Location de vélos en libre-service : les applications à connaître

 

En 2020, la location de vélos mécaniques ou électriques en libre-service a littéralement explosé. Une pléthore d’agglomérations propose leur propre service en France et dans le monde : quelles applications faut-il connaître pour accéder facilement et rapidement à l’un deux ? Voici notre sélection.

Vélo location libre-service

Des vélos en libre-service // Source : bicloo

Aujourd’hui, un grand nombre de villes a mis en place un service de location de vélos en libre-service, pour donner à ses habitants l’occasion de se déplacer autrement et plus écologiquement. Si ces plateformes sont généralement déployées par la Mairie, d’autres sont propulsées par des entreprises privées.

Le fait est que le vélo s’impose progressivement comme une alternative durable qui tend à se pérenniser. Quelles sont les principales applications à connaître pour louer un deux-roues mécanique ou électrique en libre service ? C’est tout l’objet de ce guide. Précisons tout de même que toutes les villes de France possédant un tel service n’ont pas forcément d’application dédiée.

Vélib’ : le classique parmi les classiques

Oui, Vélib’ Métropole ne concerne que la capitale française et sa petite couronne, ce qui correspond tout de même à 6,6 millions d’habitants au total. Ce service est tout bonnement la référence au sein de la Ville lumière, malgré les problèmes techniques réguliers rencontrés par les utilisateurs.

Avec Vélib’ Métropole, vous aurez accès à des vélos mécaniques de couleur verte et des vélos électriques de couleur bleue pour se déplacer d’un point ont à un point B à moindre coût. Les abonnements sont en effet très bon marché : le forfait V-Libre est par exemple gratuit, mais facture à hauteur de 1 euro une utilisation dépassant les 30 minutes avec un cycle mécanique.

Vélib'

Vélib'

La souscription la plus onéreuse coûte 8,30 euros par mois, et vous donne accès gratuitement à un Vélib’ électrique et mécanique durant 30 minutes et 1h, respectivement. Pour les usagers moins assidus, des pass 1 ou 7 jours sont mis à leur disposition. Vélib’, c’est aujourd’hui 1300 stations et plus de 12 000 vélos en circulation.

Jump (Uber/Lime) : l’alternative pratique mais plus onéreuse

Si Jump est initialement le fruit du travail d’Uber, son activité a depuis été absorbée par le spécialiste des trottinettes électriques Lime, partenaire de choix du groupe californien. Le duo a décidé de renforcer la mise en exergue du service en proposant une location des vélos Jump à la fois sur l’application Lime et Uber. Les vélos sont reconnaissables par leur charte graphique rouge.

Les deux-roues Jump sont de véritables vélos en free-floating : a contrario de Vélib’, aucune station leur est attribuée. Vous les trouverez donc garer sur le trottoir à des endroits totalement aléatoires, indiqués via un système de géolocalisation directement disponible sur les applications susmentionnées. Calculés à la minute d’utilisation et aux frais de déblocage, les prix sont plus onéreux que le service Vélib’ Métropole.

Lime

Lime

Uber

Uber

bicloo, Vélo’v… votre ville a peut-être une application

Parce qu’il n’y a pas que Paris en France, d’autres grandes agglomérations de l’Hexagone disposent eux aussi de leur service. C’est le cas de Nantes et sa commune Rezé avec bicloo, composées de 120 stations et 1230 vélos. Plusieurs formules vous sont proposées : un forfait gratuit ne vous facture qu’au bout de 30 minutes d’utilisation, et d’autres forfaits payants ne coûtent qu’entre 2 et 36 euros selon vos besoins. Dans une ville à taille humaine, enfourcher un vélo et délaisser sa voiture a encore plus de sens.

bicloo officiel

bicloo officiel

On peut aussi prendre la direction de Lyon, où le service Vélo’v donne accès à 4000 vélos dispatchées sur 348 stations. A l’instar de Vélib’ Métropole et bicloo, un système de forfait qui s’adaptera à votre usage a été déployé par la ville. Une offre longue durée est même proposée pour profiter d’un vélo personnel Vélo’v durant un, deux ou trois mois — voire un an avec une formule spéciale — à partir de 60 euros par mois.

Vélo'v officiel

Vélo'v officiel

Pensez donc à vérifier si le service de location en libre-service de votre ville propose une application mobile, que ce soit simplement pour trouver des bornes autour de vous ou carrément pour déverrouiller un vélo.

Cycle Now : pour trouver votre bonheur partout dans le monde

Cycle Now est une petite encyclopédie à elle toute seule. Cette application recense plusieurs centaines de villes du monde entier où se trouve un service de vélos en libre-service. De la France au Brésil en passant par la Pologne, Chypre, la Nouvelle-Zélande, les Etats-Unis, l’Allemagne ou le Mexique, pour ce citer qu’eux, les quatre coins de la planète sont représentés.

Cycle Now: Vélib, Vélo'v, Nextbike

Cycle Now: Vélib, Vélo'v, Nextbike

Ici, il n’est pas question de louer un engin, mais bien de vérifier si un service particulier existe dans une agglomération. Si c’est le cas, la carte affiche alors la géolocalisation des bornes et le nombre de vélos disponibles. Pratique, en cas de voyage dans des villes parfois insoupçonnées, pour trouver votre bonheur à deux roues.

Les derniers articles

  • Comment profiter de ses jeux PS5 sur une PS4

    Sony

    Comment profiter de ses jeux PS5 sur une PS4

    22 novembre 202022/11/2020 • 16:00