Tesla : nouvelle baisse de prix aux Etats-Unis, faut-il attendre ou craquer en France ?

 

Aux États-Unis, Tesla vient à nouveau de baisser le prix de ses voitures électriques, les Tesla Model 3 et Model Y. Elles ont perdu environ 10 % de leur prix d'achat en une nuit seulement. Pour le moment, la France n'est pas concernée, mais cela pourrait être le cas à terme.

Il y a quelques jours, nous écrivions un article intitulé « La stratégie tarifaire imprévisible de Tesla frappe encore » suite à une baisse de prix des Tesla Model 3, Model Y, Model S et Model X aux États-Unis. Nous nous demandions alors si celle-ci allait s’appliquer aussi à la France. Il aura fallu attendre une petite semaine avant que les prix baissent aussi en France. La Model 3 n’a jamais été aussi abordable (à partir de 41 990 euros), elle se paie même le luxe d’être moins chère que la Renault Mégane électrique française.

Près de 10 % de baisse en une nuit

Et voilà que cette nuit, la firme américaine a de nouveau baissé les prix de ses Model 3 et Model Y. Pour le moment, cette baisse concerne uniquement le marché américain. Le prix d’appel de la Model 3 passe ainsi de 41 990 dollars à 39 990 dollars en version Propulsion. La version Performance ne connaît pas de baisse, tandis que la version Grande Autonomie n’est plus commercialisée depuis quelques mois aux États-Unis.

Du côté de la Tesla Model Y, les baisses sont encore plus importantes, avec une réduction de 3 000 dollars sur toutes les versions. La variante AWD (l’équivalente de la Propulsion à petite batterie chez nous, mais qui est en transmission intégrale aux USA) démarre désormais à 46 990 dollars. Précisons que tous ces prix sont hors taxes.

Avec ces nouveaux prix et en tenant compte du bonus écologique américain, la Tesla Model Y démarre à 35 000 dollars contre 36 240 dollars pour la Tesla Model 3. Ce n’est pas une erreur, car le bonus américain est de 7 500 dollars pour toutes les voitures, sauf pour la Tesla Model 3 AWD qui n’a le droit qu’à 3 750 dollars. En cause, sa batterie LFP dont la production ou la provenance des matériaux provient a priori de Chine.

La baisse traversera-t-elle l’Atlantique ?

Doit-on s’attendre à une baisse similaire en Europe et notamment en France ? Comme toujours avec Tesla, la prudence est de mise. Il est tout à fait possible que cette baisse de prix soit répercutée en France, comme nous avons pu le voir avec la diminution des prix intervenus à la mi-avril. Mais il est aussi possible que les tarifs ne bougent pas d’un iota en Europe, comme on a pu l’observer à plusieurs reprises ces derniers mois, lorsque les Américains avaient le droit à des baisses de prix exclusives.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre dossier pour savoir si c’est le bon moment pour acheter une Tesla, ou s’il vaut mieux attendre les futures Tesla Model 3 et Model Y restylées.

La concurrence commence à affuter ses armes, à l’image de Renault qui prévoit finalement des baisses de prix, ou encore Ford qui a massivement réduit le prix de sa Ford Mustang Mach-E. Mais comme nous l’expliquons dans notre dossier dédié, les concurrents ont beaucoup moins de marge de manœuvre que Tesla. Le constructeur américain peut se permettre ces baisses de prix grâce à sa marge, hors norme dans l’industrie.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.

Les derniers articles