Quel est le meilleur robot tondeuse en 2022 ?

C'est l'heure de la tonte

 

Vous en avez assez de tondre votre pelouse vous-même ? Pas de souci, la technologie est à vos côtés jusque dans votre jardin, grâce au robot tondeuse. Bienvenue dans le monde merveilleux des tondeuses autonomes : vous découvrirez ici les meilleurs modèles disponibles sur le marché.

Robot-tondeuse

Les meilleurs robots tondeuses en 2022

La corvée de tonte vous pèse ? Vous n’en pouvez plus de vous échiner sur le moindre brin d’herbe ? De subir le bruit assourdissant de votre tondeuse, sans compter les odeurs ? On vous comprend. Sans compter qu’à l’heure où l’écologie est plus importante que jamais, dire au revoir à sa tondeuse au sans-plomb polluant est aussi une excellente idée.

De plus, tondre une pelouse peut prendre beaucoup de temps, en fonction de la taille de votre jardin, bien évidemment. Déléguer le travail à un robot est donc une riche idée.

De 500 à plus de 4 000 euros, la gamme des robots tondeuses (ou tondeuses robots) est large et le choix ne doit pas être pris à la légère si vous ne voulez pas jeter votre argent par la fenêtre. On défriche tout cela ensemble : vous trouverez ici nos recommandations des meilleurs robots tondeuses selon vos besoins.

Vous êtes branché(e) maison connectée ? Jetez un œil sur notre guide des meilleures caméras de surveillance connectées, ainsi qu’à celui sur les meilleures alarmes connectées. Pour ne plus vous fatiguer non plus à faire (une partie) du ménage chez vous, tournez-vous vers les aspirateurs robots.

Honda Miimo 310 : le meilleur rapport qualité-prix

Il peut paraitre surprenant, de prime abord, que Honda, constructeur japonais célèbre pour ses motos, se penche sur ce type de produit qu’est le robot tondeuse : et pourtant. Résultat, la qualité est au rendez-vous.

Honda Miimo 310
Le Honda Miimo 310

Alors certes, le Honda Miimo 310 ressemble à une armure de Stormtrooper. Mais en dehors de ce design discutable (achète-t-on un robot tondeuse pour son look ?), il est efficace et capable de couvrir un terrain allant jusqu’à 1 500 m². 200 mètres de câble périphérique ainsi que les piquets pour le fixer sont livrés avec le robot. Il peut théoriquement gravir des pentes allant jusqu’à 40 %.

Son efficacité de coupe est irréprochable, contrairement à nombre de robots qui font le travail à moitié. Les réglages sont particulièrement précis, notamment avec une excellente gestion des zones. Il dispose de plus de la coupe en spirale qui permet d’insister sur une zone plus touffue. Et avec un niveau sonore de 47 dB, il est un des meilleurs élèves. Pour comparaison, un réfrigérateur en fonctionnement produit un bruit d’environ 40 dB. L’autonomie promise est de 45 minutes pour une recharge totale de 30 minutes. Par ailleurs, l’appareil est assemblé en France.

Il n’est cependant pas exempté de défauts, les robots électroménagers étant des produits qui ne sont pas encore tout à fait matures. Le plus gênant est sûrement l’emplacement de la batterie : impossible de la changer sans démonter l’appareil. De même, le changement des lames n’est pas particulièrement aisé. C’est donc globalement dans son entretien que réside son point faible. Mais à 1 500 euros, pour un robot capable de s’occuper de 1 500 m² de gazon, il s’agit d’une bonne affaire.

Pourquoi choisir le Honda Miimo 310 ?

  • Tonte très précise, même en bordure
  • Particulièrement silencieux
  • Programmation facile

Vous pourrez aussi trouver le Honda Miimo dans les boutiques spécialisées dans le jardinage.

Husqvarna Automower 430X : le meilleur robot tondeuse

Si vous possédez un grand terrain de plus de 3 000 m², il vous faudra un robot tondeuse haut de gamme muni d’une batterie conséquente. Husqvarna est une marque particulièrement reconnue pour ses tondeuses premium — avec un prix qui va avec.

HUSQVARNA 430X

C’est simple, l’Automower 430X saura se débrouiller dans à peu près toutes les situations. Il est équipé d’un réglage électrique pour la hauteur de coupe, d’une minuterie adaptative et de la détection automatique des passages étroits. Il est en outre capable de fonctionner sans souci sur des pentes avec jusqu’à 45 % d’inclinaison. Il peut bien entendu être contrôlé à distance grâce au Bluetooth et être géolocalisé en temps réel. En tant que petit robot premium, il possède des phares LED (en option) pour fonctionner même de nuit, ainsi que des pare-chocs pour éviter de s’abimer.

Il s’agit d’un investissement certes conséquent, mais intelligent. Vous serez tranquille grâce à son autonomie au top. Son autonomie a été poussée au maximum pour pouvoir couvrir un large terrain : il tiendra plus de 2 heures et se rechargera en une heure seulement sur sa base. Son ratio période de tonte/recharge est excellent. Côté bruit, il monte à 58 dB, ce qui reste encore modéré.

Sur la connectivité, il fait aussi mieux que les autres. Étant compatible avec Google Assistant et Alexa, vous pourrez le piloter via votre enceinte connectée.

Côté sécurité, le verrouillage par code et une alarme sont bien entendu inclus.

Pour résumer, il s’agit du top du top : il n’y a pas mieux sur le marché. Mais pour s’offrir ce petit bijou, il faut y mettre le prix : plus de 3 000 euros, selon les options choisies. On notera cependant un point négatif : le câble périphérique et ses piquets doivent être achetés en plus, ce qui est un peu mesquin au vu du prix d’achat du robot.

Pourquoi choisir le Husqvarna Automower 430X ?

  • Une efficacité redoutable
  • Très grosse autonomie
  • Fiabilité à toute épreuve

Worx Landroid : le robot tondeuse pour les budgets serrés

Les modèles Landroid de Worx reviennent souvent sur le net. Le WR130E est donc très facile à trouver chez à peu près tous les revendeurs. On vous prévient cependant : ne vous attendez pas à une efficacité aussi grande que les modèles Huqsvarna ou Robomow. Il s’agit d’un appareil d’entrée de gamme, décliné en plusieurs modèles selon la capacité de tonte : 300 m², 500 m², 1000, 1500 et 2000. Bien entendu, le prix grimpe en conséquence.

Tondeuse Landroid

Le modèle le plus modeste, le Landroid WR130E, peut s’occuper de 300 m² de gazon. S’il fait correctement son job, l’ergonomie de l’engin et l’utilisation de l’application sont moins réussies que chez les concurrents. Ne vous attendez pas non plus à ce que vos bordures soient parfaitement tondues.

Reste qu’à des tarifs démarrant à 650 euros pour le modèle 300 m², il s’agit du robot le moins cher du marché. S’il n’est bien sûr pas aussi efficace que les robots tondeuses haut de gamme, il sera tout de même parfait pour débroussailler les petits terrains.

 Pourquoi choisir le Landroid WR130E ?

  • Une des tondeuses les plus abordables
  • Mécanismes anti-vol intégrés
  • Roues crantées efficaces

Robomow RK1000 : le pro des bordures

Robomow est une marque de référence en matière de robots tondeuses, étant l’une des premières à en avoir commercialisé. Le Robomow RK1000 est le modèle premium le plus récent de la gamme : il profite ainsi d’années de savoir-faire de la part de la société israélienne.

Robomow RK1000
Le Robomow RK1000

Le RK1000 s’en sort sur tous les types de terrains : il est capable de gravir des pentes de 45 %. L’organisation possible en différentes zones permet de gérer la tonte du gazon avec précision. Mais là où la RK1000 excelle, c’est sur la tonte des bordures, très efficace, à seulement 5 cm d’un muret par exemple. Comme les autres robots, ce modèle rejette directement l’herbe coupée très finement, qui servira alors d’engrais naturel.

Ce modèle peut être contrôlé via une application qui fonctionne avec le Bluetooth. Par question ici donc de lancer une tonte si vous êtes à l’autre bout du monde : pour cela, votre tondeuse devrait avoir une connectivité GSM (c’est le cas de la version Pro du RK1000).

Le principal point faible de ce modèle est son bruit : 60 dB, ce qui est conséquent pour un robot tondeuse, mais reste modéré en pratique.

Pourquoi choisir le Robomow RK1000 ?

  • Tonte très précise, particulièrement sur les bordures
  • Bonne gestion des pentes et plus globalement du terrain
  • Application smartphone pratique

Gardena Sileno City 300 : le robot tondeuse pour les petits jardins

Avouons-le, nous n’avons pas tous la chance d’avoir un jardin de 3 000 m². Il existe aussi des robots tondeuses adaptés, à prix plus abordable, pour ceux qui ont un petit jardin — par exemple, en ville.

Gardena Sileno City
Gardena Sileno City

Gardena est une marque allemande spécialisée sur l’outillage du jardin. Ils proposent donc tout naturellement une gamme de tondeuses robotiques, organisées par capacité de surface. Le modèle Sileno City est un bon compromis entre un produit fiable, cependant moins coûteux, car adapté uniquement aux petits jardins.

Il est relié en Bluetooth à l’app dédiée, qui vous permettra de le commander à distance. Comme tous les autres robots tondeuses, il est dans la pratique censé pouvoir tondre même sous la pluie et sur gazon humide. Dans la pratique, il vaut mieux éviter, car cela sera beaucoup moins efficace et que l’herbe mouillée a tendance à se mettre en paquets, coinçant la rotation des lames. Ce robot peut en outre fonctionner sur un terrain en pente jusqu’à 35 %.

Contrairement au Honda Miimo, ici, les lames, mais surtout la batterie, sont très facilement accessibles, ce qui est un excellent point pour l’entretien et la réparabilité.

Pourquoi choisir le Gardena Sileno City ?

  • Lavage au jet d’eau pratique
  • Très compact et silencieux
  • Lames peu coûteuses

Selon quels critères choisir son robot tondeuse ?

Vous devez considérer plusieurs critères pour choisir le robot qui aura la chance de tondre votre gazon :

  • La surface de votre jardin. Plus le jardin est grand, plus le robot devra bénéficier d’une grosse batterie, pour avoir une autonomie suffisante.
  • Les options connectées. Voulez-vous pouvoir consulter son trajet, l’activer à distance via une application ? Pouvoir le géolocaliser en temps réel ?
  • Le relief et les spécificités de votre jardin. Si votre jardin possède de nombreuses pentes, des trous, des cailloux, des mares… votre robot devra être haut de gamme, voire 4×4.
  • Vous pouvez consulter en amont le prix des lames et de la batterie, cela peut influencer votre choix.

Tout savoir sur les robots tondeuses

Quels sont les avantages d’un robot tondeuse ?

Bien sûr, le principal avantage d’un robot tondeuse et de vous éviter de devoir vous atteler à la tonte de votre pelouse vous-même le dimanche après le poulet du midi.

L’autre principal atout par rapport à une tondeuse thermique est que vous éviterez le bruit et l’odeur. Là où une tondeuse thermique classique vrombit dans les 90 dB, un petit robot se fera plus discret avec environ 60 dB en fonctionnement. La tonte pourra ainsi être prévue la nuit sans risque de déranger. Comme il s’agit d’un appareil électrique, il ne rejette pas de gaz d’échappement et donc pas cette odeur caractéristique d’essence — mêlée à celle de l’herbe coupée. La plupart des tondeuses fonctionnent au sans plomb 95 : étant donné le prix de l’essence actuellement, vous êtes en outre certains de réaliser des économies substantielles.

De plus, les robots tondeuses ne possèdent pas de réservoir récupérant l’herbe coupée. Ils utilisent la technique du mulching, c’est-à-dire qu’ils coupent très finement les brins d’herbe et les rejettent en paillis sur la pelouse. Cela permet de protéger la pelouse contre la sécheresse et de faire office d’engrais naturel gratuit. Rassurez-vous, un mulching bien fait ne se voit pas.

Son entretien facile est un autre des avantages du robot tondeuse. Là où une tondeuse thermique demande l’ajout régulier de carburant (qu’il faut conserver correctement), mais aussi la réalisation d’une vidange en début de saison (avec une huile à moteur 4 temps), ainsi que le remplacement du filtre à air, le robot, lui, n’a pas besoin de tout cela. Son seul entretien nécessaire sera un nettoyage régulier, ainsi qu’un changement des lames environ une à deux fois par an. La batterie (au lithium ou au plomb) devra être remplacée au bout de quelques années.

Quels sont les inconvénients d’un robot tondeuse ?

Globalement, vous laissez le travail se faire par un robot. Il faut donc s’attendre à ce que tout ne soit pas parfaitement nickel, notamment au niveau des bordures. En outre, la tonte par un robot est très lente. Il faut plusieurs heures au robot pour tondre un jardin de 1 000 m², surtout que les capacités des batteries sont limitées : le robot doit donc retourner régulièrement sur sa base pour se recharger avant de repartir en mission.

Enfin, comme il s’agit d’un robot muni de lames, se promenant seul dans le jardin, il faudra être particulièrement attentif à deux catégories d’êtres vivants : les enfants et les animaux de compagnie. Ceux-ci pourraient se blesser, par exemple en voulant jouer avec. Heureusement, il existe maintenant un certain nombre de protections intégrées. Sur tous les modèles, si la tondeuse est soulevée ou retournée, le disque de coupe s’arrête et les lames se rétractent. Dans le cas où elle rencontre un obstacle, la tondeuse fait demi-tour. On recommandera d’arrêter le robot lorsque des enfants jouent dans le jardin.

Le principal point noir d’un robot tondeuse est son prix, globalement plus élevé. En plus du montant investi de base, il faudra prévoir un changement de la batterie, généralement tous les 2 à 4 ans.

Comment se passe la pose du câble périphérique et de la station de charge ?

La plupart des robots tondeuses fonctionnent avec l’aide d’un câble périphérique, qu’il est nécessaire de poser manuellement. Il s’agit d’une opération un peu fastidieuse à réaliser, mais totalement indispensable pour le bon fonctionnement de votre robot tondeuse. De plus, une fois posé, vous serez ensuite tranquille.

Ce câble, qui est parcouru par un courant basse tension, marque les limites de fonctionnement du robot. II devra donc notamment contourner les endroits où vous ne souhaitez pas que le robot se rende, par exemple des parterres de fleurs. Ce fil devra être enfoui dans le sol et maintenu à l’aide de piquets. Il est nécessaire qu’il forme une boucle. Aux extrémités, il est relié à la base de recharge par des connecteurs.

Le fameux câble doit, de préférence, être enterré dans la terre, à quelques centimètres de profondeur, afin d’être certain que le robot ne le sectionnera pas par inadvertance. Si vous ne pouvez pas l’enterrer, les piquets fournis permettront de bien le ficher dans le sol. Par ailleurs, il est recommandé de tondre (soi-même, donc) sa pelouse avant de poser ce câble, pour qu’il soit le plus possible au ras du sol.

Quant à la station de charge, son emplacement devra être stratégique, avec un accès dégagé pour le robot. Bien entendu, la présence d’une prise de courant à proximité est requise, cette dernière devra être adaptée à l’extérieur. En outre, cette station devra être à l’abri des UV, de la chaleur et des projections d’eau. C’est pourquoi il peut être préférable d’investir en plus dans un abri. Ce dernier protégera non seulement la station, mais aussi le robot, qui verra ses matériaux vieillir moins vite.

Quelle est la consommation électrique d’un robot tondeuse ?

Rassurez-vous, les robots tondeuses sont très économes. Ils ne consomment que très peu de kW/h. À titre d’exemple, les plus gros robots haut de gamme, ceux de Husqvarna, consomment environ 24 kW/h par mois. À 0,17 euro le kW/h, cela revient à un peu plus de 24 euros pour 6 mois de tonte.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles