Test de l’Oppo A94 : un monde sans pitié

Que vaut-il face aux autre smartphones milieu de gamme ?

L'Oppo A94 est la plus récente version de la famille Oppo A annoncée en 2021 : il possède un SoC Mediatek Dimensity 800U couplé à 8 Go de RAM et 128 Go de stockage, extensible via microSD. Il a 4 capteurs photo à l'arrière : le principal de 48 mégapixels, l'ultra grand-angle de 8 mégapixels, l'objectif macro et un autre monochrome de 2 mégapixels chacun. Sa batterie de 4310 mAh est compatible charge rapide (30 W) et se recharge en 65 minutes selon la marque.

 

Introduction

Nouveau porte-étendard du milieu de gamme d’Oppo, l’A94 s’aventure sur un terrain dangereux où se côtoient de redoutables références. À 359,90 euros, ce smartphone 5G leur tient-il la dragée haute ? Réponse dans ce test.

Oppo A94 5G

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Le segment des téléphones vendus entre 300 et 400 euros grouille de candidats extrêmement compétitifs. Dernièrement, le Xiaomi Mi 11 Lite 5G s’est laissé tenter à une petite incursion avec un joli succès, sans pour autant détrôner les princes de cette tranche tarifaire (OnePlus Nord, Poco F3 et Google Pixel 4a).

Au tour, cette fois-ci, de l’Oppo A94 5G de s’y frotter. Officialisé le 13 avril, ce smartphone milieu de gamme apporte dans sa besace un écran OLED, un quadruple capteur photo, une batterie de 4310 mAh et une charge rapide de 30 W, pour la somme de 359,90 euros. Peut-il se faire une véritable place au milieu de cet océan de requins ? Réponse dans ce test.

Fiche technique de l’Oppo A94

Modèle Oppo A94
Version de l'OS Android 11
Interface constructeur ColorOS
Taille d'écran 6.43 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels
Densité de pixels 409 ppp
Technologie AMOLED
SoC Dimensity 800U
Puce Graphique (GPU) Mali-G57 MC3
Mémoire vive (RAM) 8 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 8 Mpx
Capteur 3 : 2 Mpx
Capteur 4 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 16 Mpx
Enregistrement vidéo 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.1
5G Oui
NFC Oui
Capteur d'empreintes Sous l'écran
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 4310 mAh
DAS 0.922
Dimensions 73.4 x 160.1 x 7.8mm
Poids 173 grammes
Couleurs Noir, Violet
Prix 319 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un smartphone prêté par la marque.

Un design classique et efficace… mais très salissant

Pour son A94 5G, Oppo n’a pas fait de folie et propose tout ce qu’il y a de plus classique pour un smartphone milieu de gamme. À l’avant, une bulle qui aurait mérité un poil plus de discrétion accueille la caméra selfie en haut à gauche de l’écran. Les bordures noires, elles aussi, pourraient se montrer moins épaisses, surtout au niveau du menton.

Ce n’est pas quelque chose de rédhibitoire, mais cela ne renforce pas l’élégance globale de l’appareil mobile. À l’arrière… ça se complique. Le revêtement en polymère, qui se donne au passage un petit effet « verre », est très salissant : il attrape à la fois de nombreuses traces de doigts et une belle quantité de poussière. Du moins pour le coloris Noir Twilight.

Oppo A94 5G

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Ce constat est frappant et saute aux yeux, mais il peut être grandement atténué avec la présence d’une coque. Rectangulaire et aux bords arrondis, le module photo est composé d’un flash et de quatre capteurs. Ledit module n’est ni trop épais, ni trop fin. À plat, le téléphone peut toutefois se montrer bancal selon les endroits où vous appuyez sur l’écran.

Pour une fois, et c’est assez rare pour le souligner, les boutons de volume s’invitent sur la tranche gauche du mobile : un emplacement très pratique pour effectuer une capture d’écran avec votre majeur d’un côté, et votre pouce de l’autre qui appuie sur le bouton de mise en veille. La position de ce dernier ne pose d’ailleurs aucun problème d’accès.

Oppo A94 5G

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Toujours sur cette tranche gauche se trouve un emplacement prévu pour une double carte SIM ainsi qu’une carte microSD pour étendre le stockage. La tranche inférieure accueille le plus d’éléments, avec, de gauche à droite, une prise jack 3,5 mm, une sortie USB-C et la seule et unique grille de haut-parleur.

La prise en main de l’Oppo A94 mérite-t-elle nos louanges ? Oui et non. À la première utilisation, le téléphone marque des points grâce à son poids contenu de 173 grammes et son épaisseur de 7,8 mm. Cela ne le place pas non plus dans la catégorie des poids plumes, mais il se situe tout de même dans la moyenne basse.

Oppo A94 5G

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Les coins et les tranches arrondis apportent de leur côté une sensation agréable en main. C’est une qualité… mais aussi un défaut. Car la tranche inférieure, parce que justement arrondie, a tendance à très légèrement faire ressortir la connectique, qui vient alors se frotter à votre doigt d’appui, l’auriculaire en l’occurrence. Ce n’est pas très agréable.

En revanche, l’Oppo A94 a ce petit quelque chose que la majorité de ses concurrents directs n’ont pas : un capteur d’empreintes digitales situé sous l’écran, et non pas sur le côté comme c’est généralement le cas. Ce capteur aurait cependant mérité un placement légèrement plus haut. Ici, il faut aller le chercher avec le pouce.

Le téléphone propose un verre de protection Dragontrail™ Pro, concurrent du Gorilla Glass de Corning. Aucune mention n’est faite quant à une certification contre l’eau et la poussière.

Un écran sans éclat

Mettons les points sur les « i » d’emblée : l’Oppo A94 n’a pas le meilleur écran de son segment. Certes, sa dalle de 6,43 pouces profite d’une définition FHD+ (2400 x 1080 pixels) tout à fait convenable et d’une technologie d’affichage OLED qui procure des contrastes infinis, mais plusieurs autres petits points noirs viennent ternir le tout.

D’après notre sonde et le logiciel CalMan de Portrait Displays, sa luminosité maximale s’élève à 585 cd/m2. Soit un résultat un poil juste et en dessous de la moyenne, qui entraîne quelques petites difficultés à bien lire le contenu de votre téléphone lorsque le soleil se montre intense.

Oppo A94 5G

Source : Anthony Wonner – Frandroid

En mode saturé, la température de l’écran grimpe à 7500 K. Là encore, ce score manque de justesse et s’éloigne des 6500 K souhaités et qui correspondent à un bon équilibre des couleurs. Ici, l’Oppo à A94 5G a tendance à trop tirer vers le bleu. Une palette manuelle vous permet d’ajouter un peu de chaleur.

Dernier point décevant : le taux de rafraîchissement de 60 Hz, soit le minimum requis. En face, la concurrence propose bien mieux : 90 Hz sur le OnePlus Nord, voire même 120 Hz sur le Poco F3. Certes, le Google Pixel 4a reste aussi cantonné à 60 Hz, mais son écran parfaitement calibré contrebalance cette petite fausse note.

ColorOS colore votre quotidien

À ses débuts, ColorOS n’était pas l’interface logicielle la plus aimée et la mieux adaptée aux utilisateurs européens. Mais de l’eau a depuis coulé sous les ponts, et Oppo a effectué de profonds changements pour rendre ses téléphones agréables à utiliser. Le test de l’Oppo Find X3 Pro en est une preuve récente.

Sur cet Oppo A94, la dernière mise à jour de sécurité date d’avril 2021. C’est rassurant. Le smartphone se base sur la version 11.1 de ColorOS, tournant sous Android 11. Et comme c’était le cas sur le porte-étendard de la marque, l’interface se montre extrêmement complète et personnalisable au possible.

Pour ceux qui aiment customiser leur interface selon leurs envies, vous allez être servis. L’onglet Personnalisations vous permet de changer le style des icônes d’application, la taille de l’icône et de leur logo, la disposition (nombre de colonnes et de lignes) des applications, l’animation de l’icône d’empreinte digitale, la couleur et la forme des paramètres rapides ou la taille de la police et d’affichage.

Bref, vous l’aurez compris : ColorOS 11 s’apparente à un petit temple de la personnalisation. Ajoutez aussi la Barre Latérale Intelligente, qui vous donne accès à plusieurs applications prédéfinies (mais que vous pouvez choisir manuellement) via une petite barre latérale accessible à une main et à un doigt. Très pratique !

Vous apprécierez également la faible quantité de bloatwares, ces applications préinstallées qui n’ont souvent aucune utilité, si ce n’est à des fins commerciales. Booking, Boutique Amazon, Facebook, Prime Vidéo, Amazon Music et Netflix sont les quelques applications présentes nativement sur le téléphone. Sans oublier toute la suite Google.

De son côté, le Mode Always-On aurait mérité un peu plus de couleurs : il s’affiche en effet en noir et blanc sur l’écran verrouillé, ce qui le rend tristounet. Pour le reste, vous trouverez tout ce qu’il y a de plus classique : du mode sombre à la navigation par gestes en passant par l’écran scindé et les différents gestes dédiés à des fonctionnalités précises.

Le capteur d’empreintes digitales ne souffre quant à lui d’aucun défaut majeur, si ce n’est le fait de placer son pouce avec précision sur la zone prévue à cet effet. Ce n’est pas toujours évident : il m’est arrivé de m’y reprendre à plusieurs reprises pour débloquer le téléphone. L’appareil est enfin certifié Widevine L1, et peut donc lire des contenus HD sur les plateformes SVOD.

Un appareil photo en souffrance

L’Oppo A94 5G opte pour un quadruple capteur photo, dont voici la configuration :

  • Capteur principal de 48 mégapixels (f/1,7) ;
  • Objectif ultra grand-angle de 8 mégapixels, FOV de 119° (f/2,2) ;
  • Objectif macro de 2 mégapixels (f/2,4) ;
  • Objectif monochrome de 2 mégapixels (f/2,4).
Oppo A94 5G

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Le capteur principal de l’Oppo A94 a plein de qualités, mais un défaut majeur qui gâche la fête. Commençons par les bons points : les atmosphères sont bien retranscrites, le traitement colorimétrique bien géré et les couleurs pas trop saturées (sauf pour le vert, de temps à autre) et les dynamiques semblent relativement justes.

Le gros problème, c’est le piqué : les images manquent de finesse et de détails. C’est dommage, et cela lui porte préjudice. Finalement, les photos capturées par l’Oppo A94 n’ont rien d’éblouissant. À ce prix, un Pixel 4a répondra bien mieux à vos attentes.

De son côté, l’ultra grand-angle souffre d’une petite incohérence colorimétrique : certains tons sont en effet plus marqués que d’autres. Sur la quatrième image, les arbres situés sur la gauche ont tendance à être sous-exposés, alors que les vitraux de l’église, au fond, accusent le coup avec un effet cramé.

Sur les bords, la perte de détails est flagrante. Quelques petites distorsions optiques apparaissent sans pour autant être criantes : en clair, on a vu pire. Mais globalement, cet ultra grand-angle ne fait pas de grand miracle.

De nuit, le téléphone tire son épingle du jeu lorsque les scènes sont correctement éclairées par des lumières artificielles. Les lampadaires, d’ailleurs, n’ont pas trop tendance à baver ou à créer d’effets lens flare. Dans l’idée, les images sont exploitables.

Mais lorsque la pénombre se fait plus profonde, l’Oppo A94 a bien du mal à nous satisfaire, la faute à un bruit numérique marqué et une belle perte de détails.

Le mode nuit, quant à lui, semble inexistant : après plusieurs essais pourtant, je ne remarque aucune différence, notable ou minime, entre l’avant ou l’avant.

Le mode 48 mégapixels ne révolutionne pas le genre et n’apporte pas spécialement de détails supplémentaires. Ce que l’on constate, en revanche, c’est l’ajout de micro-contrastes, mais c’est bien tout.

Pas de miracle du côté du mode macro. Ce capteur n’est qu’un artifice qui n’a aucune véritable utilité. Pire, les photos prises avec jouissent d’un filtre jaune/vert très vilain.

Le mode portrait ne gère pas parfaitement toutes les situations, mais s’en sort bien sur les sujets faciles. Sur l’image n°1, le capteur a par exemple surexposé la fenêtre en arrière-plan, sous l’oreille de mon collègue. Sur l’image n°2, les antennes du bugdroid ne sont pas correctement délimitées. L’image n°3 est dans l’ensemble correct.

Le niveau de flou peut d’ailleurs être réglé avant ou après la prise de la photo. Et d’une manière plus générale, encore une fois, le Pixel 4a reste le maître en la matière sur cette gamme de prix.

À l’avant, le mode selfie appose un effet bokeh sur plusieurs mèches de cheveux, qui s’avèrent très compliquées à gérer. En somme, de nombreux téléphones tombent dans ce piège. Malgré tout, la caméra de 16 mégapixels offre de beaux clichés. Elle doit juste faire attention à la surexposition de certaines zones en intérieur (photo n°3).

En vidéo, l’Oppo a 94 5G peut filmer en 4K ou 1080p à 30 FPS, en grand-angle ou en ultra grand-angle. Un mode ultra stabilité est également disponible, avec un léger crop dans l’image.

Des performances qui tiennent la route

L’Oppo A94 s’appuie sur le savoir-faire de MediaTek en matière de performances : vous pouvez ainsi compter sur la puce Dimensity 800U, qui équipe des smartphones du milieu de gamme comme l’Oppo Reno 4Z (379 euros) et le Redmi Note 9T (249 euros). Ce processeur est épaulé par 8 de RAM, soit une belle quantité de mémoire vive.

Le Dimensity 800U est réputé pour sa vélocité, grâce à sa gravure en 7 nm, ses 8 cœurs (4 Cortex A76 hautes performances à 2,4 GHz et 4 Cortex-A55 basses consommations à 2 GHz) et sa puce graphique ARM Mali-G57 MC3. Il n’empêche, le roi de la puissance sur les smartphones vendus moins de 400 euros reste le Xiaomi Poco F3.

Modèle Oppo A94 Xiaomi Redmi Note 9T Google Pixel 4a OnePlus Nord Xiaomi Poco F3
AnTuTu 9 367296 N/C N/C N/C 672358
AnTuTu 8 N/C 291234 250872 322107 N/C
AnTuTu CPU 104066 95721 80922 N/C 189849
AnTuTu GPU 100779 74385 71899 N/C 231456
AnTuTu MEM 73678 71082 50654 N/C 109913
AnTuTu UX 88773 50046 47397 N/C 141140
PC Mark 2.0 N/C 8570 8192 9270 10859
PC Mark 3.0 7134 N/C N/C N/C N/C
3DMark Slingshot Extreme 3166 N/C 1876 3324 N/C
3DMark Slingshot Extreme Graphics 3224 N/C 1673 3292 N/C
3DMark Slingshot Extreme Physics 2977 N/C 3267 3441 N/C
3DMark Wild Life 1599 N/C N/C N/C 4105
3DMark Wild Life framerate moyen 9.6 FPS N/C N/C N/C 24.60 FPS
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) N/C N/C 9.7 / 6.9 FPS 13 / 8.5 FPS 33 / 23 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) N/C N/C 16 / 17 FPS 19 / 21 FPS 48 / 56 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) N/C N/C 28 / 28 FPS 50 / 56 FPS 60 / 132 FPS
Lecture / écriture séquentielle 953 / 470 Mo/s 925 / 479 Mo/s 505 / 246 Mo/s 960 / 475 Mo/s 1304 / 584 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 43037 / 40823 IOPS 40014 / 42503 IOPS 42510 / 45014 IOPS 36400 / 33900 IOPS 513390 / 44024 IOPS
Voir plus de benchmarks

En pratique, l’Oppo A94 5G ne peut faire tourner Fortnite, dont les performances minimum requises ne correspondent pas à celle du smartphone. Pour les amateurs ou autres grands fans du titre d’Epic Games, il faudra passer votre chemin.

Sur Genshin Impact, un jeu aux graphismes flatteurs, les paramètres graphiques se configurent par défaut sur la plus faible qualité et le plus petit nombre de FPS (30). Si vous le souhaitez, vous pouvez muscler le tout avec une qualité « Elevé » et 60 FPS, sans que cela ne dégrade fortement l’expérience. De petites latences se feront sentir çà et là, sans que cela ne soit rédhibitoire.

Oppo A94 5G

Source : Anthony Wonner – Frandroid

En revanche, le téléphone a tendance à beaucoup chauffer, tant sur la façade arrière… que sur l’écran. Ce n’est pas très accommodant, et cela nous fait dire que cet Oppo n’est pas totalement taillé pour du gaming.

Sinon, au quotidien, je n’ai pas remarqué d’importants ralentissements lors de mes diverses navigations sur Internet et les applications installées. Sur ce point, le terminal répondra à la plupart de vos attentes.

Une très bonne autonomie

Compte tenu de sa batterie 4310 mAh, l’Oppo A94 pourrait au premier abord décevoir en matière d’autonomie. C’est tout le contraire. Car bien optimisé, le téléphone se montre endurant et solide sur les appuis : comptez entre une journée et demie et deux jours d’utilisation avant de tomber en rade d’énergie.

Si vous aimez consommer du contenu vidéo, jouer à quelques jeux et beaucoup naviguer sur vos applications préférées, forcément, le téléphone ne tiendra pas deux journées. Pour vous donner une idée, il perd par exemple 11 % de batterie après 1h30 passé sur YouTube.

Oppo A94 5G

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Mais si vous êtes un utilisateur modéré, il n’y a pas de raison à ce que l’Oppo A94 5G n’atteigne pas cette petite prouesse. Mieux : Oppo fournit une charge rapide Vooc de 30 W, qui permet de récupérer un paquet de pourcentages en peu de temps. Constatez par vous-même :

  • 9 à 30 % : 8 minutes ;
  • 9 à 50 % : 17 minutes ;
  • 9 à 80 % : 33 minutes ;
  • 9 à 100 % : 49 minutes.

Réseau et communication de l’Oppo A94

La 5G devient de plus en plus une évidence pour beaucoup de smartphones sortis en 2021, qu’ils appartiennent d’ailleurs au haut comme au milieu et à l’entrée de gamme. Et ici, Oppo souhaite fournir un téléphone capable de supporter le dernier standard de la téléphonie mobile grâce à une compatibilité 5G.

L’Oppo A94 prend en charge la majorité des bandes de fréquences françaises : vous pourrez compter sur les n1 (2100 MHz), n3 (1800 MHz), n7 (2600 MHz) et n28 (700 MHz), qui s’appuient sur les infrastructures 4G (à noter l’absence de la N20), mais aussi sur la bande n78 (3,5 GHz) pour la 5G Sub-6.

Oppo A94 5G

Source : Anthony Wonner – Frandroid

Du côté des codecs audio Bluetooth, l’appareil mobile est compatible avec les principales normes existantes : SBC, AAC, aptX, aptX HD, aptX TWS+, LDAC et LHDC. Le Bluetooth 5.1 est également de mise, tout comme une puce NFC pour les titres de transport dématérialisés et les paiements sans contact.

Les appels téléphoniques sont quant à eux de bonne qualité : intelligible, votre voix n’est pas compressée lorsque le téléphone gomme les nuisances sonores dans un environnement bruyant. Votre interlocuteur peut simplement percevoir votre souffle et quelques coups de klaxons, mais rien de bien méchant. Bref, on termine sur une belle note pour boucler ce test.

Prix et disponibilité de l’Oppo A94

L’Oppo A94 est disponible au prix conseillé de 359,90 euros, mais bénéficie à l’heure de rédiger ces lignes (mercredi 26 mai 2021) d’une réduction de 20 euros pour chuter à 339,90 euros. Ce prix vaut pour une configuration 8 + 128 Go, en coloris Noir Twilight ou Violet Fantastique.

Le verdict du Oppo A94

design
7
Poids contenu, prise jack 3,5 mm, capteur d’empreinte digitale sous l’écran et emplacement pour microSD : l’Oppo A94 coche de bonnes cases et profite d’une prise en main agréable, bien qu’un poil gâchée par une connectique gênante au niveau de votre doigt d’appui et les nombreuses traces de doigts au dos. Un verre protection Dragontrail™ Pro est au menu, mais aucune certification IP.
écran
7
À ce prix-là, la définition Full HD et les contrastes infinis grâce à l’OLED ne font pas tout. L’écran de l’Oppo A94 aurait en effet mérité un calibrage plus affiné au niveau de la température et de la luminosité maximale. De son côté, le taux de rafraîchissement de 60 Hz semble un poil juste par rapport à la concurrence du moment, qui s’oriente davantage vers du 90 et 120 Hz.
logiciel
9
ColorOS 11 sous Android 11 constitue une alternative logicielle très intéressante et bourrée de personnalisations. La barre latérale intelligente est un petit plus toujours bienvenu, tout comme la dernière mise à jour de sécurité datant du mois d’avril. Bref, cette interface a tout pour plaire.
caméra
6
Malheureusement, l'appareil photo de l'Oppo A94 peine à convaincre, quelles que soient les situations : les images du capteur principal manque clairement de piqué - malgré une bonne dynamique et un traitement colorimétrique juste -, le mode macro ne sert à rien et l'ultra grand-angle tombe dans quelques pièges.
performances
8
Le processeur Dimensity 800U et les 8 Go de mémoire vive font largement l'affaire pour les tâches quotidiennes (navigations, applications, contenus). Vous ne ferez face à casi aucun ralentissement. Pour les jeux, faites une croix sur Fortnite, même si l'Oppo A94 tire très bien son épingle du jeu sur Genshin Impact. Le verre à moitié plein, ou à moitié vide, c'est selon.
autonomie
9
C'est l'un des gros points forts de ce téléphone : l'autonomie, qui oscille entre une journée et demie et deux jours selon vos cas d'usages, grâce à une optimisation globale maîtrisée. La recharge rapide de 30 W est une excellente idée : elle vous permet de retrouver 100 % de batterie en moins de 50 minutes.
Note finale du test
7 /10
L'Oppo A94 5G a quelques atouts dans sa manche pour se défendre, mais pas assez pour vraiment rivaliser avec la concurrence du moment. Sa solide autonomie et son interface ô combien personnalisable constituent des points forts, tout comme ses performances honorables qui suffisent pour le quotidien et quelques jeux.

En revanche, c'est la soupe à la grimace du côté de la photo, avec une maigre polyvalence et une qualité moyenne. Quant à l'écran, les contrastes infinis (via l'OLED) et le Full HD+ font le travail, mais le taux de 60 Hz se montre trop juste sur ce segment. La calibrage aurait aussi mérité plus de finesse.

Mal équilibré, cet Oppo A94 tangue à de nombreuses reprises et ne parvient pas à réellement sortir du lot. Et en même temps, cet exercice s'avère difficile face au redoutable trio composé du OnePlus Nord, Google Pixel 4a et Xiaomi Poco F3. Le milieu de gamme est un monde sans pitié.
Points positifs
  • Léger et fin
  • L'OLED, toujours un plaisir
  • Personnalisation de l'interface
  • Bonnes performances
  • Excellente autonomie
  • (5G, prise jack, emplacement MicroSD)
Points négatifs
  • Trace de doigts à l'arrière
  • Taux de 60 Hz un peu juste
  • Écran moyennement calibré
  • Photos (vraiment) perfectibles
  • (pas de verre Gorilla Glass, aucune certification IP)

Les derniers articles