À l’IFA 2019, nous avons pu essayer les Mutrics, des lunettes Bluetooth permettant d’écouter de la musique et de passer des coups de fil sans recouvrir les oreilles.

D’aucuns estiment que les lunettes de soleil confèrent une certaine classe au porteur. Et si vous faites partie de ces personnes, les Mutrics pourraient éventuellement vous intéresser pour augmenter ce potentiel de frime.

En démonstration à l’IFA 2019, ces lunettes connectées fonctionnent comme une sorte de casque Bluetooth, mais elles ne se portent pas de la même manière. Concrètement, les Mutrics sont équipés de deux petits haut-parleurs, un sur chaque branche. Ainsi, même si vous n’avez pas les oreilles recouvertes, vous pouvez écouter le son parvenir à vos tympans. Le tout, sans que les personnes autour de vous entendent quoi que ce soit.

En soi, le concept n’est pas très éloigné des Sony Xperia Ear Duo.

Les haut-parleurs sont sur les branches des lunettes

J’ai pu les essayer brièvement. Les conditions du salon m’empêchent de me faire un avis vraiment constructif sur la qualité audio des Mutrics. Toutefois, celle-ci ne m’a pas semblé très éloignée de celle dont on peut profiter sur des écouteurs sans fil classiques. Même s’il ne faut pas trop compter sur la suppression de bruit ici, notons que la technologie cVc de Qualcomm est prise en charge pour garantir un minimum de confort.

Grosse autonomie en perspective

Pour fonctionner, les Mutrics ont besoin d’être connectées en Bluetooth à votre smartphone Android ou iOS. Vous pourrez ainsi écouter de la musique, prendre un appel et utiliser Google Assitant ou Siri. En termes d’autonomie, les promesses sont assez alléchantes. Il suffirait d’une heure de charge pour utiliser les lunettes connectées pendant une semaine, voire dix jours.

Les Mutrics sont certifiés IP65 pour résister contre la transpiration et sont compatibles Bluetooth 5.0. Enfin, les verres peuvent être remplacés, notamment pour corriger votre vision. Sur les branches, on trouve des boutons pour contrôler le volume et prendre les appels en un clic.

Les lunettes que j’ai pu essayer sont en plastique et leur aspect assez imposant peut repousser certains consommateurs. Cela dit, d’autres modèles sont prévus à la fin de l’année ou pour le CES 2020 aux États-Unis.

L’entreprise Mutrics Innovation Technology, basée en Chine, commercialise déjà ses lunettes dans plusieurs pays à travers le monde. Sa présence à l’IFA est motivée par son envie de vendre son produit en Europe, au prix de 99 euros. On rappellera aussi que Bose avait sorti les lunettes audio Frames relativement similaire.