Pokémon Go est pour l’heure le jeu au succès le plus rapide et le plus retentissant sur les plateformes mobiles, mais aussi un titre qui risque de pâtir de l’effet de mode qui a entouré sa sortie. Est-il destiné à disparaître des mobiles dont il fait fondre les batteries depuis plus de deux mois ? Pas vraiment, à en croire Niantic, qui ne manque pas de projets pour enrichir son titre phare.

pokemon go

Lors de l’événement organisé par le média éponyme, le TechCrunch Disrupt, John Hanke, le CEO de Niantic, a évoqué l’avenir de son titre phare, Pokémon Go. L’occasion pour lui de rappeler sa parenté avec Ingress, dont il est l’héritier – et qu’il a éclipsé sans peine – mais aussi de mentionner les prochains ajouts à l’application. Le tout avec suffisamment de langue de bois pour que l’on ne soit sûr de rien, et qu’on ne puisse tabler sur aucun délai précis.

Que retenir de son entretien ? D’abord que l’arrivée de Pokémon Go sur les montres Android Wear n’est pas un fantasme de joueur. L’app pour montres connectées a été officialisée la semaine dernière dans l’univers d’iOS, pour l’Apple Watch Series 2, tandis que les derniers décorticages de l’app pour Android ont pointé vers une probable disponibilité sur Android Wear. Sera-t-elle effective ? Oui, « je pense que cela va arriver », annonce John Hanke, mais sans date à la clé.

Un gameplay enrichi

Le plus intéressant concerne toutefois le gameplay de l’application, puisque celui-ci n’a que peu évolué depuis les débuts de Pokémon Go. Tout juste peut-on noter l’apparition des « copains » depuis le début de la semaine, qui permettent d’obtenir des bonbons associés au Pokémon choisi à chaque kilomètre parcouru. Niantic prévoit beaucoup mieux, et confirme une option attendue par les joueurs. « J’ai un fils de 10 ans – c’est mon expert Pokémon, nous jouons ensemble – qui veut combattre ses amis dans Pokémon Go. Les combats sont quelque chose dont nous parlons beaucoup. C’est probablement quelque chose qui se fraiera un chemin jusqu’à notre roadmap », assure Hanke, tout en prudence.

Il faut également retenir que Pokémon Go devrait multiplier les opérations événementielles dans un futur proche. Ces derniers, qui suivront la disponibilité du jeu partout dans le monde, seront l’occasion de « libérer » de nouveaux Pokémon à capturer. Hanke reste d’ailleurs confiant, puisque d’après lui, ce que l’on connaît de son jeu n’est que « la partie émergée de l’iceberg« . Tout un programme.

À lire sur FrAndroid : Pokémon Go : Comment fonctionnent les arènes ? – Tutoriel