Nothing phone (2) : la date de sortie se précise, tout comme la fiche technique

 

Carl Pei, le cofondateur de l'entreprise aux designs transparents, a confirmé que son futur smartphone sortirait au mois de juillet 2023.

Source : Frandroid – Robin Wycke

Comme à son habitude, Nothing n’en finit plus de teaser son prochain produit, le Nothing phone (2). L’entreprise, pourtant toute jeune, parvient à créer un sentiment de hype autour d’elle, sans doute grâce à sa capacité à égrainer les petites informations au fil des semaines avant un lancement.

Le Nothing phone (2), deuxième smartphone de la marque, sera évidemment une pierre angulaire de sa stratégie, il n’est donc pas fait exception sur cette stratégie de communication. Carl Pei, cofondateur de la marque, a annoncé au magazine Forbes que son « iPhone challenger » allait sortir en juillet prochain. Il a confirmé qu’il s’agirait d’un lancement mondial, nous pouvons donc attendre ce smartphone vers le mois de juillet, y compris en France.

Une sortie américaine hautement stratégique

Plus important encore, le choix de Forbes n’était pas anodin pour cette annonce, puisque Carl Pei a annoncé que le phone (2) serait disponible aux États-Unis en même temps que pour le reste du monde. Cela n’était pas le cas pour le phone (1), qui avait mis des mois à arriver, malgré l’enthousiasme de la presse et de nombreux influenceurs Tech outre-Atlantique.

Le cofondateur de la marque a indiqué que le marché américain était très important pour le succès de l’entreprise et veut carrément être une véritable alternative à l’iPhone. Rappelons qu’aux USA, l’iPhone domine la partie dans des proportions beaucoup plus importantes qu’en Europe, avec près de 65 % de parts de marché. Qu’un constructeur sous Android veuille challenger la marque à la pomme sur ses terres est donc un énorme pari.

Carl Pei en a profité pour confirmer un certain nombre de rumeurs. Il a évoqué une batterie de 4700 mAh, plus grande de 200 mAh que sur le phone (1). Le SoC a une fois encore été confirmé, il s’agira bien du Snapdragon 8+ Gen 1. Carl Pei a pu s’exprimer sur le choix de ne pas opter pour un Snapdragon 8 Gen 2.

Il a expliqué qu’il s’agissait d’un « processeur qui a fait ses preuves », « testé en profondeur et optimisé en permanence grâce à de nombreuses mises à jour depuis son lancement ». Il a expliqué que la puce permettra d’offrir des performances dignes du haut de gamme sans coûter trop cher.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.