Pourquoi les puces Exynos de Samsung pourraient proliférer en 2022

 

À la fois parce qu'il aurait assez confiance en ses puces et qu'il ne voudrait pas trop dépendre de Qualcomm, Samsung chercherait à fortement augmenter le nombre de smartphones équipés de SoC Exynos en 2022.

Des puces Samsung Exynos

Des puces Samsung Exynos // Source : Frandroid

Sur les smartphones Galaxy haut de gamme en Europe, nous avons désormais l’habitude de voir des modèles embarquant un SoC Exynos maison conçu par Samsung au lieu d’une puce signée Qualcomm. Le Galaxy S21 Ultra en France s’équipe ainsi d’un Exynos 2100 et non d’un Snapdragon 888.

Toutefois, pour ses smartphones plus abordables, essentiellement dans la gamme Galaxy A, Samsung se fournit beaucoup auprès de Qualcomm ou MediaTek (ex. : Galaxy A52s 5G). Cela dit, en 2022, vous devriez voir un nombre considérablement plus élevé d’appareils équipés de puces Exynos.

Deux fois plus d’Exynos de la part de Samsung

D’après ET News Korea, la division LSI de Samsung, responsable de la production de semiconducteurs, allait plus que doubler ses livraisons de puces en 2022. La proportion de smartphones équipés de SoC Exynos passerait ainsi de 20 à 50 ou 60 %.

Plusieurs éléments motiveraient cette décision stratégique. Tout d’abord, Samsung aurait corrigé deux soucis jugés importants : la qualité de la connexion sur le réseau 5G et les problèmes de chauffe.

Qualcomm est sous l’eau

D’autre part, le principal fournisseur, Qualcomm, n’envoie pas les meilleurs signaux dernièrement à cause de la pénurie de composants qui touche le secteur de la tech. Cristiano Amo, le patron de la firme de San Diego, confie au Wall Street Journal : « Je ne peux pas trouver un client qui ne nous mette pas la pression, directement et indirectement ». Il compare même la situation à « une véritable cocotte-minute en ce moment ».

Ayant la possibilité de concevoir ses propres puces, Samsung en est peut-être arrivé à la conclusion qu’il valait mieux ne pas mettre Qualcomm davantage sous l’eau pour les mois à venir et compter davantage sur ses propres ressources. D’autant plus que la pénurie risque de s’éterniser.

Des critiques peu probables

Par ailleurs, sur le milieu et l’entrée de gamme, les utilisateurs sont sans doute un peu moins regardants sur les performances de leurs téléphones. Samsung ne s’exposerait donc pas trop aux critiques que l’on peut retrouver sur le segment premium où nombre d’utilisateurs européens de Galaxy S se plaignent de ne pas profiter de plus de puissance avec un Snapdragon de série 8.

D’ailleurs, à ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre dossier complet récapitulant tout ce qu’il faut savoir au sujet des Galaxy S22.

Plusieurs régions de Chine imposent un rationnement de la consommation d’électricité. Conséquence : les usines tournent au ralenti et cela peut grandement affecter vos futurs achats de produits tech.
Lire la suite

Les derniers articles