Comment faire pour avoir un Tesla Model Y à moins de 400 euros par mois ?

 

Grâce à une nouvelle version Propulsion avec un seul moteur électrique, le Tesla Model Y s'affiche moins cher en France qu'une Model 3. Étudions les possibilités de financement, en LOA et crédit pour obtenir la Model Y à moins de 400 euros par mois.

Il y a quelques jours, Tesla a créé la surprise en France en dévoilant une nouvelle version de son Model Y. En réalité, il ne s’agit pas vraiment d’une surprise puisque nous savions que cette version allait arriver, mais c’est davantage son prix de départ qui nous a étonnés, au point d’en faire l’une des voitures électriques au meilleur rapport qualité – prix de cette rentrée.

En effet, le Model Y, qui se situe hiérarchiquement au-dessus de la Tesla Model 3 dans la gamme, s’affiche à des prix inférieurs à cette dernière, en l’occurrence à un prix de départ de 49 990 euros, hors bonus écologique de 2000 euros.

Comme beaucoup d’autres constructeurs, Tesla propose des financements dans le processus d’achat. Et comme la majorité des voitures sont aujourd’hui financées par des LOA (location avec option d’achat), des crédits classiques ou encore par des LLD (location longue durée), nombreux sont les clients à s’intéresser à ce type de prestations permettant de s’offrir une voiture haut de gamme sans faucher d’un coup d’un seul toute son épargne.

Comme vous n’êtes peut-être pas sans le savoir, à l’inverse d’autres constructeurs (même si c’est de moins en moins le cas), Tesla ne propose pas de promotion et aucune négociation possible. De ce fait, pour arriver à des mensualités sous la barre des 400 euros par mois, nous avons joué avec le simulateur de financement du constructeur, et, comme nous allons le voir, les conditions ne sont pas si extravagantes pour arriver à ce type de financement, surtout pour un produit plutôt haut de gamme.

Tous nos articles sur la LOA

La Tesla Model Y proposé sous les 400 euros par mois

Comme énoncé plus haut, il s’agit du modèle de base, à savoir un modèle propulsion dont l’autonomie est annoncée à 455 km sous le cycle WLTP. Comme d’habitude chez Tesla, les données de puissance et de batterie ne sont pas officiellement communiquées, mais un rapide tour sur Internet permet de les trouver. Ainsi, le Tesla Model Y propulsion proposée dans nos contrées ferait légèrement moins de 300 ch et bénéficierait d’une batterie d’une capacité d’environ 60 kWh.

Étant donné qu’il ne s’agit pas d’une offre promotionnelle, il ne s’agit pas non plus d’un modèle bien précis. De ce fait, si on souhaite vraiment rester sous les 400 euros par mois et opter pour quelques options sympathiques, comme une couleur par exemple ou encore des jantes plus grosses, c’est tout à fait possible. En revanche, les rares options que propose le Model Y sont onéreuses, à l’image de l’Autopilot amélioré pour 3 800 euros (qui ajoute plus de 60 euros par mois sur des mensualités réparties sur 60 mois) ou encore l’option capacité de conduite entièrement autonome à 7 500 euros qui ajoute quant à elle une centaine d’euros sur les mensualités.

De notre côté, pour ce dossier, nous avons choisi de partir sur un Model Y de base, c’est-à-dire avec la peinture blanche de série et les jantes de 19 pouces (les jantes de 20 pouces en option à 2 100 euros font baisser l’autonomie d’environ 20 km). Son équipement de base est complet avec l’Autopilot de série, l’intérieur Premium avec les sièges avant et arrière chauffants, le volant chauffant et le système audio Premium. En revanche, la puissance de recharge maximale plafonne à 170 kW contre 250 kW pour les versions du dessus. Mais puisque la batterie est plus petite, le 10 à 80 % est similaire, en une trentaine de minutes.

Quelles sont les conditions ?

Comme il ne s’agit pas d’une offre, nous avons dû moduler avec le système de simulation sur le site Tesla. Et nous arrivons, sans trop de difficulté et sans trop de concession, à passer sous la barre des 400 euros par mois, et sans faire exploser l’apport qui plus est.

La location longue durée n’était pas disponible pour ce modèle au moment où nous écrivons ces lignes, nous sommes donc partis sur une location avec option d’achat sur 60 mois et 100 000 km, soit 20 000 km par an. Un kilométrage qui se rapproche beaucoup plus de la réalité par rapport aux offres à 10 000 km par an chez les autres constructeurs. Chez Tesla aussi il est possible de descendre à 10 000 km par an, ce qui réduira vos mensualités, mais tout dépendra surtout de votre utilisation.

Nous sommes partis sur un apport plus important par rapport à ce que nous voyons d’habitude, modèle premium oblige, avec 12 000 euros, le tout ramené à 10 000 euros grâce au bonus écologique de 2 000 euros. Ici, le financement n’est pas soumis à la prime à la conversion qui oblige à mettre en rebut un ancien modèle diesel ou essence, et en plus de satisfaire à un seuil fiscal de référence.

Au final, nous sommes arrivés à des mensualités de 386,41 euros par mois, sur 60 mois et avec 20 000 km par an.

Combien vous coûtera la LOA du Tesla Model Y ?

Sur cinq ans de location longue avec option d’achat, votre Tesla Model Y vous coûtera 33 184,60  euros. Tesla affiche sa voiture à partir de 49 990 euros sur son site, bonus écologique de 2 000 euros non déduit. Cela nous donne, une fois les déductions faites, un modèle affiché au prix catalogue à 47 990 euros.

En partant de ce tarif, vous paierez sur les cinq ans de location 69,15 % du prix de votre voiture. L’offre étant une LOA et non une LLD, il y a une option de rachat du véhicule que vous choisissez de lever, ou non. Si vous ne la levez pas, vous restituerez donc la voiture pour repartir sur un nouveau modèle, ou non. Faites attention aussi aux frais de remise en état qui peuvent être chers au moment de la restitution. Nous vous conseillons de le faire avant chez un carrossier, cela vous coûtera moins cher que chez votre concessionnaire en général.

Si vous souhaitez lever l’option d’achat, Tesla précise d’emblée que le prix final de la voiture au terme du financement et de la levée de l’option d’achat sera de 55 294 euros. De ce fait, l’option d’achat est de 22 109,40 euros si vous souhaitez devenir définitivement propriétaire de la voiture. Ainsi, en faisant un rapide calcul, votre Tesla Model Y propulsion avec une LOA vous aura coûté 7 304 euros de plus par rapport à un achat au comptant.

L’intérieur du Tesla Model Y que nous avons sélectionné

Faut-il privilégier la LOA ou le crédit classique ?

Rares sont les clients qui achètent leur voiture neuve au comptant. Dans l’immense majorité des cas, ces autos sont financées, soit par une LOA, soit par une LLD ou un crédit classique. Et justement, par rapport à un crédit classique, qu’est-ce qui est le plus intéressant ?

Commençons avec la banque captive de Tesla, c’est-à-dire son propre organisme de financement (c’est généralement une banque traditionnelle qui se cache derrière tout ça) qui permet également de proposer des crédits en complément d’une LOA. Toujours sur les mêmes bases de 60 mois (Tesla peut aller jusqu’à 96 mois sur un crédit) et avec un apport de 10 000 euros (12 000 euros, moins les 2 000 euros de bonus), nous arrivons à des mensualités de 674,05 euros, hors assurance. En façade, c’est plus cher qu’une LOA, mais au bout des cinq ans, la voiture vous appartient définitivement. Et en faisant un rapide calcul, au terme du financement, vous aurez déboursé 50 443 euros. Le crédit vous aura donc coûté 2 453 euros, soit pratiquement 2,5 fois moins que la LOA.

