Stadia sur une tablette e-ink, c’est possible et relativement fluide

Ça reste quand même une démonstration technique 🤓

 

Un étudiant danois s'est amusé à faire tourner Google Stadia sur une tablette Android dotée d'un écran e-ink et le résultat est relativement -- et étonnamment -- fluide.

Officiellement, Stadia n’est encore disponible que sur les téléviseurs à l’aide d’un Chromecast Ultra, sur PC avec le navigateur Chrome et sur les smartphones Pixel de Google. Néanmoins, un étudiant danois a tenté d’aller encore plus loin en transformant une tablette à encre électronique en client de Stadia.

Comme l’a repéré le site Vice, l’étudiant en mathématiques Sebastian Ørsted s’est en effet amusé à bidouiller une tablette Onyx Boox Max pour lui permettre d’accéder à Google Stadia. Particularité de cette tablette, elle n’est pas équipée d’un écran LCD ou OLED, mais bien d’une dalle en encre électronique, à la manière des liseuses comme les Kindle d’Amazon ou les Kobo.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Vice explique que Sebastian Ørsted a d’abord eu du mal à faire tourner Stadia de manière fluide sur un tel écran. Il faut dire que le taux de rafraîchissement des écrans e-ink est généralement très faible, puisque cette technologie est avant tout conçue pour la lecture de livre et que l’écran n’est donc rafraîchi qu’à chaque changement de page. « Avant, l’expérience était mauvaise. Mais j’ai été surpris par l’augmentation de la fluidité », explique Sebastian Ørsted. En effet, la tablette Onyx Boox Max est une véritable tablette Android qui peut également servir à lancer des jeux. De fait, le constructeur a intégré un mode dédié baptisé X-Mode.

Une fois cette fonction trouvée et activée, elle a permis à Sebastian Ørsted de jouer à Stadia de manière beaucoup plus fluide, avec une latence estimée entre 500 et 1000 millisecondes. Bien évidemment, il ne s’agit pas là d’une latence suffisante pour des jeux d’action ou de tir, mais cela permet au moins d’avoir une image fluide : « Cette configuration est évidemment inutile pour n’importe quelle expérience de jeu vidéo confortable. Mais pour une démonstration technique, je trouve ça vraiment cool que ça fonctionne ».

Rappelons que si Stadia n’était jusqu’à très récemment disponible que sur les smartphones Pixel de Google, la plateforme a commencé à s’ouvrir à d’autres appareils Android. Il ne s’agit pour l’heure que d’un test mené par Google, mais, à terme, la firme avait bien annoncé que Stadia serait accessible depuis tout son écosystème mobile.

Les derniers articles