Baisse de prix des Tesla Model 3 et Model Y : est-ce le bon moment pour acheter ?

Avec les nouvelles baisses de prix

 

Tesla vient de procéder à une nouvelle vague de baisses de prix sur ses Model 3, Model Y, Model S et Model X. Les voitures électriques de Tesla n'ont jamais été aussi abordables en France. Mais est-ce que ces prix ultra-intéressants vont se maintenir dans les mois à venir ? On essaye de répondre à cette question.

Article actualisé le 14 avril 2023 : Trois mois après la première publication de cet article, son contenu reste à l’ordre du jour. Tesla vient de réaliser une nouvelle baisse spectaculaire des prix de ses voitures électriques en France. Et cette fois-ci, les Tesla Model S et Model X sont concernées (avec une baisse de 10 000 euros), en plus des Tesla Model 3 et Model Y.

Si vous êtes à la recherche d’une voiture électrique, vous devez sûrement vous demander si c’est le bon moment pour acheter une Tesla. La lecture de cet article devrait vous aider à faire votre choix.

Il faut toutefois ajouter un élément qui n’était pas pris en compte lors de la rédaction de notre article en janvier dernier : l’arrivée imminente de la future Tesla Model 3 restylée, connue sous le nom de projet Highland en interne.

Il est fort probable que l’officialisation du restylage de la Tesla Model 3 intervienne dans les semaines ou mois à venir. On s’attend à ce qu’elle intègre, notamment, le Hardware 4 (HW4), permettant d’améliorer ses aides à la conduites. La Tesla Model Y devrait également subir un restylage, mais il semblerait que ce ne soit pas avant 2024.

En cas de restylage, est-ce que Tesla en profitera pour augmenter les prix ? Du fait de nouveautés matérielles et logicielles que la concurrence ne propose pas encore. On pense par exemple à l’hypothétique arrivée de Steam sur les Tesla Model 3 et Model Y (que nous avons essayé sur une Tesla Model X Plaid). L’inverse est aussi vrai : le restylage pourrait amener des prix encore plus bas, grâce à des lignes de production optimisées.

Bref, si vous avez besoin d’une voiture électrique et que vous souhaitez une Tesla, n’attendez pas : achetez-la. Mais si vous avez du temps devant vous (et que vous aimez le risque), vous pouvez encore patienter. Au risque de voir les prix augmenter… diminuer… ou ne pas bouger d’un iota.

Un dernier point à prendre en compte : si vous commandez maintenant et qu’une nouvelle baisse de prix intervient avant la livraison de votre voiture, alors vous y aurez le droit. Et à l’inverse, si une hausse de prix est décidée entre-temps, elle ne sera pas répercutée sur votre commande. Vous ne prenez donc pas trop de risque à commander, à part perdre votre acompte de 250 euros en cas de rétractation de votre part.

Et si vous hésitez entre une Tesla Model 3, une Tesla Model Y et une autre voiture électrique proposée par la concurrence, nos deux dossiers comparatifs devraient pouvoir vous aider.

La question qui reste en suspens désormais, est : jusqu’où Tesla réussira à baisser les prix de ses voitures électriques, tout en continuant à gagner de l’argent ?


Article original, du 14 janvier 2023 : En diminuant radicalement les prix de ses Model 3 et Model Y, Tesla a totalement rebattu les cartes dans le domaine de la voiture électrique. Ces deux modèles étaient déjà recommandables, mais deviennent vraiment incontournables. Faut-il les acheter maintenant ou attendre ? Voici quelques éléments de réponses.

Tesla et les baisses de prix, on connaît. Lors de sa sortie en France, la Tesla Model 3 en version Standard Range+ (désormais dénommée Propulsion) était vendue aux alentours de 50 000 euros. Au tout début de l’année 2021, le constructeur texan a sévèrement raboté le prix de vente de la version d’entrée de gamme à moins de 45 000 euros. Avec les effets de seuils du bonus, on passait sur un prix final de 36 800 euros et sur une baisse de plus de 10 000 euros.

Une hausse de 17 000 euros en quelques mois

La fête a duré plus d’un an, avant que le prix remonte, empêchant la voiture d’Elon Musk d’être éligible au bonus écologique maximal. La voiture a connu de nombreuses hausses de prix tout au long de l’année 2022, pour s’établir à la fin à 53 490 euros. Avec le nouveau bonus 2023, la voiture coûtait quasiment 17 000 euros de plus. La plupart des clients potentiels délaissaient donc la Model 3 pour commander une Tesla Model Y Propulsion, moins chère, car vendue 49 990 euros et lancée depuis septembre 2022.

