Que vaut la puce des Samsung Galaxy S23 en conditions réelles ? On a essayé le Snapdragon 8 Gen 2

Ça promet !

 

Le premier téléphone de l'année équipé d'un Snapdragon 8 Gen 2 est passé entre nos mains. De quoi se faire une bonne idée de ce qui nous attend niveau puissance sur les flagships de 2023.

Connaissez-vous IQOO (à prononcer comme IQ, quotient intellectuel en anglais) ? Il s’agit d’une sous-marque du groupe Vivo fondée en 2019 avec une forte identité gaming dont les smartphones ne sortent pour l’heure qu’en Chine ?

Alors, pourquoi en parler à nos lecteurs français ? Eh bien, figurez-vous qu’un de leurs derniers flagships, l’IQOO 11, est d’ores et déjà équipé de la toute dernière puce Snapdragon 8 Gen 2. L’équipe de Vivo France en possède un exemplaire et nous a permis de passer une petite après-midi en compagnie de l’appareil. Au-delà de son écran LTPO 4 ou de sa puce V2 dédiée à la photo, le téléphone nous permet surtout d’avoir une bonne idée de la puce que vous retrouverez sur tous les téléphones haut de gamme de 2023 ainsi que les Samsung Galaxy S23.

Le test en vidéo

Certes, nous avions déjà pu lancer des benchmarks sur un téléphone comportant un Snapdragon 8 Gen 2, mais il s’agissait d’un reference design, c’est-à-dire un téléphone assemblé par Qualcomm pour servir de référence et donc optimisé aux petits oignons. L’IQOO 11 pour sa part est un produit commercial d’ores et déjà vendu. On peut donc considérer que ses performances sont un indicateur fiable de ce qu’on peut attendre de cette puce en conditions réelles.

Voici les résultats que nous avons obtenus sur AnTuTu 9 et le benchmark Wild Life Extreme de 3D Mark. Nous avons choisi de comparer trois téléphones équipés de trois puces haut de gamme différentes. L’Asus Zenfone 9 avec son Snapdragon 8+ Gen 1, le Samsung Galaxy S22 doté d’un Exynos 2200 et l’iPhone 14 Pro équipé de l’A16 Bionic.

Antutu 9Score CPUScore GPU3D Mark Wild Life Extreme
Iqoo 11 (Snapdragon 8 Gen 2)12759952610695808113777 / 22,60 FPS
iPhone 14 Pro 9355222502763984523322 / 19,9 FPS
Asus Zenfone 911000782656934689562803 / 16,80 FPS
Galaxy S228305162015093517961800 / 10,80 FPS

Premier constat, la nouvelle puce est devant partout. On constate que c’est surtout la partie GPU où elle se démarque, puisqu’elle engrange presque 200 000 points de plus que l’iPhone 14 Pro et plus de 110 000 en plus que l’Asus sur la partie GPU d’AnTuTu 9. On retrouve assez logiquement cette avance sur Wild Life, qui mesure les performances graphiques, avec un peu plus de 2 FPS en plus (soit 10 % de hausse) que l’iPhone 14 Pro et 6 FPS de plus que l’Asus Zenfone 9, soit une hausse approchant les 25 %.

En revanche, on peut aussi dénoter le fait que la puissance CPU n’a pas beaucoup évolué. En réalité, l’IQOO 11 est même derrière ces deux principaux concurrents, de quelques points, mais derrière tout de même.

Du bon pour les Samsung

Si vous êtes dans l’optique de vous fournir du côté de Samsung en 2023, il y a vraiment de quoi être enthousiaste. En effet, les Galaxy S23 sont pressentis pour passer sur une configuration avec un Snapdragon 8 Gen 2. Là, l’écart avec l’Exynos 2200 est sans pareil. Le score sur Wild Life augmente de 120 % tandis que le résultat général sur AnTuTu 9 progresse de près de 53 %. Précisons toutefois qu’il n’est pas impossible que chaque Galaxy S23 ne dispose pas de la même puissance. En effet, Samsung devrait équiper son S23 de base de simples feuilles de graphite, tandis que le S23 Plus devrait disposer d’un système de caloducs et le S23 Ultra pourrait s’appuyer sur le meilleur des trois systèmes, une chambre à vapeur.

Tant qu’à parler de refroidissement, ajoutons au passage que l’IQOO 11 s’est montré plutôt bluffant sur ce point. Après deux heures à enchaîner les benchmarks et les parties de Genshin Impact, il restait résolument froid. Alors certes, cela peut être le signe d’une puce qui gère mieux la chauffe, mais modérons nos ardeurs.

Sur Genshin Impact, sachez que le jeu tourne sans carabistouilles en réglages Maximum et 60 FPS stables. La fluidité et le confort sont tout bonnement du même niveau que ce qu’on connaît sur l’iPhone 14 Pro. Un vrai régal. En plus, le téléphone chauffe moins que celui d’Apple.

L’IQOO 11 intègre un système de refroidissement assez avancé avec une chambre à vapeur de 4000 mm² et un cadre censé réduire de 2 °C la température au sein de l’appareil. Rappelons que le Snapdragon 8 Gen 1 avait été frappé par d’importants problèmes de chauffe au début de sa commercialisation. Cette première prise en main nous rassure quant à l’avenir du Snapdragon 8 Gen 2. Les premiers tests permettront d’en avoir le cœur net.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).