Apple iPad Pro, MacBook Air, Mac mini : nos déceptions de la génération 2020

Mais pourquoi Apple ?

 

Apple a annoncé une nouvelle génération d'iPad Pro, MacBook Air, Mac mini... 24 heures après l'annonce, décryptons ensemble les nouveautés entre bonnes surprises et déceptions.

Apple Mac mini : des CPU de 2018

Le Mac mini qui peut sembler une machine d’antan reste vraiment populaire, elle permet d’équiper un poste de travail avec une sorte de NUC sous macOS performant. Avec un tarif de départ à 929 euros, elle n’offre cependant pas un tarif accessible. La cuvée 2020 a été présentée le 18 mars 2020, elle reprend les caractéristiques de la version 2018, à savoir : le meilleur rapport puissance-prix des Mac, un boitier compact bien conçu très silencieux et une connectique complète (avec 4 ports Thunderbolt 3 USB-C).

Les deux offres Mac mini 2020

Les deux offres Mac mini 2020

Cela reste une machine configurable, l’offre de base est à 929 euros néanmoins avec quelques options on se retrouve avec machine très différente. Avec 2 To de SSD, 64 Go de mémoire RAM DDR4 SO-DIMM (que vous pouvez remplacer) et un Intel Core i7… on arrive à un tarif de 3 664 euros. Cette dernière configuration sera une machine de guerre en comparaison avec le premier prix et son Core i3 avec 8 Go de mémoire RAM.

Les connectiques du Mac mini

Les connectiques du Mac mini

Sur cette fournée 2020, la grosse déception est la présence de la même architecture et génération de CPU-GPU Intel : la huitième génération que l’on retrouve sur les Mac mini 2018. C’est incompréhensible, étant donné que c’est la principale variable qui peut permettre au Mac mini de voir ses performances augmenter. Notre conseil serait d’ignorer cette fournée 2020 et d’aller chiner des Mac mini 2018 en reconditionné ou en fin de stock. 

Apple MacBook Air : CPU entrée de gamme, webcam très légère et pas de Wi-Fi 6

Le MacBook Air avait également été mis à jour en 2018, il a été renouvelé au même moment que le Mac mini 2020. C’est un produit redesigné qui avait enfin bénéficié d’un écran IPS LCD Retina (le précédent avait une dalle TN). La fournée de 2020 reprend les codes de 2018, c’est une mise à jour bienvenue, car elle bénéficie des nouveaux CPU d’Intel de 10e génération.

On peut ainsi configurer le MBA avec un Core i7 à 1,2 GHz capable d’atteindre 3,8 GHz en pointe, qui intègre les circuits graphiques Iris Plus. C’est un vrai gain de performances à la clé, sans oublier la mémoire vive LPDDR3 à 2 133 MHz remplacée par de la mémoire LPDDR4X à 3 733 MHz. Ce MacBook Air 2020 vaut le coup pour ce qui est de l’upgrade de performances par rapport à la génération 2018 et ce nouveau clavier. 

Prenez cette option si vous le pouvez

Prenez cette option si vous le pouvez

Le prix a baissé, mais… cette entrée de gamme avec un Intel Core i3 dual-core semble bien maigre. Pour 50 euros de plus, ce qui est très peu quand on regarde le prix des options habituelles chez Apple, vous pouvez bénéficier d’un Core i5 quad-core. Difficile d’estimer finement la différence de performances entre le Core i3 et le Core i5, mais elle est assurément importante. Si vous pouvez mettre 50 euros de plus, il nous semble important d’opter pour le modèle Core i5 qui apparaît comme un juste milieu, conjuguant vitesse de pointe sur un cœur et endurance sur plusieurs cœurs.

Les autres déceptions restent anecdotiques, elles n’auront que peu d’impact au quotidien, néanmoins elles sont pour nous incompréhensibles : l’absence de Wi-Fi 6 (pourtant sur l’iPad Pro et les iPhone 11), Apple n’a pas mis de contrôleur alors que l’Intel Core 10e offre cette possibilité, et la webcam qui enregistre toujours en HD 720p. En HD… ça reste très peu même en comparaison avec l’iPad Pro, moins cher, qui enregistre des vidéos en Full HD 1080p.

Apple iPad Pro : le prix du Keyboard Magic

L’iPad Pro a été renouvelé également, l’ancien modèle datait de 2018. Visuellement, ce sont les mêmes tablettes. Vous retrouverez l’ensemble des nouveautés sur cet article, mais nous pouvons les résumer rapidement : un nouveau CPU ARM A12Z Bionic (la même architecture que l’ancien iPad Pro mais avec 8 cœurs), une caméra ultra grand-angle à l’arrière (aucune caméra n’est stabilisée, dommage), un scanner LiDAR pour la réalité augmentée et l’arrivée du Wi-Fi 6.

Peu de choses à dire sur les caractéristiques de la tablette, on peut juste être déçu de l’absence de 5G sur la version cellulaire. Quand on imagine une durée de vie entre 4 et 6 ans pour cette tablette, c’est dommage de ne pas bénéficier de la 5G qui va se démocratiser dès 2021.

L'iPad Pro et son Magic Keyboard

L’iPad Pro et son Magic Keyboard

La grande nouveauté reste le Keyboard Magic. Un accessoire dédié à l’iPad Pro qui sonne comme une révolution pour la tablette d’Apple avec son clavier rétroéclairé comme les MacBook, mais surtout un trackpad. Oui, les iPad gèrent désormais souris et trackpad un peu comme les Mac. De là à dire que l’iPad Pro est un MacBook nouvelle génération… en tout cas Apple le martele.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Mais pour transformer votre iPad Pro en ordinateur, il vous faudra débourser le prix d’un iPad 2019. Vous avez bien lu : 339 euros pour la version 11 pouces et 399 euros pour la version 12,9 pouces. L’accessoire ne sera disponible qu’en avril en version Azerty, mais ses tarifs sont incompréhensibles et nous sommes loin d’être les seuls à penser ça au vu des réactions diverses et variées sur Twitter.

Les derniers articles