixel 7a a un autre atout dans sa manche : la capacité d’offrir un zoom numérique jusqu’à X8 qui soit propre. Jugez plutôt avec les clichés ci-dessous. Bien sûr, le niveau de détail est moins important que sur une photo « classique », mais cela reste franchement impressionnant et bien utile.

Ultra grand angle

On enchaine avec l’ultra grand angle. Là, le match se resserre un peu. Les deux téléphones perdent clairement en qualité par rapport à leur capteur principal.

Mais à bien y regarder, les photos du Pixel 7a (ci-dessus) conservent tout de même un meilleur piqué que celle du Galaxy A54 (ci-dessous).

Mode nuit

Sur le mode nuit, là encore, le Pixel 7a bat le Samsung Galaxy A54 à plate couture. C’est bien simple, si vous regardez les clichés réalisés par le smartphone de Google ci-dessous, il éclaire bien les scènes et récupère un max de détails. En revanche, les lens flare sont conservés.

Le Galaxy A54 est moins performant de nuit. Une fois encore, le résultat est net et sans bavure, mais il lui manque ce supplément d’âme qui fait une belle photo.

Sur le mode portrait, le Pixel 7a est simplement un ravissement. Voici ce qu’il donne avec le capteur selfie. On peut voir que les contours sont bien définis et que le niveau de détail s’élève au niveau du visage.

Le Galaxy A54 est moins précis que son adversaire dans l’exercice.

Performances : le Pixel joue dans une autre catégorie

L’année passée, le Galaxy 53 trainait un peu la patte sur la partie performances. Le Pixel 6a lui était très à l’aise avec une puce de haut de gamme, la même que celle des Pixel 6. Si le Galaxy A54 s’est clairement amélioré, il n’arrive pas pour autant à rattraper le Pixel 7a sur ce sujet, qui là encore profite de la même puce que les Pixel haut de gamme, le Tensor G2 qui équipe les Pixel 7 et 7 Pro.

Cela se ressent sur les benchmarks :

Modèle Google Pixel 7a Samsung Galaxy A54
AnTuTu 9 720819 510269
AnTuTu CPU 184911 151170
AnTuTu GPU 292627 147714
AnTuTu MEM 101716 85868
AnTuTu UX 141565 125517
PC Mark 3.0 10658 13002
3DMark Slingshot Extreme N/C 4703
3DMark Slingshot Extreme Graphics N/C 4941
3DMark Slingshot Extreme Physics N/C 4026
3DMark Wild Life 6612 2793
3DMark Wild Life framerate moyen 40 FPS 17 FPS
3DMark Wild Life Extreme 1853 805
3DMark Wild Life Extreme framerate moyen 11 FPS 5 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 45 / 27 FPS 20 / 13 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 48 / 51 FPS 25 / 30 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 88 / 102 FPS 69 / 78 FPS
Geekbench 6 Single-core 1360 1005
Geekbench 6 Multi-core 2492 2755
Geekbench 6 Compute (Vulkan) 4658 3037
Lecture / écriture séquentielle 1353 / 232 Mo/s 528 / 456 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 41467 / 47921 IOPS 66892 / 24578 IOPS
Voir plus de benchmarks

En jeu, on constate une légère avance du Pixel, qui arrive à faire tourner un Genshin Impact en moyen et 60 FPS sans encombre, tandis que le Galaxy A54 s’arrête plus tôt, avec des graphismes réglés sur faible et 60 FPS. Les deux téléphones chauffent modérément sans dépasser les 40 °C sur le CPU.

Batterie : une légère avance du Galaxy

Le Samsung Galaxy A54 tient jusqu’à deux jours en usage léger et peut aller chercher la journée et demie pour les utilisateurs plus gourmands. Le Pixel 7a pour sa part, jettera l’éponge au bout d’une journée bien remplie. On a donc un léger un avantage du Samsung sur ce sujet.

Les deux téléphones sont de mauvais élèves de la charge en ceci qu’en plus de ne pas fournir de bloc de charge, ils sont particulièrement lents. Comptez 112 minutes pour voir les 100 % sur le Pixel contre 82 minutes sur le Samsung. Avantage encore au Galaxy qui remporte cette partie.

À noter cependant que si vous voulez absolument une recharge sans fil, le Pixel 7a en propose une d’une puissance de 7,5 W, là où le Galaxy A54 s’en passe.

Audio et réseaux

En audio, le Galaxy A54 offre une copie très propre avec un bon équilibre entre aigus et mediums et une belle spatialisation. Le Pixel est moins propre sur la partie sonore avec un son qui se met à perdre en clarté passé les 70 % de volume.

Sur la partie réseau, rien à dire. Les deux téléphones intègrent la 5G, le Wi-Fi 6E, une puce NFC et le Bluetooth 5.3.

Quel smartphone remporte ce versus ?

Sans grande surprise, le Samsung Galaxy A54 remporte ce versus. Il est en effet plus équilibré et remporte la majorité des catégories de ce versus : design, écran, interface, autonomie et audio. Mais le Pixel 7a est loin de démériter puisqu’il gagne avec une avance confortable sur les performances et surtout en photo, où il fait la leçon à Samsung.

En clair, le choix entre les deux téléphones va être une affaire une priorité. Si vous voulez absolument un téléphone très à l’aise en photo, et que vous êtes près à quelques concessions, le Pixel 7a peut être le bon choix. Vous en retirerez en outre le plaisir d’un format plus compact et une puce plus puissante. Parmi les concessions qu’il laisse au Samsung, aucune n’est gravissime, mais l’accumulation fait qu’il perd tout de même le match. Résumons ici lesdites concessions : une année de mise à jour majeure en moins, une autonomie d’une grosse journée, un écran moins généreux en couleurs et une finition moins premium. Si aucune ne vous embête et que ses talents de photographe vous font de l’œil, alors foncez sur le smartphone de Google.

Le Galaxy A54, même s’il perd en photo et en performances, apparaît sans aucun doute comme le choix le plus équilibré. Plus à même de tenir sur la durée, plus confortable, tant sur sa qualité de finition que sur son écran ou encore en audio, il saura intéresser celles et ceux qui veulent juste un téléphone qui tient la route et qui saura être un bon investissement.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !