Un an avec la Xbox Series X : ma PS5 et ma Switch prennent la poussière

 

Les Xbox Series X et Series S fêtent leur premier anniversaire. Une bonne console qui a su faire mouche dès le début, mais des jeux qui ont mis du temps à débarquer. Mais heureusement, il y a le Xbox Game Pass.

La Xbox Series X

La Xbox Series X // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Sur Frandroid, on a pris l’habitude de faire des « tests longue durée ». Quand c’est possible, on aime bien offrir un retour sur un produit après un temps plus long. Ça permet évidemment de donner un retour sur la longévité du produit, mais aussi, et surtout de mieux cerner le suivi de la marque et éventuellement mieux juger le produit suivant. Dans le cas des consoles, c’est forcément une situation un peu particulière.

D’abord, une génération de consoles dure en général de longues années, sept ans pour la précédente (avant le lancement des consoles suivantes), et à cela s’ajoute la pénurie qui empêche encore de nombreuses personnes de s’offrir une des nouvelles machines. J’en sais quelque chose, mon Micromania a mis plusieurs mois à livrer une console qui m’était pourtant promise pour le jour du lancement. Beaucoup de retard et de manque de professionnalisme plus tard (jusqu’à la proposition de m’offrir un bon d’achat de 10 euros pour s’excuser des 6 mois de retard), j’avais ma propre Xbox Series X.

Des premiers mois pauvres en jeux, comme prévus

Lors de mon long test de la Xbox Series X, réalisé à l’origine avec un modèle prêté par Microsoft, j’avais insisté sur deux éléments. Le premier était la grande qualité de la console comme objet technologique : design beaucoup plus compact que sa concurrente, expérience d’unboxing parfaitement exécutée et écosystème très complet, les bases étaient très bonnes. L’autre point était le manque de jeux au lancement et le calendrier peu détaillé de Microsoft sur l’année 2021 à venir. Malgré les désormais nombreux studios de la marque, on a en effet eu peu de jeux forts à se mettre sous la dent.

Là où mes neuf premiers mois avec la PS5 m’avaient déjà offert des expériences fortes et réservé à la nouvelle génération de console, ce n’était pas vraiment le cas de la Xbox Series X. Et pourtant, c’est avec la Xbox que j’ai le plus joué à des jeux tout au long de l’année. Bien davantage que la Nintendo Switch, que je n’ose pas rallumer pour ne pas me sentir coupable face aux villageois d’Animal Crossing New Horizon, et beaucoup plus que la PlayStation. Un paradoxe ? Pas tout à fait.

La meilleure console de « jeux »

La clé du mystère tient en trois mots : Xbox Game Pass. Avec ou sans jeux développés par Microsoft, je sais que tous les 15 jours j’ai une nouvelle vague de jeux que je peux tester sans coût supplémentaire dans mon abonnement. C’est avec ce service que la Xbox est devenue ma console par défaut, que j’allume entre les grandes sorties Sony comme Ratchet & Clank ou plus récemment Kena Bridge of Spirit. Quand Phil Spencer explique que le Xbox Game Pass est « viable », c’est justement à ce type d’habitude qu’il fait référence.

J’ai joué à beaucoup de jeux sur Xbox en 2021

J’ai joué à beaucoup de jeux sur Xbox en 2021

Très concrètement j’ai pu tester plein de jeux tout au long de l’année : Call of the Sea, Alan Wake, Control, 12 Minutes, Celeste, Donut County, Mighty Goose, Outriders, Rain on Your Parade ou encore What Remains of Edith Finch, It Takes Two et Grand Theft Auto San Andreas. En dehors du Xbox Game Pass, il faut aussi mentionner l’excellent Death’s Door.

Certains sont des vieux jeux, beaucoup sont des petites pépites indés, et l’on a tout de même quelques gros calibres de l’année… et je n’ai pas évoqué les titres Xbox Game Studios. Ce n’étaient pas tous de bons jeux, certains étaient assez décevants d’après moi, comme 12 Minutes, mais le Xbox Game Pass m’a permis de les tester sans débourser un centime de plus que le prix de l’abonnement. Et puis soyons honnêtes, j’ai pris trois ans d’abonnement à petit prix d’un coup. Il y a surtout beaucoup de jeux dans cette liste que je ne me serais pas « risqué » à acheter s’ils n’avaient pas été intégrés au Game Pass. Au-delà des blockbusters, l’abonnement de Microsoft est un excellent moyen de prendre des risques et découvrir des jeux qui ne sont pas dans nos genres de prédilections.

Une fin d’année en apothéose

Si l’on s’attarde plutôt sur les grands titres développés par Microsoft au sein des Xbox Game Studios, l’attente aura été longue. Jusqu’en juillet 2021, il fallait compter surtout sur des portages de jeux PC ou Xbox One comme Gears Tactics, Flight Simulator ou Ori and The Will of the Wisps. Des excellents jeux, mais pas de nouveaux jeux.

Un an avec la Xbox Series X : ma PS5 et ma Switch prennent la poussière

À partir de l’été, la machine a commencé à se mettre en place. Psychonauts 2 est peut-être mon jeu de l’année, même si je regrette toujours l’absence de voix française dans cet excellent jeu d’aventure signé Tim Schafer et Double Fine Production. Puis sur cette fin d’année, Microsoft a fait très fort avec les lancements réussis de Forza Horizon 5, qui a attiré 10 millions de joueuses et joueurs sur sa semaine de lancement, et Halo Infinite, qui a réussi à détrôner Fortnite et Call Of Duty Warzone du classement des jeux les plus populaire sur Xbox aux États-Unis. Il ne faut pas oublier le lancement dès le premier jour de Back 4 Blood, qui a contribué à compléter cette fin d’année.

Après les années de disette sur Xbox One, Microsoft semble enfin avoir tourné la page et commencé à lancer régulièrement de gros titres sur ses nouvelles consoles. Avec ses nombreux studios, on sait que l’on ne devrait pas s’ennuyer à l’avenir.

Une console qui évolue vite et bien

Ce n’est pas tout, la Xbox Series X a aussi connu une très bonne première année grâce aux nouvelles fonctions que Microsoft propose régulièrement pour sa console. Cela peut aller des petits ajustements comme l’ajout d’une catégorie « quick resume » qui permet de lister les jeux enregistrés dans le multitâche de la console, jusqu’à des nouveautés plus intéressantes. Le meilleur exemple est l’arrivée du « FPS Boost », une fonction qui permet d’améliorer les performances de jeux Xbox 360 et Xbox One en rétrocompatibilité.

Un an avec la Xbox Series X : ma PS5 et ma Switch prennent la poussière

On a donc des jeux qui tournent désormais mieux sur la console de Microsoft, sans travail de la part des développeurs. La liste est encore restreinte, mais la fonction est gratuite et bonne à prendre. Je pourrais aussi mentionner le passage de l’interface en 4K, l’ajout du Dolby Vision dans les jeux, ou encore l’intégration de Xbox Cloud Gaming. Ce dernier permet de jouer aux jeux Xbox sans les télécharger, ce qui renforce encore la possibilité d’essayer rapidement et facilement les titres du Xbox Game Pass.

La Xbox Series S prend son envol

Je ne vais pas m’attarder sur la Xbox Series S ici, puisque je ne l’ai pas testée sur une longue durée. J’ai toutefois surveillé les sorties de jeux pour voir ce que la console pouvait offrir en matière de performances. La petite console de Microsoft pouvait faire craindre sur son niveau de puissance, face aux précédentes consoles comme la Xbox One X. Si l’on omet quelques titres au lancement peut-être mal optimisés, la Xbox Series S a montré qu’elle était une vraie console next-gen. Elle le doit notamment à son SSD qui raccourcit énormément les temps de chargement, et à son processeur assez performant pour assurer les 60 FPS sur beaucoup de titres.

Un écosystème moderne

Une console peut aujourd’hui s’intégrer à un écosystème plus large. Ce qui me fait commencer un jeu sur Xbox Series X plutôt que sur PlayStation, c’est aussi ces petits plus comme les sauvegardes synchronisées dans le cloud, qui me permettent de reprendre ma partie sur PC ou avec la version en cloud gaming. C’est aussi l’application mobile Xbox qui me permet de partager rapidement mes captures d’écran ou mes petits clips de jeux.

Dernier élément, la possibilité en deux clics de prendre le contrôle de sa console depuis un PC ou un appareil mobile pour y jouer en streaming.

Ma nouvelle console préférée

Après ces 12 premiers mois, la Xbox Series X est donc devenue la console que je préfère allumer pour jouer devant la TV. L’évolution de la console, le renouvellement du Game Pass ou les sorties de jeux Xbox Game Studios, il y a toujours de l’actualité autour de la machine. C’est très vivant et très plaisant. Ce ne sont peut-être pas des éléments qui plairont à tout le monde, mais c’est aussi ça qui est énergisant quand on aime le jeu vidéo.

Comme on pouvait le prédire, on arrive dans un nouvel âge d’or du jeu vidéo où tous les grands acteurs sont en bonne santé, offrant une concurrence saine et positive. Nintendo, Sony et Microsoft ont tous les trois proposé d’excellents jeux tout au long de l’année. Le Xbox Game Pass a su me convaincre d’allumer ma Xbox entre les sorties des consoles concurrentes.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles