WWDC 2022 : dans les pas d’un jeune développeur français au pays d’Apple

 

La conférence WWDC organisée par Apple cette semaine de manière hybride accueillait plus d’un millier de développeurs à l’Apple Park. Parmi eux, Sascha est un jeune Français venu découvrir les lieux après avoir gagné le Challenge France. « Un rêve d’enfant » pour un développeur plein d’idées.

Apple wwdc 22 developpeurs photo
Des développeurs à l’issue de la keynote WWDC 22 // Source : Apple

Avec son t-shirt arborant le logo Apple arc-en-ciel et le message Infinite Loop, son jeune âge et son grand sourire, on pourrait le prendre pour un employé de l’Apple Store. Pourtant, ce jeune Français tout bouclé et heureux d’être à l’Apple Park n’est pas là par hasard et a fait le voyage depuis Bordeaux pour venir vivre son rêve américain.

Sascha Salles est l’un des mille développeurs conviés à la WWDC 2022, la conférence annuelle organisée par Apple à leur intention. À 23 ans, c’est même la seconde fois qu’il y participe, la première physiquement. « L’an dernier, c’était en ligne et c’était déjà très cool. Là, c’est ma première fois aux États-Unis, c’est un rêve de gosse », s’enthousiasme le Bordelais. « J’ai eu mon « Golden Ticket » en quelque sorte ! ».

Un Golden Ticket pour le rêve d’une vie

Jeune étudiant en programmation, il partage sa vie entre Paris, où il travaille au sein de la startup Luni App, spécialiste en conception d’applications iOS, et l’Aquitaine où il prépare un master à Ynov, une école privée d’informatique où il enseigne aussi la programmation sous iOS. « Je me suis formé tout seul grâce à Swift Playground, l’application pour apprendre à coder sur iPad. J’ai commencé à donner des cours en tant que bénévole et aujourd’hui, j’ai monté ma propre formation », explique Sascha d’un ton amusé. Entre ses cours, c’est donc lui qui joue les enseignants pour aider les autres à donner vie à des applications sous iOS ou macOS.

WWDC sascha Salles développeur frnaçais
Sascha Salles, jeune développeur français devant l’Apple Store du Visitor Center de l’Apple Park // Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

Preuve de sa dextérité quand il est question d’applications : Sascha a déjà remporté par deux fois le Swift Student Challenge organisé par Apple France et qui permet d’assister à la WWDC. « J’ai vu le concours sur le site d’Apple et je me suis dit que ça pourrait être pas mal d’essayer », confie-t-il. Pari gagnant et, à sa première tentative en 2021, il gagne même le droit de présenter son application à Tim Cook… à distance.

Le Challenge consiste à concevoir une application Playground qui puisse être expérimentée en trois minutes maximum. Aucune contrainte ni autre règle imposée. Il suffit d’avoir entre 16 et 25 ans pour s’inscrire. Mais ne croyez pas que ce soit si facile. « Je me suis pris la tête et puis j’ai fini par me dire qu’il fallait juste s’appuyer sur ce que j’aimais et être créatif », résume Sascha.

Trois minutes pour séduire Tim Cook

« Je suis musicien alors j’avais créé une application en réalité augmentée pour faire découvrir les instruments d’un Brass Band, un ensemble de cuivres », raconte l’étudiant. « Ils prennent vie autour de vous, vous pouvez les faire jouer, avoir des informations sur chacun, et il y a une table de mixage pour régler le son ».

Et le patron de la marque à la pomme, lui aussi musicien, a salué le côté accessible de son application. « C’était vraiment incroyable d’avoir les retours de Tim Cook, » se souvient-il. « Il m’a dit que c’était très inspirant comme idée, car il est lui joueur de trombone et que la réalité augmentée rendait surtout cela super accessible. J’étais vraiment touché. »

tim cook swift Challenge WWDC 21
Les vainqueurs du Swift Student Challenge en 2021 dont Sascha Salles (milieu à gauche) // Source : Twitter /@Tim_Cook

Et pour son challenge de 2022, l’apprenti programmateur a décidé de faire cette fois… ce qu’il n’aime pas, mais toujours réalité augmentée. « Je ne suis pas hyper fan de sport alors j’ai choisi ce sujet », rigole-t-il.

Il a créé un robot virtuel baptisé Tim Coach qui va vous aider à faire les bons mouvements en trente secondes d’exercice, des squats ou des Jumping jacks, et vous corriger si besoin. Vous avez ensuite un compte-rendu d’activité pour voir vos résultats. « Pour ces challenges, c’est super, car on utilise tout ce qui est mis à disposition, les SDK, les dernières API, etc. », déclare l’étudiant. Et d’ajouter : « Ici, ce qui est bien, c’est d’essayer, de tenter. Ça va m’apporter de nouvelles idées, de la créativité à rapporter en France. »

I won the WWDC Swift Student Challenge for the second time in a row!

This year my challenge was about #3D, #AR and Computer Vision.
Thank you so much @Apple
So happy ❤️
I can't wait to meet students and talented engineers at Apple Park !#WWDC22 #SwiftStudentChallenge pic.twitter.com/clMYdzfHNH

— Sascha Salles @WWDC (@sascha_salles) May 24, 2022

Toute la semaine en Californie, Sascha a donc assisté à des sessions avec des ingénieurs d’Apple pour apprendre à maîtriser les subtilités d’iOS 16, macOS Ventura ou encore watchOS 9 et iPadOS 16 dévoilés lors de la keynote de lundi.

Des labos lui ont permis aussi d’approfondir ses connaissances en programmation et d’échanger avec les équipes de l’entreprise. « C’est quelque chose qui compte beaucoup pour moi d’avoir des retours en temps réel des ingénieurs, c’est rare. On a vraiment la WWDC pour le faire en tant que développeur, » martèle le jeune homme.

Ce qu’il a vu sur la 3D et la réalité augmentée l’ont d’ailleurs émerveillé : « J’ai trop envie d’essayer maintenant et de rentrer pour le montrer à mes collègues afin de l’appliquer dans nos prochains projets. »

Revenir en France des idées plein la tête

Même si une partie de ces sessions étaient encore faites en ligne, il sait qu’il n’a que du positif à en tirer pour son expérience professionnelle. Il a pu faire le point sur des sujets comme la gestion des données personnelles, un sujet qui lui tient à cœur et qu’il veut prendre en compte dans toutes ses apps. En expliquer l’importance aux développeurs comme aux utilisateurs.

Apple WWDC 22 developpeurs keynote
L’intérieur du Ring de l’Apple Park transformé en zone de keynote durant la WWDC 22 // Source : Apple

« Tout ce que je fais ici, je le fais pour apprendre des choses. Ce qui compte le plus pour moi, c’est d’avoir de nouvelles technologies, de m’amuser avec de nouvelles choses », résume-t-il. Il a découvert avec enthousiasme le transfert d’un appel FaceTime d’un appareil à un autre, la correction ou l’annulation d’envoi dans Messages, ou encore les nouveautés de MapKit pour ajouter des plans en 3D. Mais il espérait en apprendre un peu plus sur le tracking du corps et ses mouvements avec un iPhone afin de peaufiner son projet.

Sa semaine a déjà été riche pour le fan d’Apple qu’il est. Sascha a pu visiter le tout nouveau Developer Center d’Apple, « un endroit magique » qui a ouvert à proximité du site principal de l’Apple Park et où « tout est fait pour le bien des développeurs ». Et il entend aussi profiter de sa visite dans la Silicon Valley pour sa culture personnelle.

Apple Developer Center #WWDC22 pic.twitter.com/XV6ck6GwKM

— Pasquale (@PakiAsWell) June 5, 2022

« Je vais voir toutes les compagnies, je prends des photos. On fait un peu les touristes tech », plaisante-t-il. Mais il savoure déjà le fait d’être là, parmi ses semblables. « On a assisté à la keynote dans le Ring, on a visité. On a l’impression de travailler à l’Apple Park en quelque sorte », explique-t-il des paillettes dans les yeux. En attendant que ce soit pour de vrai, peut-être dans quelques années.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles