Le Wi-Fi sur iPhone 15 n’aurait finalement pas droit au gros changement voulu par Apple

 

Selon l'analyste Ming-Chi Kuo, Apple aurait abandonné le développement de ses propres puces Wi-Fi pour les iPhone 15. La future série de smartphones adopterait le Wi-Fi 6E, mais grâce aux puces de Broadcom.

L’iPhone 14 Pro Max // Source : Anthony Wonner – Frandroid

On sait depuis longtemps qu’Apple cherche à se débarrasser de ses sous-traitants, pour reprendre la main sur le développement et la fabrication des composants de ses iPhone, iPad, Mac et MacBook. L’occasion aussi de mettre fin à des relations tendues, d’autant plus dans un contexte économique difficile. L’analyste Ming-Chi Kuo déclare que, selon ses informations, Apple « a interrompu le développement de sa propre puce Wi-Fi pour un certain temps », dans un article sur Medium. Si Apple fabriquait sa propre puce Wi-Fi, ce serait aussi pour y apporter le plus grand soin et on peut se prendre à rêver de nouvelles fonctionnalités, d’une fiabilité accrue ou encore de meilleures performances sur les futurs iPhone.

Pas de puce Wi-Fi Apple pour les iPhone 15

Il précise que cela ne concerne que la puce Wi-Fi et non d’une puce qui combine le Wi-Fi et le Bluetooth. La conception de cette dernière est plus complexe et, comme la plupart des produits de la marque y ont recours, « il serait encore plus difficile de remplacer les puces combinées de Broadcom par les siennes si Apple décide de le faire ». La suspension de ce développement devrait donc ravir Broadcom qui profite d’un sursis supplémentaire. Apple représente un client à près de 7 milliards de dollars par an pour le fabricant, soit 20 % de son chiffre d’affaires.

iPhone 14 Pro Max // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Apple se serait résigné à arrêter le développement d’une telle puce. Il est attendu que les iPhone 15 passent au Wi-Fi 6E. De plus, « au cours des deux ou trois prochaines années », Apple pourrait même intégrer le Wi-Fi 7 dans ses produits. Il serait risqué pour la marque d’instaurer ses propres puces alors que la norme de connectivité change.

Apple s’est trop concentré sur les puces M2

L’analyste poursuit son article en indiquant qu’Apple a « consacré la plupart de ses ressources de conception de circuits intégrés au développement des processeurs », notamment le A16 Bionic et le M2. Seulement voilà, cela a engendré un manque de ressources pour sa puce 5G : on s’attend d’ailleurs à ce que ce soit Qualcomm qui se charge de la 5G sur les iPhone 15.

Source : Apple

Cette concentration des ressources sur les processeurs aurait aussi affecté le développement de la puce Wi-Fi d’Apple, dont la visibilité « est encore plus faible que celle de sa propre puce de bande 5G ». De son côté, Mark Gurman du journal Bloomberg en reste convaincu : Apple développe une puce alliant Wi-Fi et Bluetooth, comme il l’a réaffirmé sur Twitter.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.