Test du Motorola Edge 30 : la finesse au prix de l’autonomie

Smartphones • 2022

Motorola Edge 30
Correct, mais...
6 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Motorola Edge 30
  • Fin et élégant
  • Excellent écran
  • Expérience fluide
Points négatifs du Motorola Edge 30
  • Autonomie à peine acceptable
  • Galère en photo de nuit
  • Très plastique
 

En prime de son modèle Pro, Motorola nous livre son Edge 30. Un smartphone plus classique, plus sobre, qui n'a hélas pas les épaules aussi larges. Voici notre test complet.

Motorola-Edge-30-test-frandroid- (3)
Le Motorola Edge 30 de face // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Le Motorola Edge 30 Pro est le smartphone de la marque qui veut aller se frotter aux modèles premium, tout en restant relativement accessible financièrement. Mais qu’en est-il de son frère, le Motorola Edge 30 ? À 499 euros, il se place dans une tranche à la frontière entre le milieu et le haut de gamme. Une position… inconfortable.

Motorola Edge 30Fiche technique

Modèle Motorola Edge 30
Version de l'OS Android 12
Interface constructeur Android Stock
Taille d'écran 6.5 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels
Densité de pixels 402 ppp
Technologie OLED
SoC Snapdragon 778G+
Puce Graphique (GPU) Qualcomm Adreno 642L
Mémoire vive (RAM) 8 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 50 Mpx
Capteur 2 : 50 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 32 Mpx
Wi-Fi Wi-Fi 6E
Bluetooth 5.2
5G Oui
NFC Oui
Capteur d'empreintes Sous l'écran
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4020 mAh
DAS 0.92
Dimensions 74,236 x 159,38 x 6,79 mm
Poids 155 grammes
Couleurs Gris
Indice de réparabilité ?
7,2/10
Prix 499 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec un modèle prêté par Motorola.

Motorola Edge 30Design

Comme beaucoup de « petits frères de grands smartphones », le Motorola Edge 30 se distingue dans la famille en étant le modèle qui ne fait pas appel à des rondeurs. Le smartphone est résolument rectangulaire, mais garde les grandes lignes directives de l’année. À commencer par cet îlot photo à trois capteurs, cette petite dune rebondie au dos qui accueille trois capteurs massifs. Il ne s’agit cependant pas de la même configuration, mais nous y reviendrons.

Motorola-Edge-30-test-frandroid- (6)
Le dos du Motorola Edge 30 avec son bloc photo // Source : Frandroid

Du même temps, le coloris bleu nuit légèrement dégradé vers une couleur rappelant l’aube est encore là pour souligner l’appartenance. Le dos et les contours sont ici en plastique, quand l’avant est protégé par un verre Corning Gorilla Glass 3. Le Motorola Edge 30 est lui aussi certifié IP52, ce qui n’est pas particulièrement résistant de nos jours. Il sort du lot surtout pour son poids de seulement 155 grammes, qui le place parmi les poids plumes du marché.

La tranche droite accueille les touches de volume et de verrouillage, quand le bas intègre la trappe SIM, le port USB-C 2.0 ainsi qu’une grille haut-parleur. Cette dernière est ensuite soutenue par le haut-parleur d’écoute placé au-dessus de l’écran et de son poinçon.

Le Motorola Edge 30 est agréable en main, particulièrement grâce à sa relative légèreté. Mais, du même temps, il paraît aussi très… plastique. Beaucoup plus que la plupart des appareils vendus dans la même catégorie que lui, voire moins onéreux. En ressort donc un smartphone qui n’est pas mauvais, mais qui souffre énormément de la moindre comparaison.

Motorola Edge 30Écran

Le Motorola Edge 30 dispose d’une dalle Amoled de 6,5 pouces supportant une définition maximale Full HD+ de 2400 x 1080 pixels (ratio 20:9), et un taux de rafraîchissement de 144 Hz. C’est une dalle 10-bits qui supporte le HDR10+ et intègre un capteur d’empreintes.

Motorola-Edge-30-test-frandroid- (2)
L’écran du Motorola Edge 30 // Source : Frandroid

Sous notre sonde, en utilisant le logiciel DisplayCal, nous pouvons constater que la luminosité maximale de la dalle s’élève à 492 cd/m² en mode SDR, ce qui est parfaitement lisible en plein soleil. En mode vif, la dalle couvre 165,8 % de l’espace sRGB, 114,2 % de l’Adobe RGB et 117,5 % de l’espace DCI P3. Sa température de couleurs reste très froide à 7120 K, pour un Delta E00 moyen mesuré à 1,66 en général et 2.46 au point blanc. Ce n’est pas la dalle la mieux calibrée du monde, mais elle reste de très bonne facture.

motorola-edge-30-ecran

Notez que vous pourrez aussi choisir un mode Naturel dans les options, qui poussera la dalle à adopter le mode sRGB. Ce dernier est moins qualitatif que le mode vif, nous vous conseillons donc de laisser le téléphone sur son option par défaut.

Motorola Edge 30Logiciel

Pas de souci du côté de l’interface : Motorola continue de se reposer sur un Android majoritairement laissé sans retouches. Nous profitons ici d’Android 12, avec quelques logiciels ajoutés pour aider à l’interconnexion avec d’autres appareils ou simplement régler son smartphone à sa guise.

Le plus grand problème de l’appareil, comme c’était d’ailleurs le cas pour l’Edge 30 Pro, est que son patch de sécurité n’est qu’au 1er avril 2022. Pour un smartphone de la sorte, ce n’est pas un bon signe pour son suivi.

Motorola Edge 30Audio

La configuration audio du Motorola Edge 30 met surtout en avant le haut-parleur principal en bas. Le haut-parleur d’écoute, en support, n’apporte que très peu au son stéréo. Comme sur beaucoup d’autres smartphones, nous sommes ici sur une configuration qui manque naturellement de basses et mise plutôt sur des aigus bien définis. Hélas, les mediums ne sont pas particulièrement distincts. Un bon volume ne fait pas une bonne qualité audio, mais le Motorola Edge 30 fait le job.

Motorola Edge 30Photo

Le Motorola Edge 30 partage la même configuration photo arrière que le modèle pro, du moins sur le papier. Nous avons ici trois capteurs :

  • Un capteur principal de 50 mégapixels à objectif ouvrant à f/1,8.
  • Un ultra grand-angle 118° de 50 mégapixels à objectif ouvrant à f/1,5.
  • Un capteur de profondeur de 2 mégapixels à objectif ouvrant à f/2,4.

Le résultat est sensiblement le même que pour l’Edge 30 Pro. En plein soleil, le capteur principal est capable de faire de superbes clichés, avec des couleurs profondes et un piquet plaisant. Cependant, le smartphone a tendance à pousser un peu plus haut la netteté, ce qui peut faire ressortir un brin trop les éléments de l’image. L’ultra grand-angle se révèle aussi satisfaisant, mais ne suit pas tout à fait les mêmes tendances colorimétriques que le capteur principal, ce qui crée un certain décalage.

C’est en basse luminosité et de nuit que cette différence s’accentue. Le capteur principal arrive encore à offrir des clichés respectables. Motorola a fait le choix de ne pas trop lisser ses clichés, ce qui leur permet d’avoir un rendu légèrement moins robotique que sur beaucoup d’autres appareils. Naturellement, le bruit se fait néanmoins plus ressentir de la sorte.

Cependant, le Motorola Edge 30 galère à prendre des clichés de nuit, il n’y a pas d’autres mots pour le décrire. Préparez-vous à devoir vous tenir parfaitement immobile pendant de longues secondes avant que votre photographie soit vraiment prise. C’est un brin frustrant.

Capteur avant

À l’avant, nous avons droit à un capteur de 32 mégapixels à objectif ouvrant à f/2,25. Ce dernier offre d’excellentes performances pour des clichés à l’excellente netteté et de très belles couleurs. De nuit néanmoins, il a le même problème que la configuration arrière : il faudra rester immobile pour obtenir un bon cliché. Le mode flash par défaut, qui transforme tout l’écran en un flash géant, est plutôt très efficace pour conserver la qualité.

Vidéo

Le Motorola Edge 30 est capable de filmer en 4K à 30 FPS et en full HD à 30 ou 60 FPS. En utilisant l’ultra grand-angle, vous serez cependant limité au Full HD à 30 FPS.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Motorola Edge 30Performances

Le Motorola Edge 30 est propulsé par le Qualcomm Snapdragon 778G+ 5G, couplé à 8 Go de RAM LPDDR5 et 128 Go de stockage en UFS 3.1. Dans nos tests synthétiques, on peut voir que la dernière puce haut de gamme de Qualcomm s’en sort très bien.

Modèle Motorola Edge 30
AnTuTu 9 584041
AnTuTu CPU 153067
AnTuTu GPU 179292
AnTuTu MEM 107996
AnTuTu UX 143686
PC Mark 3.0 16233
3DMark Wild Life 2828
3DMark Wild Life framerate moyen 16.9 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 23 / 6.8 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 32 / 37 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 78 / 89 FPS
Lecture / écriture séquentielle 1489 / 982 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 62000 / 63000 IOPS

À l’usage, en partie grâce à l’interface très légère de Motorola et son haut taux de rafraîchissement, le Edge 30 fonctionne merveilleusement bien. Le téléphone survole n’importe quelle tâche basique avec aise, et le fait sans véritablement chauffer.

motorola-edge-30-jeu

On ne peut pas forcément en dire autant de son GPU Adreno 642L. S’il est serviable, il n’est pas non plus capable de faire tourner les derniers jeux 3D à leurs réglages les plus poussés. Si l’on se contente du réglage moyen, toutefois, il fera tourner tout ça avec succès.

Motorola Edge 30Autonomie

Le smartphone intègre une batterie de 4020 mAh pour une recharge rapide « TurboPower » à 33 W. Le chargeur est fourni avec le smartphone, fort heureusement.

Côté recharge, 33 W n’est plus vraiment le plus rapide disponible sur un marché qui accueille désormais des chargeurs 60 W, 90 W, voire 120 W sans sourciller. Dans nos tests, le Motorola Edge 30 a régénéré 60 % de batterie en 30 minutes, de 14 à 74 %.

Motorola-Edge-30-test-frandroid- (1)
La charge du Motorola Edge 30 se fait en USB-C // Source : Frandroid

Pour l’autonomie, cependant… le constat n’est pas le même.

À l’usage, le Motorola Edge 30 présente des difficultés pour tenir efficacement une journée normale. C’est la conséquence attendue face à un téléphone aussi fin et léger, mais on pouvait espérer un peu mieux au vu de sa configuration. Hélas, c’est loin d’être le cas : il est largement en dessous de la moyenne, ce qui fait de l’autonomie sa plus grande faiblesse. Ce ressenti est d’ailleurs corroboré par notre protocole de test personnalisé ViSer où le smartphone a tenu pendant 11 heures et 21 minutes. C’est un score plutôt faible qui trahit une endurance faillible lorsqu’on enchaîne les applications.

Motorola Edge 30Réseau et communication

Le Motorola Edge 30 est compatible avec toutes les bandes 4G et 5G utilisées en France. Il est également compatible avec le Wi-Fi 6E et le Bluetooth 5.2.

Motorola Edge 30Prix et date de sortie

Le Motorola Edge 30 est d’ores et déjà disponible en France. Vous pouvez le retrouver au prix conseillé de 499 euros pour 128 Go de stockage, et 549 euros pour 256 go de stockage.

Il se positionne sur le même segment que le Nothing phone (1), le Samsung Galaxy A53 et le Pixel 6a à venir.

Notre avis sur Le Motorola Edge 30

design
7
Le Motorola Edge 30 est un smartphone terriblement fin et léger, qui est un vrai plaisir à prendre en main ou à garder dans sa poche. Cependant, il fait tout de même très plastique.
écran
9
144 Hz, une bonne luminosité maximale et une belle couverture du DCI-P3... La dalle intégrée au Edge 30 est très bonne, mais mériterait un brin plus de calibration pour une température de couleurs maîtrisée.
caméra
6
Le Edge 30 n'est pas le plus mauvais du lot, mais à ce prix... Des configurations bien plus performantes existent, qui ne pédalent pas dans la semoule de nuit.
performances
7
Le Snapdragon 778G+ 5G n'est pas vraiment le plus performant des SoC disponibles sur cette tranche de prix, mais la fluidité qu'il offre à l'expérience et la chauffe maîtrisée sont deux bons arguments.
logiciel
7
Android 12 aussi proche du pur qu'on puisse l'être, sorti de quelques tutos rajoutés. Dommage que le suivi des patchs de sécurité soit autant en retard.
autonomie
5
Il faudra tirer sur la corde pour tenir confortablement une journée et la recharge rapide de 33 W n'est plus vraiment un argument de nos jours.
Réparabilité
7,2
/10
INDICE DE RÉPARABILITÉ
Note finale du test
Correct, mais...
6 /10
Si le Motorola Edge 30 Pro était un "bon" smartphone, le Edge 30 se retrouve dans la position peu confortable du smartphone "passable". Il ne plaira vraiment qu'à une tranche d'utilisateurs et d'utilisatrices : celles et ceux qui souhaitent le smartphone le plus fin et le plus léger possible dans sa tranche de prix.

Pour les autres, il sera plus que difficile de fermer les yeux sur son autonomie, loin d'être satisfaisante, sa configuration photo qui n'est pas au niveau de la concurrence, et son design qui respire bon le plastique sans pour autant offrir cette impression de résistance que l'on peut obtenir avec ces matériaux.

Ce n'est pas que l'on n'aime pas ce Motorola Edge 30, c'est qu'on ne peut décemment pas le recommander face à sa concurrence.

Points positifs du Motorola Edge 30

  • Fin et élégant

  • Excellent écran

  • Expérience fluide

Points négatifs du Motorola Edge 30

  • Autonomie à peine acceptable

  • Galère en photo de nuit

  • Très plastique

Les derniers articles