Google Stadia s’ouvre enfin à tous les smartphones Android (ou presque)

L'application reste obligatoire

 

Google s'immisce dans cette soirée jeu vidéo pour donner des nouvelles de Stadia, son service de cloud gaming. Et les nouvelles sont bonnes !

Gylt sur Google Stadia (Pixel 3 XL)

Gylt sur Google Stadia (Pixel 3 XL) // Source : Frandroid

Mise à jour : la fonction est bien apparue sur notre Huawei P30.

L’actualité dans le domaine du jeu vidéo gagne en tension cette semaine où aurait dû se dérouler l’E3, le plus important salon de l’industrie. En attendant la conférence de la PS5, Google nous livre des nouvelles de Stadia et les choses avancent plutôt bien pour le géant.

Un programme d’expérimentation pour les smartphones Android

L’un des grands reproches faits à Google concernant Stadia est le nombre limité d’appareils compatibles avec le service de cloud gaming. À son lancement, Stadia se limitait sur smartphone à quelques appareils Pixels, avant de s’ouvrir quelques mois plus tard à une poignée de smartphones Samsung et OnePlus. Aujourd’hui, Google annonce que de nouveaux smartphones OnePlus s’ajoutent à la liste :

  • OnePlus 5 et 5T
  • OnePlus 6 et 6T
  • OnePlus 7, 7 Pro, 7 Pro 5G, 7T, 7T Pro et 7T Pro 5G

Ce n’est pas tout, et c’est sans doute la nouvelle la plus importante de la soirée chez Mountain View. Google Stadia est désormais compatible avec la plupart des smartphones Android à titre expérimental. La firme annonce en effet garder une liste de smartphones « certifiés » pour proposer une bonne expérience, mais désormais les autres appareils compatibles avec l’application Google Stadia peuvent s’essayer au streaming de jeux. Évidemment, les iPhone et autres appareils sous iOS restent exclus du service en raison de la politique d’Apple.

Comment activer Google Stadia sur un smartphone Android

Pour accéder au service de streaming sur un smartphone non certifié par Google, il faudra d’abord activer un paramètre dans l’application Stadia. Il suffit de choisir l’option « jouer sur cet appareil » dans la rubrique « Tests » de l’application, avec l’icône d’un erlenmeyer. Sur un Huawei P30 Pro, cette rubrique a mis un peu de temps à s’afficher. Il est possible que Google effectue une nouvelle fois un déploiement progressif de cette nouveauté.

Google annonce que d’autres fonctions seront proposées dans ce nouveau menu pour permettre aux fans d’essayer en avant-première des nouveautés. Un peu à l’instar du programme Xbox Insider de Microsoft.

Google Stadia se débarrasse de la manette

Ce n’est pas tout, Google annonce également une première version de l’intégration des contrôles directement à l’écran. Ce type de maniement n’est pas nouveau pour les jeux sur smartphone, mais les services de cloud gaming passaient par une manette physique pour le moment.

L’écran tactile remplace la manette

L’écran tactile remplace la manette // Source : Google

Rien ne vaut une vraie manette pour les retours physiques qu’elle peut procurer à l’appui des boutons, mais certains jeux ne demandent pas toujours d’incroyables réflexes. Aussi, ce type de maniements tactiles permet de rendre encore plus compact le service puisqu’il n’y a plus besoin de garder sur soi une manette dans le sac à attacher à son smartphone.

En permettant de jouer à Google Stadia sur presque n’importe quel smartphone Android et sans forcément rajouter une manette, la firme réalise enfin une bonne partie de la promesse initiale du cloud gaming. Un beau progrès pour le service de Google qui va devoir bientôt faire face à l’arrivée de xCloud, mais aussi à un probable renforcement de PlayStation Now et à l’arrivée d’Amazon dans le secteur.

Les derniers articles