BMW i4 vs Audi e-tron GT : laquelle est la meilleure voiture électrique ?

 

En Allemagne, les constructeurs automobiles sont passés à l'offensive sur l'échiquier des voitures électriques. Aujourd'hui, nous mettons face à face les berlines sportives de BMW et Audi : l'i4 contre l'e-tron GT.

BMW i4 vs Audi e-tron GT

Ces dernières années, les différents constructeurs automobiles ont mis sur le marché pléthore de SUV électriques, mais nous avons décidé de nous concentrer sur des berlines sportives récemment sorties. D’un côté, la BMW i4 fait figure de prétendante à la voiture électrique allemande de référence, et de l’autre la luxueuse et performante Audi e-tron GT a une flopée d’atouts à faire valoir.

Avec la réputation qu’ont les véhicules allemands en termes de confort, finitions et puissance, nous allons tenter de déterminer laquelle des deux propositions est celle qui vous conviendra le mieux. Sans plus tarder, démarrons ce match de berlines électriques.

Fiches techniques des BMW i4 et Audi e-tron GT

Modèle BMW i4 Audi e-tron GT (2021)
Catégorie Berlines Berlines
Puissance (chevaux) 340 chevaux 476 chevaux
Puissance (kw) 250 kW 350 kW
0 à 100 km/h 5.7 secondes 4.1 secondes
Niveau d'autonomie 2 5
Vitesse max 190 km/h 245 km/h
Apple CarPlay Oui Oui
Android Auto Oui Oui
Taille de l'écran principale 14.9 pouces 12.3 pouces
Prises côté voiture Type 2 Combo (CCS) Type 2 Combo (CCS)
Longueur 4783 mm 4990 mm
Hauteur 1448 mm N/C
Largeur 1852 mm 1960 mm
Prix entrée de gamme 59700 euros 99800 euros
Fiche produit Voir le test Fiche produit Voir le test

Dimensions, poids et design extérieur

Résolument affichée comme la copie de la série 4 Gran Coupé, la BMW i4 ne se distingue de sa cousine thermique que par quelques éléments ici et là nous rappelant qu’elle appartient à la catégorie des électriques. On notera notamment la calandre pleine ou encore les liserés bleus entourant les logos de la marque.

À l’intérieur

470 Litres de volume de coffre sont offerts par la BMW i4, mais ce volume peut grimper jusqu’à 1 290 Litres en rabattant les sièges arrière. La large ouverture permise par le hayon assurera de pouvoir loger des objets encombrants sans trop de souci.

Les matériaux qui habillent l’intérieur sont d’excellente qualité comme à l’accoutumée chez BMW, et la position de conduite est sportive tout en restant confortable. Trois places arrière sont présentes, mais il conviendra de garder la place centrale pour les petits gabarits, car un énorme tunnel central au plancher vient gâcher l’espace aux jambes. Dommage.

Du côté de l’Audi e-tron GT, le coffre arrière de 405 Litres est légèrement plus petit que celui de l’i4, mais il faut ajouter les quelques 81 Litres du coffre avant, particularité de ce modèle.

Pour une berline de près de cinq mètres de long, l’habitabilité est loin d’être exceptionnelle, comme nous le précisions dans notre test détaillé. Les places arrière seront à réserver aux petits gabarits, et la garde au toit est telle que les adultes auront du mal à se tenir droit à l’intérieur. Ce n’est pas fameux.

Technologies embarquées

La planche de bord de la BMW i4 est composée de deux écrans (12 et 15 pouces) avec un agencement classique : informations relatives à la conduite sont affichées derrière le volant, lorsque l’écran central sert à contrôler les médias ou la navigation par exemple.

Que vous utilisiez un smartphone Android ou un iPhone, vous pourrez sans problème le connecter et profiter d’Android Auto ou Apple CarPlay sur l’écran central, et utiliser la « digital key » pour contrôler l’ouverture et la fermeture de l’i4. Les assistances à la conduite disponibles regroupent ce qu’il se fait de mieux aujourd’hui, avec notamment la combinaison du régulateur adaptatif et du maintien actif dans la voie, ou encore une visualisation à 360 degrés des abords du véhicule.

Chez Audi, on retrouve également deux écrans sur la planche de bord : un premier derrière le volant et un second plus centré, avec une ergonomie qui a été travaillée. De nombreuses touches façon « cockpit d’avion » viennent compléter les deux écrans, et au volant de l’e-tron GT, cela est très apprécié.

Tout comme sur la BMW i4, Android Auto et Apple Carplay sont disponibles et utilisables sur l’écran central.

Sur la route

En version M40, la BMW i4 nous avait laissé une excellente impression. Il faut avouer qu’avec son 0 à 100 km/h abattu en moins de 4 secondes, le coup de fouet est bien présent malgré les 2,2 tonnes du véhicule.

Quatre niveaux de freinage régénératif sont présents, permettant d’aller jusqu’à l’arrêt complet sans toucher à la pédale de frein, assurant une conduite très confortable. De son côté, l’e-tron GT va s’affirmer comme étant le véhicule sportif électrique confortable de référence

Sous ses faux airs de Porsche Taycan, elle propose sans doute la conduite la plus engageante du marché des véhicules électriques, et le confort à l’intérieur reste très respectable. Il conviendra toutefois de garder à l’esprit qu’avec 2,3 tonnes à arrêter, le système de freinage sera à doser judicieusement lors des sessions de conduite sportive.

Les différentes motorisations proposées

La BMW i4 est proposée en deux motorisations en France :

  • i4 eDrive40 : moteur arrière uniquement, propulsion, 0 à 100 km/h en 5,7 secondes, vitesse maximale de 190 km/h ;
  • i4 M50 : moteur avant et arrière, transmission intégrale, 0 à 100 km/h en 3,9 secondes, vitesse maximale de 225 km/h ;

P90446624_highRes

De son coté, Audi propose pour le moment une seule motorisation pour son e-tron GT :

  • e-tron GT quattro : moteur avant et arrière, transmission intégrale, 0 à 100 km/h en 4,1 secondes, vitesse maximale de 245 km/h ;
A210291_large
Audi e-tron GT quattro // Source : Audi

Autonomie, batterie et recharge

L’autonomie de la BMW i4 au cycle WLTP varie selon la configuration entre 520 et 590 kilomètres. La batterie de 80,7 kWh peut être rechargée à 80 % en 34 minutes sur les bornes Ionity par exemple, alors qu’il faudra compter entre 8h15 (borne 11 kW) et 27 heures (prise domestique 3 kW) pour remplir la batterie à la maison.

P90446641_highRes

L’Audi e-tron GT bénéficie d’une architecture de batterie différente, avec une tension de 800 Volts, comme la Porsche Taycan, la Kia EV6 ou encore la Hyundai Ioniq 5. Cela permet des performances de recharge rapide exceptionnelles, avec une charge de 5 à 80 % en moins de 23 minutes selon Audi, et une puissance maximale de 270 kW.

essai-audi-etron-gt-quattro-45
La prise de recharge de l’Audi e-tron GT quattro // Source : Marius Hanin pour Frandroid

L’autonomie en cycle WLTP pour l’Audi e-tron GT est affichée à 479 kilomètres, et la batterie de 83,7 kWh utiles pourra être rechargée à domicile en 9h30 sur une Wallbox de 11 kW, ou en un peu plus de 30 heures sur une prise domestique.

Prix

Le prix de départ de la BMW i4 se situe tout juste sous les 60 000 euros (59 700 euros), lui permettant ainsi de bénéficier du bonus écologique de 2 000 euros si aucune option n’est sélectionnée. La version i4 M50 quant à elle est disponible à partir de 71 650 euros.

Avec les options disponibles au catalogue BMW, dépasser les 80 000 euros sera facile, mais même en cochant toutes les cases, on reste bien loin du prix de départ de l’Audi e-tron GT.

P90446586_highRes

L’Audi e-tron GT quattro ne fait pas partie des voitures avec un prix de départ à 5 chiffres, puisque l’entrée de gamme est affichée à 105 100 euros. Une version « extended » est proposée à 125 600 euros, et reprend quelques options populaires chez les clients (suspension pneumatique adaptative, pack cuir complet ou encore sièges sport pro).

Avec une liste d’options longue comme les deux bras d’un basketteur professionnel, l’Audi e-Tron GT peut aisément dépasser le prix de deux BMW i4, notamment avec certaines options à 5 chiffres (freins en céramique avec étriers rouges à 11 000 euros).

Laquelle choisir entre la BMW i4 et l’Audi e-tron GT ?

Au terme de ce comparatif, l’une des deux voitures sera nécessairement hors de propos pour un acheteur potentiel. Avec un prix de départ à 6 chiffres, l’Audi e-tron GT sera réservée à une clientèle très haut de gamme et très aisée. La BMW i4 reste loin d’être parmi les véhicules bon marché, mais avec un prix de départ 45 000 euros sous celui de l’e-tron GT, il faut avouer que les deux ne jouent pas dans la même cour.

Si le budget n’est pas restreint, l’Audi e-tron GT apportera sans doute pleine satisfaction à son ou sa propriétaire, mais si la raison doit l’emporter, la BMW i4 sera le choix à faire. Pour un véhicule plaisir cela dit, il est clair que l’électrique de la marque aux quatre anneaux ne pourra pas décevoir.

Une Américaine contre une Allemande, voilà le match que l’on propose aujourd’hui dans le monde des voitures électriques. Il s’agit d’un côté de la Tesla Model Y et de l’autre de l’Audi Q4 e-tron, que…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles