Quelles voitures électriques neuves entre 45 000 et 60 000 euros ?

En ne dépassant pas le seuil des 60 000 euros, un bonus écologique de 2000 euros peut toujours être appliqué

 

Entre 45 000 et 60 000 euros, plusieurs voitures électriques sont intéressantes et sont toujours pourvues d’un bonus écologique de 2000 euros qui devrait se poursuivre jusqu'à mi-2022.

Les meilleures voitures électriques à moins de 60 000 euros

La plus vendue
9 /10
Tesla Model 3 (2021)
  • Performances de haut niveau
  • Autonomie record
  • Infodivertissement au meilleur niveau
Le SUV de référence
9 /10
Tesla Model Y
  • Spacieuse
  • L'autonomie au top
  • Puissante et confortable
Étonnamment dynamique
8 /10
Volvo XC40 Recharge (2021)
  • Performances assez spectaculaires
  • Autonomie convenable
  • Présence d'Android Automotive

Vous envisagez l’achat d’une voiture électrique neuve et le budget que vous avez défini ne doit pas excéder les 60 000 euros ? C’est un budget plutôt très confortable et qui va vous permettre d’avoir un choix de véhicules assez large, notamment grâce au bonus écologique de 2000 euros mis en place par le gouvernement pour toutes les voitures électriques neuves dont le prix d’achat est compris entre 45 000 et 60 000 euros. À la base abaissé à 1000 euros au 1er janvier 2022, le montant de ce bonus devrait perdurer jusqu’à mi-2022.

Les voitures présentées dans ce dossier se situent entre 45 000 et 60 000 euros, une fois le bonus écologique déduit. Les clients sont de plus en plus friands de la location avec option d’achat, un système qui consiste à louer la voiture sur des durées allant de trois à cinq ans, en général, et de payer tous les mois une somme prédéfinie pendant cette durée. Une somme qui peut varier en fonction du premier apport, du kilométrage annuel ou encore de la valeur résiduelle de la voiture.

À la fin du contrat de location, deux possibilités s’offriront à vous : racheter la voiture et lever l’option d’achat, ou bien restituer la voiture. Des solutions de financement existent également sans option d’achat, comme la location longue durée par exemple, où il n’y aura pas d’option d’achat en fin de location, seule la restitution sera possible. Nous vous donnerons donc, dans la mesure du possible, une idée des mensualités pour les autos présentées, tout en sachant qu’elles peuvent très largement varier en fonction des paramètres cités plus haut.

  • Spacieuse
  • L'autonomie au top
  • Puissante et confortable

Arrivé récemment dans l’Hexagone, le SUV compact de Tesla s’impose sans surprise comme une référence. Si son esthétique est très proche de la Model 3, l’intérieur se révèle nettement plus spacieux. Le coffre en particulier offre 854 Litres d’espace ! C’est énorme. Autant de qualités qui en font une excellente candidate pour une voiture familiale.

Malgré son look loin d’être sportif et ses deux tonnes, la Model Y impressionne par l’équilibre entre confort et puissance qu’elle arrive à proposer. Certes, elle est moins over the top qu’une Model X avec son 0 à 100 en 2,6 s, mais la différence ne se fait pas tant remarquer au quotidien si vous respectez les limitations de vitesse.

Côté endurance, Tesla impressionne une nouvelle fois, avec 507 km pour la version Grande Autonomie. Ajoutez à cela la rapidité et la densité du réseau de Superchargeurs et vous tenez une voiture qui n’a aucun souci sur les longs trajets. Avec plus de 700 station de charge en Europe, vous pouvez partir en vacances sans stress.

La Tesla Model Y est sans aucun doute le meilleur SUV électrique du moment et aussi l’un des modèles les plus « raisonnables » chez Tesla du point de vue des tarifs. Comptez entre 58 000 euros et 78 000 euros hors bonus écologique selon les versions. Pour plus d’informations, nous conseillons de lire notre essai complet de la Tesla Model Y.

  • Dimensions (L x l x h) : 4,75 m x 2,12 m x 1,62 m
  • Coffre : 845 litres
  • 0 à 100 km/h : 3,7 secondes (version Performance), 5 secondes (version Grande Autonomie)
  • Consommation : 17 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km
Où acheter le
Tesla Model Y au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

  • Performances de haut niveau
  • Autonomie record
  • Infodivertissement au meilleur niveau

Nous avons déjà retrouvé la Tesla Model 3 dans notre guide concernant les voitures électriques entre 30 000 et 45 000 euros. Il s’agissait de la version d’entrée de gamme « Autonomie Standard Plus » affichée à 43 800 euros en France, un prix ramené à 36 800 euros une fois le bonus écologique de 6000 euros déduit. Avec un budget plus conséquent désormais, il est possible d’aller s’attacher les services des deux versions les plus haut de gamme dotées de deux moteurs électriques (contre un seul pour la version précitée).

La version « Grande Autonomie », affichée à partir de 52 990 euros, hors bonus écologique de 2000 euros, dispose d’une batterie d’une capacité de 75 kWh permettant une autonomie de 614 kilomètres avec une seule charge. La version Performance, comme son nom l’indique, met l’accent sur des prestations plus dynamiques. Même si elle partage les mêmes dessous que la version « Grande Autonomie », son rayon d’action annoncée est légèrement plus bas avec 567 kilomètres selon le cycle WLTP.

Ce modèle débute à partir de 59 990 euros, à la limite du seuil d’éligibilité du bonus. Oubliez donc la couleur optionnelle à 1190 euros, ou encore l’Autopilot amélioré à 3800 euros si vous voulez bénéficier de l’aide gouvernementale. Tesla ne communique plus sur les puissances officielles de ses modèles, mais la version « Grande Autonomie » disposerait d’environ 475 chevaux et la variante « Performance » 490 chevaux.

Selon le configurateur Tesla, en fonction de la durée du financement, de l’apport et du kilométrage, une Model 3 « Performance » peut être accessible à partir d’environ 641 euros/mois, dans le meilleur des cas, contre 564 euros/mois pour la version « Grande Autonomie ».

  • Dimensions (L x l x h) : 4,69 m x 1,93 m x 1,44 m
  • Coffre : 425 litres
  • 0 à 100 km/h : 4,4 secondes (Grande Autonomie), 3,3 secondes (Performance)
  • Consommation : 14,9 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160  000 km (si capacité inférieure à 70 %)
  • Autonomie plutôt confortable
  • Design plutôt réussi
  • Plusieurs choix de motorisations

C’est le petit nouveau de cette année et il a fait grand bruit, notamment compte tenu de son nom, qu’il empreinte à la fameuse GT américaine éponyme. Désormais SUV et 100 % électrique, le Ford Mustang Mach-E n’a plus grand-chose à voir avec le coupé américain doté d’un gros V8.

En France, le Ford Mustang Mach-E est disponible en deux ou en quatre roues motrices, avec une « petite » batterie de 76 kWh et une plus grosse de 99 kWh. Toutes les versions ne rentrent pas dans notre dossier concernant les voitures électriques ne devant pas excéder les 60 000 euros, mais vous aurez quand même du choix entre les modèles.

La version deux roues motrices avec la batterie de 76 kWh débute à partir de 48 990 euros, hors bonus écologique de 2000 euros. Elle revendique une autonomie de 440 kilomètres avec une seule charge et une puissance de 269 chevaux. Avec la batterie de 99 kWh, le prix grimpe à 56 500 euros, l’autonomie à 610 kilomètres et la puissance à 294 chevaux.

Pour la version quatre roues motrices, pour rester sous les 60 000 euros, vous n’aurez pas le choix, ce sera petite batterie de 76 kWh, autonomie de 400 kilomètres, puissance de 269 chevaux et 56 500 euros, soit exactement le même prix que la version deux roues motrices avec la grosse batterie. À titre informatif, la version quatre roues motrices avec la batterie de 99 kWh réclame, au minimum, 65 500 euros.

En matière de mensualités, nous avons sélectionné une location avec option d’achat de référence avec un apport de 8000 euros (ramené à 6000 euros une fois le bonus déduit) et sur une durée de 48 mois pour tous les modèles. Ainsi, la version RWD avec la batterie de 76 kWh s’affiche à partir de 597 euros/mois, il faut compter 718 euros/mois pour le modèle RWD avec la batterie de 99 kWh, et enfin 740 euros/mois pour la variante AWD avec la batterie de 76 kWh.

  • Dimensions (L x l x h) : 4,71 m x 1,88 m x 1,60 m
  • Coffre : 402 litres
  • 0 à 100 km/h : 7,0 secondes
  • Consommation : Entre 16,5 et 19,5 kWh/100 km selon les versions
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km
  • Performances assez spectaculaires
  • Autonomie convenable
  • Présence d'Android Automotive

Du côté de chez Volvo, la gamme du XC40 Recharge est assez simple, puisqu’il n’existe qu’une seule motorisation à l’heure où nous écrivons ces lignes. Doté de deux moteurs électriques, le SUV suédois développe la bagatelle de 408 chevaux et 660 Nm de couple, le tout distribué aux quatre roues motrices. Sa batterie, d’une capacité de 75 kWh, lui permet de revendiquer une autonomie sous le cycle WLTP de 416 kilomètres en cycle mixte WLTP.

Néanmoins, lors de notre essai du Volvo XC40, les consommations assez élevées que nous avions relevées ne nous auraient en aucun cas permis de faire plus de 400 kilomètres avec une seule charge. S’il n’est pas le plus endurant, le Volvo XC40 Recharge nous a plutôt étonnés grâce à ses prestations dynamiques. En revanche, en matière de confort, le SUV scandinave est un peu moins convaincant, même s’il s’en sort globalement avec les honneurs.

Le modèle démarre à partir de 56 150 euros, hors bonus écologique. En grimpant d’un niveau de finition, la voiture s’affiche encore sous les 60 000 euros, avec un tarif affiché de 59 990 euros. En matière de financement, le Volvo XC40 Recharge est accessible à partir de 620 euros/mois sur 36 mois avec un premier loyer de 8000 euros et un premier apport ramené à 6000 euros une fois le bonus écologique déduit.

  • Dimensions (L x l x h) : 4,71 m x 1,88 m x 1,60 m
  • Coffre : 414 litres
  • 0 à 100 km/h : 4,9 secondes
  • Consommation : 23,9 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km (si capacité inférieure à 78 %)
  • Design spectaculaire
  • Habitabilité généreuse
  • Du choix parmi les motorisations

À l’heure où nous écrivons ces lignes (juin 2021), les commandes de la nouvelle Kia EV6 sont ouvertes, mais les premiers exemplaires seront livrés à partir d’octobre 2021. Nous avons pu néanmoins la découvrir d’un peu plus près en statique lors d’une première rencontre à Paris. Ce crossover, à mi-chemin entre une berline et un SUV, est disponible avec un ou deux moteurs électriques et avec une seule batterie de 77,4 kWh de capacité. Il est aussi le cousin technique de la nouvelle Ioniq 5.

Avec un seul bloc, la voiture sera une propulsion et développera 229 chevaux et 350 Nm de couple. L’autonomie mixte en cycle WLTP est annoncée à 510 kilomètres avec une seule charge pour cette version. Avec une seconde machine électrique placée au niveau de l’essieu avant, ce qui en fait une quatre roues motrices donc, l’EV6 disposera de 325 chevaux et 605 Nm de couple. L’autonomie théorique est annoncée à 490 kilomètres.

Concernant les tarifs, ceux-ci débutent à partir de 47 990 euros pour l’EV6 avec un seul moteur électrique et 51 990 euros pour la version quatre roues motrices et avec deux moteurs électriques. La bonne nouvelle, c’est que sur ces deux versions et sous les trois finitions disponibles, aucun modèle ne dépasse le seuil des 60 000 euros. Tous sont donc éligibles au bonus écologique. Concernant les mensualités, Kia n’a pas encore dévoilé ses offres de financement, mais nous estimons qu’il faudra compter à partir de 550 euros/mois, en fonction des modalités, pour ce modèle.

  • Dimensions (L x l x h) : 4,68 m x 1,88 m x 1,55 m
  • Coffre : 520 litres
  • 0 à 100 km/h : 7,2 secondes (229 chevaux), 5,2 secondes (325 chevaux)
  • Consommation : NC
  • Batterie : garantie 7 ans ou 150 000 km (si capacité inférieure à 70 %)
  • Technologies embarquées
  • Voiture relativement compacte
  • Autonomie acceptable

Le Mercedes EQA, c’est en quelque sorte un GLA 100 % électrique, puisque les deux modèles font sensiblement les mêmes dimensions. Pour le moment, la gamme n’est pas encore très étoffée en France, mais plusieurs versions, plus ou moins puissantes, vont peu à peu garnir le catalogue.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le Mercedes EQA est disponible en 190 chevaux avec un seul moteur électrique et en 292 chevaux avec deux moteurs électriques. Dans les deux cas, ces deux modèles sont équipés d’une batterie d’une capacité de 66,5 kWh, leur garantissant ainsi une autonomie d’environ 420 kilomètres selon le cycle mixte WLTP.

Concernant les tarifs, le Mercedes EQA 250 (190 chevaux) débute à partir de 47 900 euros, tandis que la version 350 (292 chevaux) commence à partir de 59 200 euros. Pour une LLD sur 36 mois avec 5000 euros d’apport et 40 000 kilomètres, il faut compter à partir de 690 euros/mois pour la version 250 et environ 750 euros/mois pour le modèle 350.

  • Dimensions (L x l x h) : 4,46 m x 1,83 m x 1,62 m
  • Coffre : 340 litres
  • 0 à 100 km/h : 8,9 secondes (190 chevaux), 6,0 secondes (292 chevaux)
  • Consommation : Entre 17,9 et 18,1 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km
  • Deux carrosseries proposées
  • Technologies à bord
  • Autonomie correcte

Le nouveau SUV 100 % électrique aux anneaux arrivera dans les concessions en juillet 2021. Néanmoins, nous connaissons déjà ses prix et les motorisations disponibles. En dehors d’une version sous une finition spécifique, tous les modèles débutent sous la barre des 60 000 euros. Mais, comme d’habitude chez Audi, les nombreuses options disponibles et parfois indispensables feront très rapidement faire grimper la facture.

L’Audi Q4 e-tron est disponible sous deux carrosseries, une version classique dira-t-on, et une version Sportback avec la ligne de pavillon fuyante pour lui donner l’aspect d’un SUV Coupé. En ce qui concerne les motorisations, nous avons le droit à des variantes de 170 et 204 chevaux avec un seul moteur électrique, et une version de 299 chevaux avec deux moteurs électriques et quatre roues motrices. En ce qui concerne la batterie, il y en a deux, une de 52 kWh et l’autre de 77 kWh. La première confère une autonomie d’environ 350 kilomètres, tandis que l’autre revendique plus ou moins 500 kilomètres, en fonction des équipements.

Du côté des prix, l’Audi Q4 e-tron débute, en France, à partir de 42 800 euros. Mais si nous avons intégré ce modèle à notre dossier, c’est qu’aucun client ne prendra la version de base d’un tel modèle, puisqu’elle n’est pas vraiment très bien équipée. Avec quelques options en plus, il faudra débourser plus de 45 000 euros. Audi n’a pas encore donné de détails concernant les financements pour ce modèle à l’heure où nous écrivons ces lignes, mais il faudra certainement tabler sur des tarifs débutant autour de 650 euros/mois.

  • Dimensions (L x l x h) : 4,58 m x 1,87 m x 1,63 m
  • Coffre : 520 litres
  • 0 à 100 km/h : Entre 6,2 et 9,0 secondes
  • Consommation : Entre 17,3 et 18,7 kWh/100 km
  • Batterie : garantie 8 ans ou 160 000 km (si capacité inférieure à 70 %)

Les autres modèles

Comme au sein de notre précédent dossier, nous retrouvons deux des membres de la famille Volkswagen, à savoir les ID.3 et ID.4. Bien évidemment, avec une fourchette de prix comprise entre 45 000 et 60 000 euros, vous pourrez tabler sur des versions haut de gamme, comme une ID.3 en finition Pro S, ses 204 chevaux et sa batterie d’une capacité de 77 kWh lui garantissant une autonomie de 544 kilomètres avec une seule charge.

En choisissant quelques options supplémentaires, vous ne dépasserez pas les 50 000 euros. L’ID.4 est un peu plus chère, mais avec un tel budget, une version haut de gamme est envisageable, comme avec une finition Pro Performance, un moteur de 204 chevaux et une batterie de 77 kWh lui permettant de parcourir jusqu’à 520 kilomètres.

Toujours dans la famille Volkswagen, ou du groupe Volkswagen devrait-on dire, il y a désormais le Škoda Enyaq iV. Même s’il débute à partir de 36 050 euros, les clients opteront pour des versions haut de gamme avec de plus grosses batteries. Un Enyaq en finition Sportline avec une batterie de 58 kWh, 179 chevaux et une autonomie de 390 kilomètres, débute à partir de 44 470 euros, hors bonus écologique de 6000 euros.

Les versions plus haut de gamme entrent encore dans notre guide d’achat puisqu’un modèle avec la grosse batterie de 77 kWh, affichant une autonomie comprise entre 460 et 510 kilomètres, débute à partir de 47 820 euros.

Comme nous l’avions énoncé plus haut, la Hyundai Ioniq 5 est la cousine technique de la Kia EV6 et, par conséquent, s’affiche à peu près au même prix. Il faudra débourser environ 47 000 euros pour une version avec une batterie de 73 kWh, 218 chevaux et une autonomie oscillant entre 450 et 480 kilomètres.

On a tendance à l’oublier, notamment à cause de son autonomie assez faible d’environ 300 kilomètres sous le cycle WLTP en raison d’une batterie de 54 kWh, mais le Lexus UX 300e peut aussi être une alternative. Mais ce sera une alternative facturée au prix fort, puisqu’il faudra débourser, au minimum, 49 990 euros pour la version de base, et plus de 60 000 euros pour la plus haut de gamme.

Enfin, nous pouvons également citer le Tesla Model Y qui, à l’heure où nous écrivons ces lignes, est en dehors des critères de ce dossier, le modèle débutant à partir de 63 000 euros pour le marché français. Tesla, qui est habitué à revoir régulièrement ses tarifs, pourrait très bien décider de proposer bientôt, comme pour la Model 3, une version Autonomie Standard Plus permettant de passer sous le seuil des 60 000 euros. Les premières livraisons des Tesla Model Y européennes sont prévues à la fin de l’année 2021.

Bien choisir sa voiture électrique

Comment bien choisir sa voiture électrique ?

On ne le répétera jamais assez, mais la meilleure voiture électrique, c’est celle dont vous avez besoin, et non pas forcément celle qui est la plus puissante, qui possède la meilleure autonomie ou qui embarque le plus de technologies. Avant l’achat d’une voiture électrique, il est important de savoir quelle en sera votre utilisation.

Car même si son usage se démocratise de plus en plus, il y a encore des éléments importants à prendre en compte, notamment concernant la recharge. Pour connaître toutes les choses à savoir avant d’acheter une voiture électrique, n’hésitez pas à consulter notre article dédié : Voiture électrique : autonomie, recharge et prix, les choses à savoir avant un achat.

Comment installer une borne de recharge à la maison ?

Si vous utilisez quotidiennement une voiture électrique, l’installation d’une borne de recharge à domicile sera peut-être nécessaire, même s’il est possible de recharger également en extérieur, sur une borne publique. Mais pour plus de confort, notamment parce que les bornes publiques sont souvent mal entretenues et peuvent être occupées, installer une prise renforcée ou une Wallbox peut être un choix judicieux.

Que l’on soit propriétaire (et même en copropriété) ou locataire, différentes solutions existent. Là non plus, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre dossier complet : Voitures électriques : comment installer une borne de recharge à la maison ?

Quels sont les différents coûts d’entretien d’une voiture électrique ?

Moteur plus petit, absence de boîte de vitesses, batteries garanties plusieurs années, plaquettes de frein moins utilisées… Les voitures électriques ont l’avantage d’avoir besoin de moins d’entretien par rapport à une voiture thermique. Le plus contraignant et le plus coûteux, ce sera au niveau de la batterie.

Mais là encore, leur conception est assez simple et, surtout, elles sont généralement garanties jusqu’à huit ans après l’achat de la voiture. Pour tout savoir sur l’entretien d’une voiture électrique, notre article dédié devrait vous aider à y voir plus clair : Coût et entretien d’une voiture électrique : ce qu’il faut savoir.

Nous vous proposons aussi d’autres guides d’achat concernant les voitures électriques :


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles