Comment Mercedes compte se mettre au niveau de Tesla avec l’aide de Google

La solution : MB.OS

 

Mercedes donne les premiers détails sur son futur système d'info-divertissement MB.OS qui remplacera l'actuel MBUX. Ce dernier offre de nouvelles fonctionnalités connectées et offrira une conduite autonome de niveau 3 encore plus performante.

Aujourd’hui, les voitures sont de plus en plus connectées et technologiques. Rares sont les modèles récents n’étant pas dotés d’écrans tactiles et autres combinés numériques. À tel point que certains en font même un peu trop, comme le futur SUV de la marque italo-américaine Aehra qui se transforme en salle de cinéma. Impossible également de ne pas penser à la première version de la Tesla Model S avec son immense dalle verticale de 17 pouces. Un véritable ovni pour l’époque !

De nouvelles fonctionnalités

Mercedes fait aussi très fort sur ce point, en proposant sur ses EQS et EQE un incroyable Hyperscreen de 1,40 mètre de large, qui réunit pas moins de trois écrans en un. De quoi inspirer certains constructeurs, et notamment Rising Auto sur ses R7 et F7. Depuis plusieurs années, la firme à l’étoile propose le système MBUX (Mercedes-Benz User Experience), inauguré sur l’actuelle Classe A lancée en 2018.

Celui-ci est désormais disponible sur tous les modèles de la gamme, mais il s’apprête désormais à laisser sa place à une toute nouvelle génération, qui va changer de nom pour l’occasion. Il s’agit du système MB.OS, déjà évoqué quelques semaines plus tôt alors que le constructeur dévoilait la dernière génération de son MBUX pour sa future Classe E. Si ce nouveau système ne verra pas le jour tout de suite, Mercedes nous donne déjà quelques informations.

Mercedes MBUX
Mercedes MBUX – Classe E

Dans son communiqué, la firme allemande annonce que ce nouveau logiciel sera déployé sur tous les modèles de son catalogue, sans dire lequel va l’inaugurer. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il fera son arrivée au milieu de la décennie, en même temps que la nouvelle plateforme modulaire MMA (Mercedes Modular Architecture), qui sera destinée aux modèles électriques d’entrée de gamme. Ainsi, il se peut qu’une remplaçante de l’actuelle Classe A soit lancée et qu’elle soit la première à s’équiper du MB.OS.

Développé en interne et en partenariat avec Nvidia, ce nouveau système va tout d’abord permettre au conducteur de profiter d’un système d’info-divertissement plus complet et plus pratique. Cela passera notamment par l’intégration de la navigation de Google Maps. Il sera également possible de consulter les informations sur plus de deux millions d’entreprises comme des restaurants et des magasins via le système « Place Details« , qui sera d’abord lancé sur la dernière génération de MBUX.

Une conduite autonome améliorée

De nouvelles applications seront également proposées, comme YouTube, Webex ou encore Zoom. Il sera également possible de jouer à des jeux d’arcade dans sa voiture grâce à la plateforme Antstream, comme le propose déjà Tesla. La firme américaine a toutefois une petite longueur d’avance puisqu’elle propose depuis peu le catalogue Steam dans ses Model S et Model X. La future Classe E permettra aussi de regarder des vidéos sur TikTok et de jouer à Angry Birds.

Mais ce n’est pas tout, car le système MB.OS va aussi marquer un nouveau tournant pour la conduite autonome. Pour l’heure, le système Drive Pilot de l’EQS autorise le niveau 3 mais jusqu’à 60 km/h seulement, bien que la législation euroépenne permet de rouler jusqu’à 130 km/h. Ce sera possible avec cette nouvelle version. Pour cela, la firme à l’étoile, qui possède l’un des meilleurs systèmes avec Ford a récemment signé un partenariat avec Luminar pour intégrer un capteur LiDAR plus performant.

Il faudra encore patienter avant de pouvoir dormir dans sa voiture en allant travailler, alors que la conduite autonome de niveau 4 n’est pas prévue avant la fin de la décennie selon le constructeur. Celui-ci va également proposer plus de services dans ses voitures, grâce à différentes offres, à savoir MB.Connect, MB.Charge et MB.Drive qui réunissent de nombreuses fonctionnalités d’aides à la conduite et de confort. Les voitures de la marque seront compatibles avec les mises à jour à distance OTA permettant d’ajouter de nouvelles fonctions après l’achat de la voiture.

Mercedes annonce également qu’elle va agrandir son catalogue de produits et services payants pouvant être directement achetés depuis sa voiture, via l’écran tactile. Pour rappel, le constructeur propose déjà plusieurs fonctionnalités en abonnement, comme les roues arrière directrices et la hausse de la puissance sur ses modèles électriques. Une stratégie similaire à BMW, qui a lancé un abonnement pour profiter des sièges chauffants pour 20 euros par mois.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.

Les derniers articles