Après Android 9.0 Pie, Google travaille sur une nouvelle mise à jour pour son système d’exploitation mobile. Voici toutes les nouveautés attendues avec Android Q, la version 10 du système au célèbre robot vert.

2019 marque une année particulière. C’est en effet l’année où devrait sortir la version 10 d’Android, connue pour le moment sous le nom de code Android Q, plus de 10 ans après le lancement du système d’exploitation mobile. Que nous réserve cette mise à jour ? C’est ce que nous allons voir avec ce dossier.

Bêta 1 d’Android 10 Q

Voici toutes les informations confirmées par la sortie de la première bêta d’Android 10 Q.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Thème sombre

Avec Android Q, Google propose enfin le fameux mode sombre pour l’interface du système. Ce mode est l’une des tendances du mobile depuis plusieurs mois et permet une lecture simplifiée de l’écran, surtout lorsqu’il fait nuit. Les fabricants proposaient déjà un mode sombre avec leurs interfaces, comme Samsung avec One UI, et c’est une bonne nouvelle si cette gestion se généralise avec Android Q. Cela devrait également motiver les développeurs d’applications à bien prendre en charge ce mode. Voici un aperçu ci-dessous. Pour l’activer, suivez-notre tutoriel.

Les permissions sont plus approfondies

Le système de permissions des applications a été revu pour pouvoir accorder un contrôle plus fin aux utilisateurs. Désormais, vous pourrez choisir que la localisation soit désactivée, activée uniquement lorsque l’application la demandant est utilisée, ou constamment activée.

Les accès aux fichiers locaux sont également plus fins. Un utilisateur pourra choisir de ne donner accès qu’à certains types de fichiers : photo, vidéo et/ou audio. Pour les téléchargements, les développeurs se devront nécessairement de faire appel à l’application système Téléchargement, garantissant une plus grande sécurité et protection de votre vie privée.

D’ordre général, l’accès aux données pouvant identifier un appareil (comme l’IMEI) est également plus restreint sur cette version majeure.

Optimisation pour les smartphones pliables

Google l’avait annoncé : les smartphones pliables seront bien supportées nativement par Android. Avec cette première bêta d’Android 10 Q, nous avons un premier aperçu de la forme que cela prendra.

Le fonctionnement du multitâche a été revu afin de permettre à plusieurs applications d’être facilement actives au même moment, et aux développeurs de contrôler plus finement la manière dont celles-ci s’afficheront sur un grand écran mobile une fois déplié. L’émulateur Android compris dans Android Studio permettra aux développeurs de tester leurs applications en simulant l’ouverture de plusieurs types de smartphones pliables.

De nouvelles bulles pour les applis de messagerie

Vous connaissez peut-être les bulles de discussion sur Facebook Messenger. Depuis longtemps, l’application utilise en effet un système de surimpression des conversations au-dessus de l’interface des autres applications. Un bon moyen de retrouver rapidement les différentes discussions en court.

Jusqu’à présent uniquement disponible sur Messenger, cette fonctionnalité serait étendue à toutes les applications de messagerie sur Android Q. C’est en effet ce qu’a découvert le site XDA Developers en affichant des bulles similaires sur Telegram. La fonctionnalité peut d’ores et déjà être activée à l’aide des commandes ADB suivantes sur Android Q Beta 1 :

adb shell settings put secure experiment_enable_bubbles 1
adb shell settings put secure experiment_autobubble_all 1

Il s’agit cependant pour l’heure uniquement d’une expérimentation et rien n’indique qu’elle sera disponible dans la version finale d’Android Q.

Le partage a été accéléré sur Android

La fonctionnalité de partage d’Android a toujours été l’un de ses points forts, mais celle-ci est jugée trop lente à démarrer depuis quelques versions.

Avec Android 10 Q, Google lance les « Sharing Shortcuts ». Il s’agit simplement d’une nouvelle manière pour les développeurs d’indiquer au système la façon dont les partages doivent s’exécuter sur leur application et sur quel menu. Grâce à cela, le menu de partage se lance désormais instantanément.

Paramètres rapides au sein d’une application

iOS a son volet de paramètres, Android a ses paramètres rapides sur le volet de notification. Android 10 Q rajoutera une fonctionnalité supplémentaire pour accélérer les choses.

Les développeurs pourront en effet faire appel à un nouveau volet de paramètres directement au sein de leur application, de manière à ce que l’utilisateur n’ait pas à la quitter pour retoucher leurs paramètres. Un volet de la sorte, qui s’affiche par dessus l’application active, pourra contenir n’importe quel paramètre système comme le Wi-Fi, le mode avion, ou le contrôle du volume.

Notez par ailleurs un détail sympathique : le temps de batterie restant est désormais affiché dans le volet de notification, lorsque celui-ci est à demi ouvert.

Gestion de l’effet bokeh sur les photos

Avec Android 10 Q, Google veut populariser son format libre « Dynamic Depth » qui permet à une image d’intégrer ses informations de profondeur. Surtout, n’importe quel développeur pourra ensuite y avoir accès.

De ce fait, n’importe quelle application pourra retoucher l’effet de flou et utiliser les informations de profondeur pour créer de nouvelles fonctionnalités. Google met également en avant le format pour la création d’images 3D et pour la réalité augmentée.

Un mode PC disponible nativement

Bien qu’il ne soit pas facilement accessible, un mode PC natif existe bien sur la première bêta disponible d’Android 10 Q. Comme pour les solutions type DeX ou EMUI Desktop, il profite du DisplayPort pour refaçonner l’interface et la faire ressembler à un PC traditionnel.

De ce que l’on sait pour le moment, les applications sont librement redimensionnables, et des raccourcis peuvent être créés librement sur le bureau. Pour le reste, la fonctionnalité reste encore un peu trop jeune pour être jugée.

Personnalisation poussée de l’interface

La bêta d’Android 10 Q cache dans ses options développeurs de nouvelles options de personnalisation. Il est possible de retoucher la couleur d’accentuation du système, la forme des icônes et la police du titre et du corps du texte par défaut.

La fonctionnalité est assez proche de ce que propose l’interface OxygenOS.

Enregistrement son écran en vidéo

De nombreuses interfaces et applications permettent d’enregistrer en direct ce qu’il se passe sur son écran. Avec Android 10 Q, cette possibilité sera intégrée nativement.

Ce qui reste à confirmer pour Android Q

Mise à jour simplifiée

La fragmentation est toujours un sujet majeur pour Google. Grâce à Treble, la firme est parvenue à accélérer et améliorer le suivi des mises à jour Android, mais elle voudrait aller encore plus loin avec APEX. Cette nouvelle fonctionnalité doit encore un peu plus modulariser l’architecture d’Android, et ainsi permettre une mise à jour simplifiée du système.

En poussant le concept jusqu’au bout, on pourrait imaginer mettre à jour des parties essentielles du système aussi facilement qu’une application du Play Store.

Le retour du verrouillage SIM

Le verrouillage SIM des téléphones n’est plus qu’un mauvais souvenir sur le marché français. Cela ne semble pas être le cas à l’échelle internationale et Google semble prévoir une meilleure prise en charge de ce verrouillage. D’après quelques ajouts au code source, il serait bientôt possible de n’autoriser l’utilisation d’un smartphone qu’avec le réseau d’un opérateur en particulier.

Le verrouillage serait même capable de faire la distinction entre un opérateur et un MVNO exploitant son réseau. Cette meilleure prise en charge s’appliquerait aussi aux smartphones double SIM. Une fonction que devraient applaudir certains opérateurs, mais qui ne devrait pas concerner le marché français, fort heureusement.

La fin d’Android Beam

Avec Ice Cream Sandwich, Google avait lancé Android Beam, une fonction permettant de partager facilement des éléments d’un smartphone à un autre grâce au NFC. Conscient que cette fonction est probablement très peu utilisée, et alors que le NFC est de plus en plus utilisé pour le paiement sans contact, la firme aurait décidé de commencer à mettre Android Beam à la retraite.

Sur les nouveaux appareils, la fonction devrait être considérée comme obsolète et désactivée par défaut, sauf si le fabricant demande explicitement à l’activer.

Le RCS ouvert aux applications

Google croit fort dans le RCS, le nouveau protocole qui doit remplacer le SMS et permettre de concurrencer les services tels que WhatsApp et Facebook Messenger. Avec Android Q, le RCS devrait devenir accessible aux développeurs d’applications.

Cela signifie que les applications tierces, comme Pulse ou Chomp SMS, pourraient prendre en charge le RCS et ainsi améliorer l’adoption de ce nouveau standard.

Nouvelles technologies

Les mises à jour système sont également importantes pour la prise en charge des nouvelles technologies imaginées ou utilisées par les fabricants. Android Q devrait apporter son lot de nouveauté de ce côté-là.

La 5G

Le réseau mobile de nouvelle génération, la 5G, doit faire ses débuts en 2019. Android Q devrait prendre en charge nativement cette nouvelle norme et on peut déjà avoir un aperçu des logos qui iront se nicher dans la barre d’état.

Reconnaissance faciale

La reconnaissance faciale existe dans Android depuis la version 4.0 (Ice Cream Sandwich), mais son support était jusque là des plus basiques. Depuis plusieurs mois, les fabricants intègrent de nouvelles technologies, notamment capables de faire des plans en 3D du visage. Android Q devrait intégrer ces nouvelles techniques pour les fabricants n’aient plus à travailler l’implémentation logicielle.

Cet ajout devrait avoir plusieurs bénéfices : il permet à Google d’être le garant du contrôle de sécurité et les applications pourront utiliser facilement ces nouvelles techniques pour identifier l’utilisateur.

Wi-Fi 6 et WPA 3q

Le Wi-Fi 6 devrait s’imposer en 2019 comme la nouvelle génération de réseaux Wi-Fi. Elle promet une consommation moindre, des débits plus élevés et une meilleure gestion des appareils mobiles. On imagine que le support du Wi-Fi 6 sera natif avec Android Q. Cela devrait être le cas pour le WPA 3, la nouvelle norme de sécurité du Wi-Fi.

La bêta 1 d’Android 10 Q est disponible

Google a officiellement lancé sa première bêta, ou developer preview pour les anciens, d’Android 10 Q. Tous les smartphones Google Pixel, du Pixel 3 au premier du nom, sont actuellement concernés. D’autres modèles pourraient être ajoutés à mesure que les bêtas s’étendent.

Pour vous inscrire à la bêta et/ou profiter d’Android 10 Q dès maintenant, suivez notre guide.

Notez que 6 bêtas sont déjà prévues par Google, suivant ce rythme :

La version finale d’Android 10 Q sortira ainsi au troisième trimestre 2019.

À lire sur FrAndroid : Mise à jour Android 10 Q : la liste des smartphones compatibles et leur date de déploiement