Allons désormais voir chez une banque traditionnelle, et même si les taux ont bien augmenté ces derniers mois, ceux-ci restent intéressants, notamment si vous achetez une voiture électrique. Par exemple, au Crédit Agricole, grâce au prêt « Auto Vert » et son TAEG à 1,990 %, il y a sûrement moyen d’arriver à des mensualités plus intéressantes.

Ainsi, en finançant 37 990 euros (avec un apport de 12 000 euros, réduit à 10 000 euros avec le bonus de 2000 euros), toujours sur 60 mois, nous arrivons à des mensualités de 665,41 euros, sans assurance. Le montant total dû est de 39 924,60 euros (l’apport n’est pas compris directement dans le financement) le crédit vous aura donc coûté 1 934,60 euros, soit environ 500 euros de moins par rapport à la banque captive de Tesla et 3,5 fois moins cher que la LOA.

Précisons que, suivant les régions, le Crédit Agricole propose des taux différents pour ce type de financement, par exemple 1,5 % pour les clients en Île-de-France. Plus simple, au niveau national, le CIC propose un taux à 1,75 % pour le financement d’une voiture électrique.

Les éléments à retenir

Pour résumer plus succinctement nos explications, nous vous avons résumé les trois financements étudiés au sein d’un tableau récapitulatif.

 LOACrédit TeslaCrédit banque
Apport10 000 euros10 000 euros10 000 euros
Kilométrage20 000 km/anPas de limitePas de limite
Durée60 mois60 mois60 mois
Mensualité386,41 euros674,05 euros665,41 euros
Option d'achat22 109,40 eurosNonNon
Coût du financement7 304 euros2 453 euros1 934,60 euros
Coût total55 294 euros50 443 euros49 934,60 euros

Comme vous pouvez le constater, d’un point de vue purement financier, le crédit classique dans une banque, en l’occurrence le Crédit Agricole et son offre « Auto Vert », est la meilleure solution. Son TAEG fixe plus bas que le crédit Tesla lui permet d’afficher des mensualités aussi plus basses. Elles n’atteindront jamais celles de la LOA, puisque cette dernière ne finance que 69,15 % du prix de la voiture, le reste étant à payer en fin de financement.

La LOA n’a globalement rien d’une bonne affaire, surtout si vous restituez la voiture à la fin du financement. Cela permet « simplement » d’afficher la voiture à des tarifs plus compétitifs. Le revers de la médaille, on l’a plusieurs années après, quand il faut rendre la voiture ou bien lever l’option d’achat. Option d’achat qu’il est d’ailleurs aussi possible de financer par la suite par un crédit classique, mais là encore ça coûtera plus cher puisqu’il faudra encore ajouter un financement après le financement.

Un crédit classique, malgré ses mensualités plus élevées, peut être intéressant, d’une part car certaines captives proposent d’aller au-delà de 60 mois et de réduire encore les mensualités, mais aussi cela permet d’être propriétaire de sa voiture du début à la fin, et donc de pouvoir la revendre comme bon vous semble. Restituer une LOA en cours de financement entraîne inévitablement des pénalités. D’autant plus qu’une Tesla Model Y devrait conserver une excellente valeur résiduelle à la revente, les occasions étant rares et la demande toujours plus importante avec la transition énergétique qui s’amorce.

La LOA peut se révéler utile si vous n’avez pas confiance dans la côte d’occasion de votre voiture et que vous savez déjà que vous allez la revendre dans quelques années. Ainsi, avec la LOA, vous connaissez à l’avance le coût total de possession (TCO en anglais pour total cost of ownership) de la voiture. En revanche, au comptant ou à crédit, vous ne pouvez pas connaître ce prix, puisqu’il dépendra de la valeur de revente du véhicule.

https://www.frandroid.com/marques/1455330_la-nouvelle-tesla-model-y-propulsion-est-elle-la-bonne-affaire-de-la-rentree


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.