Nvidia GeForce Now : les capacités serveur arrivent à saturation pour les « fondateurs »

 

Nvidia n'autorise plus les abonnements payants pour son service de cloud gaming

La disparition de certains éditeurs de son catalogue n’aura pas empêché Nvidia GeForce Now de rencontrer un certain succès. Le service de cloud gaming annonce aujourd’hui ne plus être en mesure d’accueillir de nouveaux abonnés à son offre payante « fondateurs ».

Il n'est plus possible de s'abonner à l'offre « fondateurs »

Il n’est plus possible de s’abonner à l’offre « fondateurs »

Pas d’effet coronavirus

Depuis le lancement de son service en février, Nvidia avait prévenu que l’offre « fondateurs » était une offre de lancement, à seulement 5,49 euros par mois pendant un an et sans engagement. Il permet d’obtenir un accès prioritaire aux services de cloud gaming, contrairement à la version gratuite avec file d’attente.

L’offre n’est toutefois pas terminée. Nvidia indique « nous travaillons à accélérer nos capacités en ajoutant des serveurs dans nos centres de données et nous rouvrirons les adhésions fondateurs lorsque notre capacité le permettra ».

Interrogé par nos soins sur un éventuel effet « confinement » qui aurait pu pousser un plus grand nombre de personnes à s’abonner au service, Nvidia nous indique que « les serveurs étaient déjà en limite avant le confinement ». La marque préfère pointer du doigt un succès de son service, mais ne revendique pas un nombre d’abonnés fondateurs pour autant pour le moment.

Une montée en puissance complexe

On peut voir que dans le cas de Nvidia comme dans le cas de Google ou de Shadow, la montée en puissance de l’offre serveur sur les services de cloud gaming est complexe.

À ce jour, Shadow accuse encore un retard à l’activation de ses abonnements, et Google limite l’accès à son offre à l’achat d’un kit à 129 euros, plutôt que de proposer l’offre Stadia Pro en abonnement direct. Cela permet assurément de limiter le nombre de nouvelles inscriptions et éviter la saturation des serveurs.

Nvidia a choisi un autre chemin : l’accès à l’abonnement direct, mais avec des temps de pause comme maintenant où il n’est plus possible de s’inscrire tant que Nvidia n’a pas ajouté de nouvelles capacités serveurs.

Les derniers articles