Le prix inférieur de la Model Y Propulsion en France était une anomalie que nous avions révélée à de nombreuses reprises. On s’attendait à un ajustement tarifaire, qui permettrait à la Model Y d’être vendue plus cher que la Model 3 à terme. Mais on ne s’attendait pas à cette baisse de prix des deux voitures électriques de Tesla. Et surtout pas à une baisse aussi énorme !

Elon Musk avait promis à l’été dernier que le prix des Tesla pourrait baisser lorsque l’inflation diminuera. Tous les signes laissaient de ce fait penser que Tesla allait augmenter le prix de la Model Y Propulsion au bout de quelques mois, pour la faire repasser devant la Model 3 Propulsion. Depuis les baisses de prix de cette semaine, la Model 3 est désormais vendue moins cher que la Model Y, mais pas via des hausses de prix pour le SUV. Une excellente nouvelle donc pour les clients potentiels du constructeur texan.

La grande question que l’on peut se poser est la suivante : faut-il se précipiter sur les Tesla Model 3 et Model Y avec cette nouvelle baisse de prix, ou faut-il encore attendre ? Dit autrement, est-ce que les nouveaux prix sont l’affaire de l’année ?

Prenons la problématique point par point pour tenter de répondre à cette question délicate.

L’incertitude des prix pour les mois à venir

Le premier argument qui nous fait dire de foncer dans un showroom Tesla si vous désirez acheter une Model 3 ou Model Y, c’est la certitude que les voitures électriques d’Elon Musk peuvent difficilement être moins chères. Loin de nous l’idée d’annoncer que Tesla vend à perte avec ces tarifs, mais ils nous paraissent vraiment très bas.

Surtout que, contrairement à 2021, le prix des Tesla a chuté partout dans le monde : en Chine, en Europe, mais aussi aux États-Unis. Outre-Atlantique, les Model S et Model X ont, elles aussi, vu leur prix chuter cette semaine.

Alors oui, la marge opérationnelle de Tesla est énorme. C’est le constructeur qui gagne le plus d’argent sur la vente de ses voitures comparé aux autres constructeurs grand public. En Chine, au 3e trimestre 2022, Tesla gagnait 9 711 dollars par voiture vendue, contre 7 469 dollars pour Mercedes et 5 949 dollars pour General Motors. La différence est énorme comme le montre le graphique du média asiatique IT Home.

Photo de la Gigafactory de Berlin // Source : Tesla

Si l’on tient compte des chiffres au niveau mondial, Tesla a vendu 343 830 voitures électriques sur la même période, pour un bénéfice de 4 968 millions de dollars. Soit un bénéfice de plus de 14 000 euros par voiture vendue. Tesla peut donc se permettre de baisser les prix, mais avec des baisses qui s’étalent de 3 000 à 11 000 euros en France, et de montants similaires en Chine et aux États-Unis, la marge va forcément se réduire dans les mois à venir.

La grande question est donc de savoir si Tesla peut se permettre de maintenir ces prix sur une longue période, ou si c’est juste une manière de vider les stocks et d’augmenter la demande, pour permettre de faire tourner les usines à plein régime.

Une baisse de prix pour remplir le carnet de commandes ?

Rappelons que Tesla connaît actuellement des problématiques délicates en termes de stock et de demande. C’est la première fois que l’entreprise américaine a autant de stock sur les bras. C’est pour cette raison que l’on a pu voir de nombreuses remises et cadeaux partout dans le monde à la fin de l’année 2022 pour tenter de tout écouler avant le 31 décembre, afin de faire bonne figure auprès des investisseurs.

Du côté de la demande, les diverses baisses de prix en Chine lors du second semestre 2022 ont fait naître de nombreuses inquiétudes auprès des analystes de l’industrie automobile. Les délais de livraison en Chine se sont réduits au fur et à mesure, comme si Tesla avait trop de voitures électriques à vendre.

À tel point que la vice-présidente de Tesla Chine a dû prendre la parole pour démentir ses rumeurs. Lors de la toute récente baisse de prix en France, Tesla a tenu le même discours. En substance, le constructeur justifie cette baisse de prix par une optimisation de la production et de la logistique, et par une période plus calme (la fin du COVID, la guerre en Ukraine stabilisée, la crise des semi-conducteurs qui est moins violente, etc.). De quoi permettre, selon Tesla, de voir l’avenir plus sereinement, et d’adapter les prix en conséquence.

Si Tesla baisse les prix pour augmenter la demande, et donc la production de ses usines, le risque est que le prix des voitures repart à la hausse lorsque les usines tourneront à plein régime et peineront à répondre à la demande. Cette situation n’est pas impensable, puisqu’elle a déjà eu lieu ses derniers mois, lorsque certains modèles réclamaient plus de 12 mois après la commande avant d’être produits puis livrés.

L’évolution du bonus écologique

Il ne faut pas oublier qu’en France, les prix des Model 3 Propulsion et Model Y Propulsion sont vraiment très bas en comparaison aux autres marchés, grâce au mécanisme du bonus écologique. Et nous ne savons pas comment celui-ci va évoluer en 2023. Il est possible qu’il soit diminué pour les foyers les plus aisés. Est-ce que cela interviendra en 2023 ou plutôt en 2024 ? Impossible de le prédire.

Si en plus vous pouvez bénéficier de la prime à la conversion (prime à la casse), alors les tarifs sont encore plus abordables. Certes, supérieurs à la valeur moyenne de vente d’une voiture en France (environ 25 000 euros), mais bien moins chers que les voitures électriques équivalentes.

En d’autres termes, actuellement, les Tesla Model 3 Propulsion et Model Y Propulsion bénéficient du meilleur rapport qualité – prix dans l’industrie automobile. La concurrence ne doit sûrement pas accueillir cette baisse de prix avec enthousiasme.

Les Tesla peuvent-elles coûter encore moins cher ?

On ignore si Tesla va augmenter les prix des Model 3 et Model Y dans les mois à venir. Mais c’est probable. Si c’était le cas, ça ne serait pas immédiatement, mais lorsque les Gigafactory à travers le monde seront saturées. Ce qui va prendre un peu de temps. D’autant plus que les capacités de production sont hallucinantes : approximativement 1,6 million de voitures par an si l’on tient compte de la production du 4e trimestre 2022, mais potentiellement 2,5 millions avec toutes les usines à plein régime.

La grande question est donc de savoir si Tesla peut encore réduire ses prix, malgré l’inflation actuelle et la hausse du prix des matières premières, et notamment du lithium nécessaire à la fabrication des batteries.

La Tesla Model Y fabriquée à la Gigafactory d’Austin au Texas // Source : Tesla

Comme nous l’avons vu plus haut, cette éventualité est à écarter sur le court terme, au risque pour Tesla de vendre à perte, ou de trop diminuer ses capacités d’innovations. L’entreprise américaine a besoin de cash pour son expansion et particulièrement pour faire sortir de terre de nouvelles usines.

Si la firme d’Elon Musk est pour le moment leader de l’industrie de la voiture électrique, devant le géant chinois BYD (qui la rattrape dangereusement), elle devance encore les acteurs traditionnels comme Volkswagen. Mais ces derniers investissent massivement, avec des capacités de production (toutes motorisations confondues) de plusieurs millions de véhicules par an pour chacun.

Quoiqu’il en soit, il est certain qu’avec ses prix, les Tesla Model 3 et Model Y seront un carton, en France, en Europe, aux États-Unis et en Chine. L’objectif d’Elon Musk de faire de la Model Y la voiture la plus vendue au monde en 2023 n’est pas une chimère. C’est fortement probable. Ce qui en ferait la première voiture électrique à détenir ce titre.

Faut-il acheter une Tesla Model 3 ou Model Y maintenant ?

Vous l’aurez compris à la lecture de ce dossier. Si vous êtes actuellement à la recherche d’une voiture électrique et que vous lorgnez vers une Model 3 ou une Model Y, c’est le moment de passer à l’acte.

En effet, il est quasiment certain que les prix de ces deux modèles ne diminueront pas dans les mois à venir. Il n’y a aucune raison, sauf si la concurrence s’aligne sur ces tarifs. Mais c’est impossible, puisque les concurrents ont largement moins de marge de manœuvre. Et, au contraire, ils augmentent petit à petit le prix de leurs véhicules.

À l’inverse, il y a des chances que le prix des Model 3 et Model Y augmentent à l’avenir. La question qui reste en suspens est : quand ?


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.