Test des Samsung Galaxy Buds FE : des écouteurs pas chers et sans trop de compromis

Casques et écouteurs • 2023

La gamme FE a fait son grand retour avec le Galaxy S23 FE, les Galaxy Tab S9 FE/FE+, ainsi que les écouteurs Galaxy Buds FE. À 100 euros, ils veulent offrir une belle qualité audio tout en faisant quelques concessions sur les fonctionnalités. Alors qu'on trouve les Galaxy Buds 2 à trente euros de plus, les Galaxy Buds FE sont-ils intéressants ? Notre test est là pour trancher.

Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid
Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid
 

Samsung s’attaque à un marché de taille : celui des écouteurs sans-fil pas chers, à savoir à 100 euros maximum. Un marché concurrentiel et pour cause : on trouve beaucoup d’acteurs avec de très bons modèles, comme les Huawei FreeBuds 5i, les Sony WF-C700N ou encore les Jabra Elite 4 pour ne citer qu’eux. Pourtant, Samsung a dû faire des concessions par rapport à d’autres de ses modèles : sont-elles suffisamment peu importantes pour ne pas gâcher ses Galaxy Buds FE ? Nous avons justement pu les tester pour vous retourner notre expérience.

Samsung Galaxy Buds FE Fiche technique

Modèle Samsung Galaxy Buds FE
Format Ecouteurs sans fil
Batterie amovible Oui
Microphone Oui
Réduction de bruit active Oui
Autonomie annoncée 21 heures
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs prêtés par Samsung.

Samsung Galaxy Buds FE Des écouteurs Samsung au design réussi, mais pas étonnant

Les écouteurs et l’étui des Galaxy Buds FE reprennent dans les grandes lignes ce qui avait fait les Galaxy Buds+ il y a trois ans. Moins du recyclage que de l’inspiration, le changement est tout de même vers de la modernité.

Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Les lignes des écouteurs sont simples, arrondies et bien définies. Pas de logo, pas de marque : Samsung a fait dans la sobriété pure. Et pour cause : il n’y a pas beaucoup de place dessus. Les écouteurs ont effectivement une taille assez restreinte : 19,2 par 17,1 par 22,22 mm, pour un poids de 5,6 grammes chacun. Ce qui fait qu’ils ressemblent à des petites boules aplaties sur le côté, pour des boutons tactiles au revêtement glossy qui vient contraster avec le reste tout mat.

Contrairement à bien d’autres écouteurs, on trouve sur les Galaxy Buds FE des ailettes. Ce sont des petits bouts de caoutchouc qui se fixent dessus. Ils permettent d’aider les écouteurs à bien se fixer dans la conque de l’oreille. Eux aussi se font très discrets. Ils ne sont toutefois pas obligatoires : Samsung fournit une paire d’ailettes qui n’appuient pas sur la conque, pour ceux qui trouvent cela inconfortable.

Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Les Galaxy Buds sont des écouteurs intra-auriculaires qui n’adoptent pas le format tige. Trois tailles d’embouts sont fournies : S, M et L, pour s’adapter à tous types d’oreilles. Enfin, Les Galaxy Buds FE sont certifiés IPX2, ce qui signifie qu’ils sont résistants aux éclaboussures uniquement.

Le boîtier des Samsung Galaxy Buds FE

Le boîtier aussi n’a pas une grande taille : 50 par 50 par 27,7 mm, ce qui permet de le glisser dans n’importe quelle poche de pantalon ou de veste. Pour le poids, comptez 40 grammes, soit 51,2 grammes avec les écouteurs à l’intérieur. On trouve un voyant à l’extérieur pour afficher la charge de l’étui et un autre à l’intérieur pour le niveau de charge des écouteurs.

Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

S’il est techniquement possible d’ouvrir le boîtier à une main, c’est non sans mal. Le problème, c’est que le système d’ouverture est enfoncé par rapport à la coque de l’étui, ce qui fait qu’il faut écarter la partie supérieure ainsi que la partie inférieure en les maintenant avec les deux mains. Heureusement, les Galaxy Buds FE sont très facilement retirables du boîtier.

Samsung Galaxy Buds FE Une application soignée et des écouteurs très confortables

Les contrôles tactiles

Pas de boutons physiques, ici les commandes sont tactiles. On peut les activer ou les désactiver indépendamment dans les paramètres de l’application compagnon, ce qui est très commode. Les commandes par défaut sont celles-ci :

  • Appui simple : mettre en pause ou reprendre un morceau ;
  • Deux appuis : passer à la piste suivante ;
  • Trois appuis : revenir à la piste précédente ;
  • Appui prolongé (au choix) :
  • Durant les appels :
    • Deux appuis : répondre ou mettre fin à l’appel ;
    • Appui prolongé : refuser l’appel.
Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Des commandes qui sont très réactives au toucher et qui ne se déclenchent pas souvent par mégarde. Comme les écouteurs sont assez petits, ils dépassent peu de l’oreille, ce qui évite de toucher les boutons sans le vouloir. On regrette toutefois l’absence de contrôles du volume avec les boutons, c’est vraiment dommage.

L’application Galaxy Wearable

Samsung propose l’application compagnon Galaxy Wearable pour personnaliser et paramétrer l’expérience avec les écouteurs. Elle n’est toutefois disponible que sur Android (via le Google Play Store) : si vous avez un appareil iOS, oubliez les Galaxy Buds FE. Son design reprend les formes et couleurs de l’interface One UI des smartphones et tablettes de la marque, ce qui fait qu’on s’y retrouve facilement.

L’application permet plusieurs choses :

  • Passer de l’ANC au mode transparence, ou désactiver ces modes ;
  • Modifier les contrôles tactiles et/ou les désactiver ;
  • Utiliser l’égaliseur ;
  • Réaliser un test d’ajustement des écouteurs ;
  • Activer la lecture à haute voix des notifications (on peut choisir les applications) ;
  • Modifier la balance gauche-droite ;
  • Mettre à jour les écouteurs ;
  • Localiser les écouteurs.

Le souci avec l’égaliseur, c’est qu’il n’est pas complet. On ne peut pas modifier le volume des fréquences indépendamment. Il faut choisir parmi six préréglages : « Normal », « Amplification des basses », « Léger », « Dynamique », « Clair » et « Amplification des aigus ».

Autre fonctionnalité uniquement disponible sur les smartphones Samsung : SmartThings Find, qui est aussi une application. Elle permet de recevoir des alertes lorsque les écouteurs ne sont pas avec nous. De quoi éviter de les oublier au travail ou dans un bar. Enfin, il y a un capteur de port des écouteurs, mais il ne permet que de passer des haut-parleurs aux écouteurs durant les appels. On aurait bien aimé qu’enlever un écouteur mette la musique en pause. La solution à ça : penser à appuyer sur l’un des boutons lorsqu’on enlève un écouteur.

Les codecs

Parmi les codecs audio disponibles, on ne compte pas le codec « Hi-Fi » de Samsung, le SSC Hi-Fi, mais seulement l’AAC et le SBC. Cela signifie qu’on n’a pas droit aux 24 bits ni à la qualité Dolby Atmos. N’avoir aucun codec HD, c’est là encore réellement dommage : d’autres paires d’écouteurs au même prix arrivent à en proposer.

La connexion Bluetooth

Ces écouteurs sont compatibles Bluetooth 5.2 et peuvent être utilisés avec un smartphone ou une tablette (mais aussi avec d’autres périphériques) sous Android 8.0 et plus. Les profils Bluetooth intégrés sont l’A2DP, l’AVRCP et le HFP.

Pour le premier appairage, la manipulation est simple : il suffit d’ouvrir le boîtier sans sortir les Galaxy Buds FE. Ensuite, rendez-vous est donné dans les paramètres Bluetooth de son appareil : les écouteurs apparaissent en toute logique et en cliquant dessus, on peut les associer. Par la suite, la connexion se fait automatiquement dès qu’on sort les écouteurs de leur étui (à condition que le Bluetooth soit activé sur son appareil). L’appairage rapide (une fenêtre qui s’ouvre sur votre appareil dès qu’on ouvre l’étui) n’est disponible que sur les smartphones et tablettes Samsung, malheureusement. On ne trouve pas non plus la compatibilité avec Google Fast Pair ni avec Swift Pair de Microsoft. À noter qu’il est impossible d’appairer les écouteurs sans l’étui.

Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Les Galaxy Buds FE proposent la fonctionnalité Auto Switch, qui permet de basculer d’un appareil Galaxy à un autre. Une fonction bienvenue à défaut de Bluetooth multipoint sur ces écouteurs : dommage que ce soit limité aux produits de la marque. D’autant plus que cette connexion automatique « n’est disponible que sur les téléviseurs Samsung commercialisés à partir de 2023 » et qu’elle n’est pas disponible sur les Galaxy Book, précise le constructeur dans les petites lignes.

Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Pour le reste, dès qu’on sort les écouteurs de leur étui, ils se connectent à un des appareils auxquels ils sont appairés très rapidement, aucun reproche à formuler là-dessus. D’ailleurs, on peut tout à fait écouter de la musique avec un seul écouteur, même si l’autre est dans le boîtier. Le signal est toujours correct, même avec son smartphone dans la poche. Le seul inconvénient qu’on pourrait trouver sur la connexion Bluetooth, c’est l’absence de Bluetooth multipoint, pour connecter les Galaxy Buds FE à deux appareils simultanément. Mais ce n’est pas une fonctionnalité qu’on trouve nécessairement sur des écouteurs à une centaine d’euros.

Le confort d’utilisation

Une fois qu’on a bien positionné les écouteurs, c’est plutôt un régal. J’arrive à porter les écouteurs pendant plusieurs heures sans ressentir de douleur. C’est sans doute grâce au caoutchouc des ailettes qui rend les écouteurs moins rigides.

Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Lorsqu’on court ou qu’on bouge rapidement la tête, les écouteurs ne partent pas et c’est appréciable. Là encore, c’est certainement grâce à leur format compact (bien qu’ils n’aient pas un format tige).

Samsung Galaxy Buds FE Une réduction de bruit active un peu décevante

Samsung promet jusqu’à -30 dB pour la réduction de bruit active sur ses écouteurs. Cette fonction s’appuie sur les deux microphones externes et le microphone interne qu’on trouve sur chaque écouteur. Ce sont eux qui viennent capter les bruits ambiants pour les « annuler » avec les haut-parleurs qui renvoient des sons contraires dans nos oreilles.

Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Les Buds FE disposent de la fonctionnalité « Son environnant » qui permet de désactiver automatiquement l’ANC dès qu’on commence à parler. Elle sert à entendre son interlocuteur distinctement sans avoir à retirer les écouteurs. Ce qui est dommage, c’est qu’on n’a pas d’alerte audio entre les changements de modes d’écoute, simplement un bruit qui retentit. Par conséquent, on ne sait parfois pas très bien quel mode est actif.

Concernant la performance de la réduction de bruit active des Galaxy Buds FE, elle est plutôt bonne, mais inégale. C’est-à-dire que pour des bruits de moteur, des bruits sourds et graves, cela fonctionne très bien. Cependant, dès qu’un bruit est plus aigu, comme un roulis de voiture ou un bruit de porte, la réduction de bruit semble complètement partir. De même pour les voix, elles pourraient être mieux couvertes. Enfin, il faut mentionner que, lorsqu’on bouge rapidement la tête, parfois les Galaxy Buds FE manquent de réactivité ainsi que la réduction de bruit d’un élément. Cela donne l’impression désagréable que l’un des écouteurs quitte notre oreille. Heureusement, cela arrive très rarement.

Samsung Galaxy Buds FE Qualité audio : n’avoir qu’un seul transducteur était un mauvais choix

Le son des Galaxy Buds FE est signé AKG, comme d’habitude chez Samsung.

Design interne

L’une des concessions les plus importantes des Galaxy Buds FE, c’est l’abandon d’un des deux haut-parleurs qu’on trouvait jusqu’à présent sur les Galaxy Buds 2 ou Buds 2 Pro. Seulement un seul transducteur de 6,5 mm par écouteur donc : cela retire de la précision au son de cette paire.

Signature sonore

Dans sa communication, Samsung insiste sur la présence des basses dans la signature sonore des Galaxy Buds FE pour « un son riche et profond ». C’est effectivement ce que l’on retrouve dans sa courbe de réponse en fréquence que nous avons mesurée.

La courbe de réponse en fréquence des Samsung Galaxy Buds FE // Source : Frandroid

Pourtant, ce qui est le plus mis en avant par les Galaxy Buds FE, ce sont bien les médiums et surtout les médiums hauts, situés autour des 2 000 Hz. C’est peut-être même trop, puisque les aigus sont réellement en retrait et surtout, ils sont inégaux. De quoi entraîner un manque de précision dans cette zone. Ces manquements sont indéniablement dus au choix de n’avoir qu’un transducteur par écouteur.

Si l’égaliseur permet d’équilibrer légèrement cette courbe, il ne permet pas de le faire précisément. Pour une écoute un peu plus équilibrée, nous vous conseillons le préréglage « Dynamique » disponible dans l’application Samsung Wearable.

Impressions d’écoutes

Ce qui ressort de nos sessions d’écoute, c’est que le son des Galaxy Buds FE est correct, mais sans plus. À titre de précision, nous les avons testés avec des morceaux joués sur Spotify et/ou des fichiers issus de CD au format .wav avec un MacBook Air M1 et/ou avec un Pixel 8 et le préréglage par défaut de l’égaliseur.

Comme on le voit sur la courbe de réponse en fréquence, le son est axé sur les médiums et ça s’entend fortement. Il n’y a pas que des défauts à cette signature sonore : les voix s’entendent bien, puisque mises en avant. Les graves sont bel et bien présents et c’est une très bonne chose, mais on a l’impression qu’ils ne vont pas assez loin. S’ils sont clairs, ils manquent de profondeur, de rondeur. Quant aux aigus, comme on pouvait s’y attendre, ils peuvent être assez inégaux, d’autant plus lorsqu’on monte le volume.

Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Au niveau des détails, c’st correct, mais loin d’être transcendant : rappelons que ce sont des écouteurs vendus à 100 euros, on ne peut pas tout leur demander. Parfois, les instruments sortent assez mal et semblent recouverts par les voix, ce qui empêche de les entendre distinctement.  Quant à la dynamique, elle est plutôt large, mais déséquilibrée. Ce sont surtout les basses qui la tirent vers le haut, puisque les aigus se font plus discrets.

Au final, le son des Galaxy Buds FE est quelque peu étouffé par rapport à ce à quoi on serait en droit d’attendre. D’autant plus qu’il manque de précision dans les aigus et donc de clarté, de précision et de détails.

Samsung Galaxy Buds FE Microphone

Pour capturer les voix, on trouve au total six microphones : trois de chaque côté, deux externes et un interne. Durant les appels, les Galaxy Buds FE proposent une IA qui efface les bruits environnants et parasites pour rendre la voix plus claire.

Nous avons testé les microphones des Galaxy Buds FE lors d’appels audio et la qualité est plutôt bonne. Ils arrivent bien à isoler notre voix dans des environnements calmes, voire avec un peu d’écho. Évidemment, les bruits les plus forts sont captés, mais la voix est retransmise assez naturellement. Dans des environnements bruyants, comme une rue très passagère (bruits de moteurs) et pluvieuse, c’est bien plus compliqué. La voix est alors très compressée, voire incompréhensible : certaines syllabes ne passent pas et ne sont pas comprises.

Samsung Galaxy Buds FE Autonomie

Samsung promet jusqu’à 30 heures d’autonomie sur ses Galaxy Buds FE, en combinant celle des écouteurs et celle du boîtier de recharge : pour les écouteurs seulement, c’est jusqu’à 8 heures et demie. C’est possible grâce à la batterie de 60 mAh dont dispose chaque écouteur, mais aussi à la batterie de 479 mAh de l’étui. 30 heures, c’est dans le cas où l’ANC est désactivée : si elle ne l’est pas, alors l’autonomie tombe à 21 heures.

Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Pour connaître le niveau de batterie restante sur les écouteurs, on trouve un témoin de couleur à l’intérieur de l’étui. S’il est allumé en continu en rouge, cela veut dire que l’étui est en charge ; s’il est allumé en continu en vert, cela signifie que la charge est terminée et s’il clignote en rouge, c’est que la charge est interrompue en raison de températures anormales. Le boîtier dispose d’un autre témoin, cette fois-ci pour indiquer le niveau de batterie restante de celui-ci :

  • Allumé en continu en rouge : le boîtier est en charge ;
  • Allumé en continu en vert : la charge est terminée ;
  • Clignote en rouge : la charge est désactivée à cause de températures anormales ;
  • Clignote en rouge dès la fermeture de l’étui : moins de 10 de batterie restante ;
  • Reste allumé en rouge pendant 5 secondes après fermeture : autonomie entre 10 et 29 % ;
  • Reste allumé en jaune pendant 5 secondes après fermeture : autonomie entre 30 et 59 % ;
  • Reste allumé en vert pendant 5 secondes après fermeture : autonomie au-dessus de 60 %.

De notre côté, nous avons mesuré un temps d’écoute de six heures avec la réduction de bruit activée et le volume poussé aux deux tiers. C’est très bon : si on fait un long trajet en train ou en voiture (en passager bien sûr), cela permet de profiter de sa musique sans interruption, et surtout avec la réduction de bruit active.

Recharge

Pour la charge, un câble USB-C vers USB-C est fourni avec les écouteurs, sans chargeur secteur. Peu importe le chargeur, vous devriez avoir la puissance maximale, puisque celle supportée par le boîtier est de 4,5 W. Pas de charge sans-fil : c’est l’une des concessions faites par Samsung sur ce modèle.

Les Samsung Galaxy Buds FE // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Une fois déchargés, les Galaxy Buds FE mettent peu de temps à se charger au maximum. En 10 minutes, on récupère 33 % de batterie : comptez moins d’une demi-heure pour revenir à 100 %. De quoi récupérer beaucoup de temps d’écoute en quelques minutes, puisque je n’ai jamais été dérangé par une charge trop lente. De même pour le boîtier.

Samsung Galaxy Buds FE Prix et date de sortie

Les Samsung Galaxy Buds FE sont disponibles sur le site de Samsung ainsi que chez les revendeurs au prix de 99 euros. Ils sont vendus en gris ou en blanc (le boîtier est nécessairement blanc à l’extérieur, mais peut être gris à l’intérieur). À noter que les coques de protection des Galaxy Buds 2 Pro sont compatibles avec le boîtier des Galaxy Buds FE.

Où acheter Le
Samsung Galaxy Buds FE au meilleur prix ?
Galaxy Wearable (Samsung Gear)

Galaxy Wearable (Samsung Gear)

Notre avis sur Le Samsung Galaxy Buds FE

Design
8
Les Galaxy Buds FE sont très jolis et le boîtier est soigné. Néanmoins, on ne peut s'empêcher de voir quelques inconvénients : la certification IPX2 uniquement, les boutons tactiles (les physiques sont plus fiables) et le boîtier difficile à ouvrir à une main. Heureusement, ces écouteurs sont très confortables.
Logiciel
7
L'application Samsung Wearable est très complète avec plein de réglages pour la personnalisation, notamment des commandes. Cependant, impossible de contrôler le volume avec les écouteurs et l'égaliseur ne peut être personnalisé comme on le souhaite.
Autonomie
8
Six heures d'autonomies avec l'ANC, c'est très bon : ce n'est pas ce qui se fait de mieux, mais c'est très bon. D'autant plus que la charge des écouteurs est plutôt rapide : on est sûrs de ne jamais tomber en rade.
Audio
7
Les mediums et les voix sont là, les basses aussi, mais les aigus sont inégaux. Une signature qui se retrouve trop dans la dynamique, ce qui vient affecter les morceaux parfois. Au moins, un réglage de l'égaliseur permet de régler cela en partie. Dommage de ne pas avoir de réels codecs sur les Galaxy Buds FE.
Réduction de bruit
7
Sans quelques erreurs, nous aurions largement pu mettre 8/10 à la réduction de bruit active de ces écouteurs. Elle fait globalement le travail qu'on lui demande, simplement ce n'est pas assez bon pour les bruits aigus.
Note finale du test
7 /10
Si les Samsung Galaxy Buds FE ont quelques avantages pour eux par rapport à la concurrence, ils sont trop rares face aux autres. Les Jabra Elite 4 proposent le Bluetooth multipoint et d'autres codecs audio, tandis que les Huawei FreeBuds 5i offrent une meilleure qualité sonore. On se demande aussi pourquoi ne pas se pencher sur les Galaxy Buds 2 sortis il y a deux ans, qui sont trouvables régulièrement en promotion.

C'est pourquoi les Galaxy Buds FE ne sont sans doute pas la meilleure option à moins de 100 euros. Ils vaudront sûrement davantage le coup lors des périodes de promotion ou dans des offres avec un smartphone Galaxy. Mais si jamais vous les trouvez jolis, que vous voulez une application qui fonctionne et surtout une bonne autonomie pour les utiliser longtemps, vous ne serez pas déçus.

Points positifs du Samsung Galaxy Buds FE

  • Des basses présentes

  • Les voix qui ressortent

  • Belle autonomie pour les écouteurs

  • Des écouteurs très confortables et légers

  • L'application Samsung Wearable

Points négatifs du Samsung Galaxy Buds FE

  • L'égaliseur trop limité

  • Les aigus trop inégaux

  • IPX2 seulement

  • Pas de charge sans fil pour le boîtier

  • Capteur de port uniquement pour les appels