Renault Zoé 2022 : petite baisse de prix et meilleurs équipements au menu

 

La Renault Zoé a subi quelques petites modifications en cette nouvelle année 2022. Au programme : de très légères baisses de prix et une nomenclature revue pour les différents niveaux de finition.

Véritable best-seller du catalogue électrique de Renault, la citadine électrique Zoé aborde l’année 2022 avec de nouvelles cordes à son arc. Le constructeur français a en effet appliqué quelques petits changements qui devraient ravir les consommateurs. De un, sachez que les niveaux de finition changent de nom.

Terminés les Life, Zens et Intens, et places aux Équilibre, Évolution et Techno. Ici, le groupe tricolore apporte de la cohérence à sa gamme en l’harmonisant avec celle de la Renault Mégane E-Tech. Cela devrait nous permettre d’y voir plus clair d’une voiture électrique à une autre grâce à une nomenclature unifiée.

Toute petite baisse tarifaire

Dans un second temps, le constructeur a fait évoluer la grille tarifaire de sa Zoé par petites touches. Ne vous attendez pas à des baisses de plusieurs milliers d’euros : il faut ici compter en centaines d’euros. Mais c’est toujours ça de pris. Par exemple, l’Équilibre, autrefois connu sous le nom de Life (32 300 euros), chute à 32 000 euros.

Surtout, et comme l’a finement remarqué Caradisiac, de nouveaux équipements de séries s’invitent à la fête malgré la baisse de prix : l’écran tactile de 7 pouces combiné avec le système multimédia Easy Link sont disponibles par défaut, tout comme le régulateur de vitesse et les rétroviseurs électriques.

La Renault Zoé

La Renault Zoé // Source : Jean-Brice Lemal pour Renault France

La finition Évolution (33 500 euros) emprunte les mêmes bases techniques que l’Équilibre, à savoir un moteur d’une puissance de 80 kW (110 ch) et une batterie de 52 kWh, mais propose plus d’options comme la navigation GPS.

Enfin, la Techo s’arrache désormais au tarif de 35 200 euros, contre 36 000 euros sur l’ancienne Intens, en s’équipant cette fois-ci de jantes de 17 pouces, d’un freinage d’urgence, d’un chargeur à induction et de l’Easy Park Assist. Le tout épaulé par un moteur plus puissant de 100 kW (135 ch), mais le même accumulateur de 52 kWh.

La Renault Mégane E-Tech en embuscade

Après une année 2021 couronnée de succès — deuxième au classement des ventes électriques — la Renault Zoé devrait probablement poursuivre sur sa lancée en 2022, mais peut-être pas aussi poussivement. En effet, la Renault Mégane E-Tech fait son entrée au catalogue du fabricant, à un prix débutant à 35 200 euros, hors bonus écologique de 6000 euros.

En clair : sur le papier et d’après les premiers essais de la presse spécialisée, cette Mégane E-Tech a de beaux arguments à faire valoir qui pourraient faire de l’ombre à la Zoé, dont la fin de vie a d’ailleurs été actée pour l’année 2024.

Le géant Qualcomm a présenté une nouvelle génération de ses systèmes « Snapdragon ride platform » et « Snapdragon cockpit platform », qui permettront d’améliorer la conduite automatisée et l’expérience d’infodivertissement de nos futurs véhicules. Des nouveaux accords avec…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles