Surface Laptop SE : Microsoft préparerait un PC à très petit prix

 

Microsoft aimerait une nouvelle fois concurrencer les Chromebooks sur le marché de l'éducation. Pour cela, la firme travaillerait sur un PC portable Surface à très petit prix.

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Depuis plusieurs années, Microsoft comprend que le marché de l’éducation peut lui échapper au profit des Chromebooks, notamment aux États-Unis. Il s’agit pourtant d’un marché clé : on a tendance à rester dans l’écosystème informatique avec lequel on a grandi et pris ses habitudes très jeunes. C’est aussi évidemment un marché juteux en premier lieu, puisqu’il permet de vendre des stocks de machines directement aux écoles, avec des services associés tels que OneNote pour l’éducation ou Minecraft.

Microsoft a tenté de répliquer la simplicité et le faible coût des Chromebooks depuis plusieurs années à travers Windows RT, puis Windows 10 S jusqu’au projet avorté Windows 10X. L’idée est toujours bien vivante chez Microsoft, et prendrait désormais la forme double d’un produit Surface à petit prix et d’une version spéciale de Windows : Windows 11 SE.

Le Surface Laptop SE : un PC à moins de 500 euros ?

Windows Central a pu dégoter des informations sur le projet d’un appareil Surface sous le nom de code Tenjin. Ce nom est une référence à la divinité shintoïste liée au ciel, aux lettres et aux études, particulièrement adapté donc pour un PC pensé pour les écoliers.

C’est surtout par son prix que ce PC portable, également appelé Surface Laptop SE, pour « Student Edition », par Windows Central, se distinguerait. Il s’agirait du produit Surface le plus accessible à ce jour, avec un prix qui pourrait se situer sous les 500 euros. Aujourd’hui, le Surface Laptop Go est proposé à 630 euros par Microsoft. Une baisse d’au moins 100 euros pour créer un effet de gamme est envisageable.

Des caractéristiques au rabais

D’autant que le PC semble être le PC de tous les compromis. D’après Windows Central, le Surface Laptop SE proposerait un écran de 11,6 pouces avec une définition de 1366 x 768 pixels et embarquerait un processeur Intel Celeron N4120 épaulé par 8 Go de RAM. Le châssis de la machine entièrement en plastique intégrerait un port USB-A, un port USB-C, un port jack et un port d’alimentation propriétaire cylindrique qui ne serait pas le Surface Connect.

L’EEEPC 1000H d’Asus, grand représentant des netbooks

L’EEEPC 1000H d’Asus, grand représentant des netbooks

Microsoft n’est pas très loin de réinventer les Netbooks, cette gamme de PC qui a fait fureur à la fin des années 2000 avec le lancement du EEEPC 701 d’Asus pour 300 euros sous Linux. La mode s’est terminée quand les performances trop limitées de ces machines face à un Windows toujours plus gourmand ont eu raison d’elles, remplacées par les tablettes modernes comme l’iPad.

Windows 11 SE : l’équation impossible pour Microsoft

Ce Surface Laptop SE embarquerait une nouvelle version du système d’exploitation de Microsoft baptisé Windows 11 SE. Il s’agit à nouveau du fantasme de Microsoft de développer une version tronquée de Windows qui arriverait à correspondre aux besoins des écoles et qui permettrait de baisser le coût des appareils sous Windows. Cette fois, le système proposerait des optimisations spéciales pour le marché des écoles primaires.

La conception du PC serait déjà terminée et il serait prêt à être annoncé d’un moment à l’autre. Malheureusement, on imagine mal cette nouvelle tentative réussir à convaincre davantage que les précédentes. La firme devrait plutôt se concentrer à proposer une version ARM de son système réellement viable, et surtout pousser ses partenaires à développer des puces ARM compétitives à petit prix, ou à défaut, les concevoir elle-même.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles