Volvo et Polestar : pourquoi ces deux voitures électriques auront du retard

 

Attendu pour le début de l'année prochaine, le lancement du nouveau Volvo EX90 sera finalement reporté de quelques mois. En cause, un souci lié au logiciel qui impactera également la production de la Polestar 3. Les autres modèles de voitures électriques ne devraient pas être concernés.

Volvo EX90 // Source : Volvo

Volvo poursuit son offensive électrique et étoffe sa gamme en prévision de son objectif d’arrêter de vendre des voitures thermiques à partir de 2030. La firme possède déjà les C40 et XC40 Recharge et a récemment officialisé son EX90, un grand SUV qui remplacera à terme l’actuel XC90 thermique et hybride rechargeable.

Des débuts difficiles

Ce nouvel arrivant a officiellement été dévoilé en novembre dernier et devrait marquer un tournant pour le constructeur, puisqu’il s’agit du premier modèle de la gamme à être doté d’une plateforme informatique moderne. Sans être qualifié de Software Defined Vehicle, le SUV fait cependant la part belle à la partie logicielle.

Et c’est justement là que ça coince un peu. Car il semblerait que tout ne soit pas encore au point. C’est en tout cas ce qu’explique l’agence de presse britannique Reuters. Dans un article, celle-ci annonce que Volvo a pris la décision de reporter le lancement de son grand SUV électrique au premier semestre 2024. Pour mémoire, celui-ci était initialement prévu à la fin de l’année 2023.

Volvo EX90 // Source : Volvo

Si la raison exacte n’a pas été détaillée, le constructeur explique dans un communiqué avoir besoin de plus de temps pour développer et tester la partie logicielle. On ne sait pas si celle-ci a réellement des soucis à corriger ou si seuls quelques petits ajustements sont nécessaires. En revanche, ce qui est sûr, c’est que le SUV électrique n’est pas le seul modèle de la gamme à être concerné par ce retard.

C’est en effet également le cas de la Polestar 3, comme le confirme la marque dans un autre communiqué publié sur son site. Celle-ci annonce en effet que « la production va maintenant démarrer au premier trimestre 2024 » au lieu de la fin d’année 2023.

Plateforme commune

Et ce n’est évidemment pas une coïncidence, puisque les deux SUV électriques partagent en effet la même plateforme. Pour mémoire, le Volvo EX90 se décline en deux niveaux de puissance, à savoir 408 et 517 chevaux tandis qu’il est équipé d’une batterie de 111 kWh offrant une autonomie de 585 km selon le cycle WLTP. Celle-ci peut encaisser jusqu’à 250 kW en courant continu pour se recharger.

Sans surprise, la Polestar 3 devrait reprendre certaines spécificités techniques de son cousin, mais s’en distingue par un style bien différent. Plutôt axée sur la performance, elle sera équipée de trois moteurs, soit deux à l’avant et un à l’arrière. Elle devrait pouvoir atteindre une vitesse maximale de 210 km/h avec une autonomie de 611 km pour la version la moins puissante grâce à un meilleur aérodynamisme.

Polestar 3 // Source : Polestar

Heureusement, Volvo pourra se rattraper avec la sortie du futur Volvo EX30 abordable, dont l’officialisation est prévue pour le mois de juin.

Des précédents chez Volkswagen

Ce n’est pas la première fois qu’un constructeur est confronté à des soucis similaires au lancement d’un nouveau modèle. On pense notamment à Volkswagen, dont la commercialisation de l’ID.3 avait été perturbée par des problèmes liés à son logiciel. Ceux-ci concernaient également une flopée d’autres modèles de chez Audi, Bentley ainsi que Porsche et étaient à imputer à l’entreprise Cariad.

De son côté et comme le rappelle It Home, Polestar a décidé de réduire ses objectifs de livraisons pour 2023, de 80 000 voitures à 60 / 70 000 environ. Le constructeur a également gelé ses embauches et décidé de licencier 10 % de ses objectifs. Une situation difficile pour la marque, également mise à mal par le succès de Tesla, toujours numéro 1 mondial de la voiture électrique.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.