Apple a dévoilé un nouvel iPad lors de sa conférence de rentrée. L’iPad de 7e génération a beaucoup de mal à se justifier comparé à la génération précédente.

Apple avait de nombreux produits à présenter lors de son Special Event de rentrée. En plus de l’iPhone 11 et du couple iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max, la firme a dévoilé l’iPad de 7e génération.

En regardant de plus près, on découvre que les nouveautés de l’iPad sont minimes, et que Apple en profite pour effacer au passage quelques promesses.

Écran plus grand… boitier plus grand

C’est la nouveauté principale de l’iPad de 7e génération. Pour gagner une meilleure gestion du multitâche, Apple a légèrement agrandi l’écran de sa tablette qui passe de l’historique 9,7 pouces à 10,2 pouces.

Cet agrandissement ne se fait pas qu’en rognant les marges, car la taille de la tablette augmente tout autant : on gagne 10 mm en hauteur et 5 mm en largeur pour 14 grammes de plus sur la balance.

L’écran LCD IPS Retina garde la même densité de pixel de 264 pixels par pouce, mais perd la promesse d’une couverture complète de la gamme de couleur sRVB.

Aujourd’hui, la plupart des écrans IPS sont au moins capables de couvrir à 99% le spectre sRGB et ce sera probablement le cas de ce nouvel iPad, mais il est étrange pour Apple de retirer une promesse sur la qualité de son écran.

Touch ID de première ou seconde génération

Dans la liste des caractéristiques techniques du site officiel d’Apple, l’iPad de 6e génération promet d’intégrer « un capteur Touch ID de 2e génération intégré au bouton principal ».

Cette promesse a la aussi été supprimé pour le nouvel iPad qui se contente d’un « capteur Touch ID intégré au bouton principal ».

Il est probable que Apple ne pense plus avoir besoin de préciser cet élément, car le capteur de 2e génération est désormais généralisé, ce qui est toutefois étrange puisque Apple vendait encore la première génération il y a peu de temps et la firme le précisait encore pour l’iPad Air 3 de début d’année.

Smart Connector

Dernière nouveauté de l’iPad 7 : l’arrivée du Smart Connector jusque là réservé à l’iPad Pro et l’iPad Air 3. Il permet pour rappel de brancher des claviers ajustables pour transformer l’iPad en simili ordinateur portable.

Apple commercialise le même Smart Keyboard pour l’iPad 7 et l’iPad Air 3 sur son site. Il faudra ajouter 179 euros à la facture.

Tout le reste est identique

Apple n’a rien changé du reste de la fiche technique de sa tablette. On garde :

  • La même puce Apple A10 Fusion que sur l’iPad de début 2018 ;
  • La même luminosité d’écran ;
  • La même autonomie promise ;
  • Les mêmes haut-parleurs ;
  • Le même port Lightning :
  • Les capteurs photo en face et au dos.

Prix en hausse

Malgré les quelque 18 mois qui séparent l’annonce des deux générations d’iPad et le faible nombre de nouveautés, Apple propose son nouvel iPad à un prix de lancement plus élevé.

En effet, l’iPad 6 avait été lancé en 2018 à 359 euros en France. Il faudra compter 389 euros pour l’iPad 7 qui sortira le 30 septembre 2019, soit 30 euros de plus.