Find My Device s’étend au monde entier : vous allez pouvoir retrouver vos clés perdues

 

Alors que la Google I/O a lieu en ce moment même, Google fait des annonces autour d'Android 15, mais pas que. Google s'apprête à lancer Find My Device dans le monde entier ce mois-ci.

Cette année, la Google I/O traite essentiellement de l’intelligence artificielle, avec Gemini en tête de gondole. Pourtant, c’est aussi le moment de parler des nouveautés d’Android, avec la présentation officielle d’Android 15. À côté de cela, il y a le lancement très attendu de Find My Device dans le monde entier.

Find My Device arrive pour les « AirTag » d’Android en France

Pour rappel, Find My Device, c’est le réseau de Google équivalent au réseau Find My (ou Localiser) d’Apple. Elle est à différencier de Localiser mon appareil, une application Google disponible depuis un certain temps. Son but : vous permettre de retrouver vos objets connectés perdus, que ce soit chez vous, ou dans un endroit où vous les auriez laissés.

Le tout grâce… au monde entier. Chaque smartphone Android compatible (Android 9 minimum) est susceptible de borner avec un porte-clés connecté en Bluetooth pour vous indiquer sa géolocalisation, sans que le propriétaire du smartphone ne soit mis au courant. Le mois dernier, Google lançait officiellement Find My Device aux États-Unis et au Canada.

Source : Apple

On sait que Pebblebee et Chipolo vont commercialiser des trackers Bluetooth compatibles : Motorola, Jio et Eufy complèteront la liste. À noter que le réseau est disponible également pour d’autres appareils, comme des casques de JBL ou encore Sony.

Les smartphones laissés dans le flou

Dans son communiqué, Google est assez laconique sur le déploiement de Find My Device. Si dès ce mois-ci, les AirTag et autres traceurs Bluetooth pourront être retrouvés, quid des autres appareils. Smartphones, tablettes et même Chromebook restent dans le flou pour le moment. D’autant plus que les Pixel 8 et Pixel 8 Pro peuvent en théorie être retrouvé même éteints, grâce à une fonction intégrée dans leur SoC directement, à savoir le Tensor 3.

L’autre fonction de Find My Device : vous aider à trouver les mouchards qui vous suivent

Dans le même temps, on apprend qu’Apple et Google ont développé un standard commun pour faire face aux stalkers, à ceux qui peuvent vous suivre à l’aide de ces mêmes traceurs Bluetooth. Nommé Detecting Unwanted Location Trackers, il permet d’alerter les utilisateurs iOS et Android s’ils sont suivis par un traceur Bluetooth dont ils ne sont pas propriétaires.

La balise Bluetooth Apple AirTag
La balise Bluetooth Apple AirTag // Source : FRANDROID / Anthony WONNER

L’avantage, c’est que si un utilisateur iPhone est suivi par un Tile par exemple, il pourra être mis au courant. Même chose pour un utilisateur Android suivi par un AirTag. Une fonction indispensable pour Google afin de déployer Find My Device dans de bonnes conditions. Cela pour éviter les polémiques comme celles qui avaient eu lieu avec les AirTag d’Apple il y a quelques années. Le standard commun fonctionne avec les iPhone sous iOS 17.5 minimum et avec les appareils sous Android 6 minimum.

Comment Google veut protéger votre smartphone Android du vol

Dans le même temps, Google a présenté une nouvelle série de fonctionnalités pour protéger vos smartphones contre le vol.

Google veut que les voleurs n’aient plus d’intérêt à agir

La première permet de réduire l’intérêt de voler un smartphone, en empêchant la totale réinitialisation : c’est d’ailleurs la première action que font les voleurs.

Source : Google

Google indique qu’avec sa mise à jour, « si un voleur force la réinitialisation de l’appareil volé, il ne peut pas le configurer à nouveau sans connaître les informations d’identification de l’appareil ou du compte Google. » Cela n’empêchera pas les voleurs de réinitialiser votre appareil, mais au moins cela réduit l’incitation à le voler.

Plus d’authentification pour plus de protection

Pour les voleurs qui cherchent à extraire vos données, Google a pensé à un « espace privé », qui permet de « créer une zone distincte dans votre téléphone que vous pouvez cacher ou verrouiller à l’aide d’un code PIN distinct, ce qui vous offre une sécurité supplémentaire pour les applications susceptibles de contenir des données sensibles, telles que des informations médicales ou financières. »

Autre chose que font régulièrement les voleurs : chercher à modifier les paramètres sensibles, comme la recherche d’appareil ou la durée d’allumage de l’écran. Pour y accéder, il faudra dorénavant entrer son code PIN ou bien passer par une authentification biométrique. Google ajoute par ailleurs une option qui, lorsqu’elle est activée, demande une authentification biométrique afin de modifier les paramètres du compte Google, le code PIN, la désactivation de la protection contre le vol ou l’accès aux Passkeys. C’est utile dans le cas où un voleur connaîtrait votre code PIN (de toute manière, nous vous déconseillons de mettre votre date de naissance).

Verrouillez votre appareil à distance et rapidement

Google le rappelle, Find My Device permet de verrouiller ou d’effacer à distance un smartphone perdu ou volé. S’il est perdu, vous pourrez l’indiquer comme tel pour pouvoir le suivre. Il est possible de verrouiller l’écran de son smartphone simplement à l’aide de son numéro de téléphone ainsi qu’un test de sécurité rapide depuis n’importe quel appareil. L’objectif est de vous laisser le temps « de récupérer les détails de votre compte et d’accéder à d’autres options utiles de Find My Device, y compris l’envoi d’une commande de réinitialisation d’usine complète. »

Toutes ces fonctionnalités seront disponibles via une mise à jour des services Google Play « dans le courant de l’année », précise Google. Elles seront disponibles pour les appareils fonctionnant sous Android 10 minimum. Toutefois, la restriction de la réinitialisation ainsi que l’espace privé seront réservés à Android 15.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.