Segment automobile : quelles sont les catégories de voitures en Europe ?

Décryptage

 

Basée majoritairement sur la taille des véhicules et leur carrosserie, la segmentation européenne permet aux constructeurs de positionner leurs véhicules de manière cohérente face à l’offre concurrente. Même si évidemment certaines marques tentent de se démarquer en mettant certains de leurs produits entre deux segments.

voiture-electrique

Depuis quelques années déjà, et notamment depuis l’avènement des crossovers, les frontières entre les différents types de modèles automobiles sont de plus en plus floues. Cela tient d’ailleurs à l’appellation même de « crossover », qui signifie « croisement » en français, et qui dessine de nouveaux types de carrosserie à mi-chemin entre break et SUV par exemple, ou entre SUV et coupé. Quitte, d’ailleurs, à ce que les termes accolés soient complètement antinomiques : les fameuses « berline coupé ». 

Qu’est-ce qu’un segment automobile ?

Ces inventions purement marketing font évidemment de l’œil aux consommateurs, jouant sur différents tableaux pour mieux les attraper dans les filets des constructeurs automobiles. Pour autant, il existe une nomenclature en matière d’automobile que l’on continue à utiliser pour classifier les modèles en différentes gammes de prix, tailles, carrosserie, usages… C’est ce que l’on appelle la « segmentation automobile ».

À noter qu’il s’agit là d’un outil d’analyse du marché utilisé par les constructeurs automobiles ou encore les loueurs, mais qu’il n’a rien d’officiel. Pour y voir plus clair, et peut-être vous accompagner dans la recherche de votre future automobile, nous allons détailler dans le lexique ci-dessous toutes ces segmentations automobiles telles qu’elles existent actuellement.

Quels sont les segmentations automobile en Europe ?

Voici par ordre croissant de taille de véhicule, les différents segments de véhicules particuliers tels qu’ils sont définis par la Commission Européenne* :

Segment A – Mini citadines

Le segment A correspond en effet aux voitures tournant autour de 3,50 mètres, entre 3,4 et 3,7 mètres. Elles sont destinées à une clientèle plutôt urbaine et jeune, possèdent généralement 3 ou 5 portes, et peuvent accueillir jusqu’à 4 passagers.

Côté motorisations, on trouve le plus souvent des moteurs à essence, tandis qu’avec l’évolution des réglementations européennes en matière d’émissions polluantes, certains modèles se dotent d’hybridation douce (ou MHEV). L’électrification des voitures du segment A est également de plus en plus populaire. 

Fiat 500 Electrique
Fiat 500 Electrique // Source : Nicolas Valeano pour Frandroid

Pour le segment A des mini citadines, la Commission européenne donne deux exemples de voitures : la Fiat 500 et l’Opel Adam. Autres exemples de modèles du segment A : Fiat Panda, Hyundai i10, Kia Picanto, Renault Twingo, Volkswagen Up!, Skoda Citigo…

  • Voiture du segment A la plus vendue en France en 2021 : Renault Twingo
  • Voiture du segment A la plus vendue en Europe en 2021 : Fiat 500 

Segment B – Citadines polyvalentes

Le segment B désigne les voitures citadines polyvalentes offrant une longueur allant de 3,70 m jusqu’à 4,10 mètres. Là encore majoritairement à vocation urbaine, elles sont les véritables stars du marché automobile, trustant les premières places en France et en Europe. Encore souvent proposées en versions 3 portes il y a quelques années, les citadines du segment B sont désormais pratiquement toutes en carrosserie 5 portes. 

On trouve également de plus en plus de SUV (appelés B-SUV) qui augmentent légèrement les dimensions du segment, glissant tout doucement vers le segment C et allant jusqu’à 4,30 mètres de long.

Pour ce qui est des motorisations, elles sont presque toutes représentées sur le segment B, même si le diesel est en perte de vitesse au profit de l’essence, et que l’hybridation douce, mais également l’hybridation « classique » et même l’hybridation rechargeable y prennent de plus en plus de place. 

renault-zoe-prix
2019 – Nouvelle Renault ZOE

Pour ce segment B, la Commission européenne donne comme exemples de véhicules les Renault Clio et Ford Fiesta. Il faut également inclure les Peugeot 208, Renault Zoé, Toyota Yaris, Citroën C3, Nissan Micro, Mini 5 portes, Audi A1 Sportback, Hyundai i20, Seat Ibiza, Opel Corsa et Corsa-e, Kia Rio, Volkswagen Polo, Skoda Fabia…

Pour ce qui est des B-SUV, on peut citer les Volkswagen Taigo, Hyundai Bayon, Citroën C4 Cactus, Skoda Kamiq, Peugeot 2008 et e-2008, Kia Niro, Audi Q2…

  • Voiture du segment B la plus vendue en France en 2021 : Peugeot 208
  • Voiture du segment B la plus vendue en Europe en 2021 : Peugeot 208

Segment C – Berlines compactes

Autre segment très important chez les constructeurs, le segment C, qui représente les berlines compactes. C’est en effet celui qui vend le plus en Europe, avec la Volkswagen Golf en digne représentante, modèle le plus vendu sur le Vieux Continent en 2021.

Sur ce segment C, la Commission européenne prend pour exemples la Volkswagen Golf mais aussi la Honda Civic. On peut également citer les Renault Mégane, Citroën C4, DS 4, Peugeot 308, Opel Astra, Seat Leon, Toyota Corolla… 

Très large, le segment C intègre les voitures mesurant entre 4,10 mètres et 4,50 m. Et surtout il offre une pluralité de carrosseries différentes, et non plus seulement des berlines. Pour preuve, c’est un SUV, ou un C-SUV, le Peugeot 3008, qui a été le plus vendu sur le segment en 2021.

Megane E-Tech

En plus des SUV, le segment C intègre également toutes les variantes, nombreuses, des modèles phares, que ce soit les breaks, les coupés, les monospaces, les berlines tricorps. Prenons l’exemple d’une BMW Série 1 qui est la berline compacte se déclinant sous de nombreuses formes avec la Série 2 : Coupé (2 portes), Gran Coupé (4 portes), monospace (Active Tourer) et monospace 7 places (Gran Tourer). Le tout sur le segment C. 

Côté motorisations, l’éventail est très large avec du diesel, de l’essence, toutes sortes d’hybridation et évidemment de l’électrique (Renault Mégane E-Tech, Mercedes EQA…).

Voici en quelques exemples une liste (non exhaustive) des véhicules représentant le segment C :

  • C : Renault Mégane, Peugeot 308, Citroën C4, DS 4, Audi A3, BMW Série 1, Mercedes Classe A, Opel Astra, Volkswagen Golf, Seat Leon, Cupra Leon, Mazda 3, Kia Ceed ;
  • C – SUV : Renault Austral, Volkswagen Tiguan, Peugeot 3008, Seat Ateca, Volvo XC40, Nissan Qashqai, Citroën C5 Aircross, Kia Sportage, Volkswagen ID.4, Mazda CX.5, Toyota RAV4, Kia Xceed, Audi Q3, BMW X1 ;
  • C – Break : Volkswagen Golf SW, Peugeot 308 SW, Seat Leon Sportstourer, Cupra Leon Sportstourer, Hyundai i30 SW, Kia Ceed SW, Kia Proceed…
  • C – Coupé : BMW Série 2 Coupé ;
  • C – Tricorps : BMW Série 2 Gran Coupé, Audi A3 Berline, Honda Civic 5 portes, Mercedes Classe A Berline, Hyundai i30 Fastback.

peugeot 3008

  • Voiture du segment C la plus vendue en France en 2021 : Peugeot 3008
  • Voiture du segment C la plus vendue en Europe en 2021 : Volkswagen Golf

Segment D – Berlines familiales

Avec des longueurs contenues généralement entre 4,50 m et 4,90 m, le segment D des berlines familiales est un peu plus grand que celui des compactes. Les carrosseries sont majoritairement à trois volumes, même si certains modèles sortis ces dernières années ont tendance à brouiller les pistes. 

C’est le cas de la Tesla Model 3 qui par ailleurs est le modèle du segment D le plus vendu chez nous en 2021. 

Sur ce segment, la Commission européenne prend comme exemple les BMW Série 3 et Volkswagen Passat. On trouve également les Mercedes Classe C, Audi A4, Renault Talisman, Peugeot 508.

Autant de berlines que l’on retrouve souvent en carrosserie break, appartenant au même segment D, tout comme des dérivés haut-perchés, les versions SUV, aussi appelés D-SUV. On peut notamment parler de l’Audi Q5, du Mercedes GLC, du Lexus NX, de l’Alfa Romeo Stelvio, du BMW X3, du Volvo XC60, du Peugeot 5008.

essai-tesla-model-3-performance-2021-1

Pour ce qui est des motorisations, le segment D, notamment en raison d’un volume plus imposant et d’une image plus statutaire, offre des moteurs plus puissants, essence et diesel, avec de plus en plus d’alternatives hybrides rechargeables. L’offre électrique aussi se renforce de plus en plus, avec notamment la Tesla Model Y, les Audi Q4 e-tron et Q4 Sportback e-tron, les Skoda Enyaq iV et Enyaq Coupé iV, Mercedes EQB, Kia EV6

  • Voiture du segment D la plus vendue en France en 2021 : Tesla Model 3
  • Voiture du segment D la plus vendue en Europe en 2021 : Skoda Octavia

Segment E – Berlines routières

Le segment E est celui des berlines routières, lesquelles tutoient le seuil fatidique des 5 mètres de long, quelques centimètres de plus ou de moins. De plus, la plupart des modèles y sont considérés comme premium. 

Pour la Commission européenne, le segment E est représenté par les Audi A6 et Mercedes CLS. On peut également ajouter la BMW Série 5, la Mercedes Classe E, la DS 9, l’Audi A7…

Historiquement, ce segment E fait la part belle à des motorisations plus « nobles », V6, V8 ou plus, essence ou diesel. Là aussi, l’électrification a permis de rendre de plus en plus de modèles avec soit une hybridation douce, soit une hybridation rechargeable. Les modèles tout électriques sont eux un peu plus rares mais on peut citer les Porsche Taycan, Audi e-tron GT, Tesla Model S ou encore la nouvelle BMW i4.

essai-audi-etron-gt-quattro-11
L’Audi e-tron GT quattro // Source : Marius Hanin

Des SUV se sont également développés sur le segment : BMW X5, Mercedes GLE, Tesla Model X, Audi e-tron et e-tron Sportback, BMW iX

  • Voiture du segment E la plus vendue en Europe en 2021 : Mercedes Classe E

Segment F – Berlines de luxe

Un cran au-dessus des routières, on trouve les berlines de luxe du segment F. Autrement appelées limousines. Dépassant les 5,10 mètres, elles sont très généralement allemandes, premium, et les deux exemples cités par la Commission européenne sont très parlants : la Mercedes Classe S et la BMW Série 7. 

Là, les SUV se font plus rares dans le paysage, mais on peut quand même citer quelques représentants que sont les Land Rover Range Rover, Mercedes GLS et BMW X7. 

Pour ce qui est des motorisations, là encore elles représentent, quelque soit le carburant, le haut du panier, même si le V12, jadis souvent présent, est en voie d’extinction. 

L’électrique quant à lui se fraye un chemin sur le segment F, en dépit du volume et du poids des véhicules que l’on y trouve. La Mercedes EQS en est sans doute la meilleure représentante, alors que la prochaine génération de BMW Série 7 devrait également se présenter en tout électrique. 

Mercedes EQS
Source : Mercedes

Encore au-dessus, on trouve parfois l’appellation de segment F+, qui désigne là les berlines vraiment luxueuses, comme les Rolls-Royce Ghost et Phantom, Bentley Flying Spur et autres Mercedes-Maybach Classe S. 

  • Voiture du segment F la plus vendue en France en 2021 : Porsche Panamera
  • Voiture du segment F la plus vendue en Europe en 2021 : Mercedes Classe S

Segment S – Coupé sportif

On entend rarement parler du segment S qui, pour la Commission européenne désigne celui des coupés sportifs. Les exemples pris par l’institution sont les Porsche 911 et Peugeot RCZ, ce dernier ayant évidemment disparu depuis 2015.

Audi TT, Mazda MX-5, Ford Mustang et Porsche 718 Boxster et Cayman sont autant de véhicules qui peuvent effectivement représenter ce segment. 

Porsche 911 Targa 4 GTS Edition 50 Years

Segments en voie de disparition

Les segments automobiles n’étant qu’indicatifs d’une taille de véhicule, et de moins en moins d’une carrosserie, certains segments ont tendance à disparaître. Ou du moins à se fondre dans d’autres segments existants. C’est le cas des segments J et M, cités par la Commission européenne en 1999, mais qui, avec l’évolution du marché, n’ont plus de pertinence. 

Segment J – SUV

Le segment J représente au départ celui des SUV… à une époque où ils étaient encore rares sur nos routes. Mais l’évolution du marché des dernières décennies a vu la multiplication des SUV, déclinés dans toutes les tailles. Les constructeurs, pour positionner leurs modèles face à la concurrence et structurer leur gamme, ont donc préféré intégrer leurs modèles aux autres segments par taille, et non pas seulement pour la carrosserie du véhicule.

Ce sont les Volkswagen Tiguan et Mitsubishi Outlander qui sont pris pour exemple par la Commission européenne. Deux modèles que l’on retrouve respectivement chez les C-SUV et D-SUV. 

On peut en revanche considérer que les pick-up font partie intégrante de ce segment J. À l’image du prochain Volkswagen Amarok qui sera révélé courant 2022 et dont voici l’une des premières esquisses :

Volkswagen Amarok 2022 Teaser

Segment M – Monospaces

En perte de vitesse depuis l’avènement des SUV, les monospaces se sont faits de plus en plus rares dans les gammes des constructeurs. Là aussi, ces derniers ont préféré les intégrer à la segmentation existante, plutôt que d’en faire un segment à part entière, pourtant appelé segment M. 

Si la Commission européenne prend pour exemples sur ce segment M les Renault Scénic et Ford S-Max, ces derniers ont finalement plutôt été affiliés aux modèles dont ils dérivent, le Scénic étant classé comme monospace compact (C-MPV), donc sur le segment C.

Le Ford S-Max est quant à lui considéré comme un D-MPV, donc dans le segment D, tout comme le Renault Espace par exemple. Et puis l’on trouve également désormais de petits monospaces aux dimensions davantage urbaines : ce sont les B-MPV, à l’instar du Fiat 500L ou encore la Honda Jazz, affiliés au segment B.

*Arrêté de la Commission Européenne du 17/03/1999 lors de l’achat de Kia Motors Corporation par Hyundai Motor Company


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles